Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le blog de Jean-Luc ROMERO-MICHEL - Page 5

  • Escapade annuelle avec ma jeune maman de ... 87 ans !

    Cela fait plus de 15 ans que j'emmène tous les ans ma jeune maman de ... 87 ans pour Noël. Seuls, juste nous deux. Quelques jours à côté de Tunis pour fêter Noël. Nous profitons intensément du moment présent...
    Profitez bien de vos proches pendant ces fêtes !

  • Mon intervention sur la politique internationale de la région Ile-de-France

    Madame la Présidente,
    Monsieur le 1er Vice-Président,
    Chers collègues,

    Introduction
    Première région économique d’Europe, la Région Ile-de-France doit plus que toute autre collectivité de notre pays s’investir à l’international afin de promouvoir les valeurs de liberté, d’égalité ou d’inclusion de notre République laïque et d’aider les populations précaires et victimes de persécution.
    Région-capitale, nous devons porter l’idéal humaniste et progressiste républicain au travers de nos actions partout où nous le pouvons.
    Alors que le monde connaît une montée des violences et que les catastrophes climatiques s’enchainent, l’exécutif régional a pourtant décidé d’opérer une baisse de 5.3 % de son budget international. C’est bien sûr un mauvais signal.
    Je me permets de vous rappeler que ces violences empêchent les progrès du développement humain, comme le souligne le rapport du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) de mars 2016.
    Nous regrettons également la diminution de plus de 13 % du budget consacré à la coopération décentralisée, soit une baisse cumulée sur trois ans de 43.2 % !
    Nous regrettons enfin la présence d’aucun budget dédié, et cela depuis deux ans, au soutien aux personnes LGBTQI persécutées dans le monde ni de politique de lutte vraiment d’envergure contre le sida à l’international.
    La Région Ile-de-France par cette gestion semble bien trop guidée par l’austérité et aboutit à renoncer à défendre et faire rayonner ses valeurs mais aussi la francophonie. Ainsi, elle se coupe d’une longue tradition de solidarité et de partage à l’international.
    Nous le regrettons vraiment.
    Nous regrettons également les choix géographiques et quelque peu « communautaire » fait par l’exécutif.

    1. Surconsommation de lignes et bénéficiaires discutables.

    En effet, si nous devons soutenir des associations humanitaires permettant la reconstruction d’écoles ou d’hôpitaux, nous nous étonnons d’une surconsommation de la ligne « Fonds de soutien au Moyen-Orient » de plus de 40 %, alors que le budget alloué à d’autres parties du monde, grandement sinistrées elles aussi, comme Madagascar, est diminué et que cette ligne qui devait aussi servir pour les populations LGBTQI ne les a jamais aidées.

    Mais surtout, nous nous étonnons des seuls organismes - tous catholiques - qui ont pu bénéficier des moyens de notre collectivité.

    • Tout d’abord l’Œuvre d’Orient: consacrée à l’aide aux Chrétiens d’Orient et placée sous la protection de l’Archevêque de Paris, l’association, soutient l’action des évêques et des prêtres au Moyen-Orient.Nous notons également que l’association consacre 25 % de son budget annuel à la vie des diocèses, c’est-à-dire à la vie des prêtres, des religieux et religieuses. On peut légitimement se poser la question de savoir si cette mission n’entre pas en totale contradiction avec le principe républicain de laïcité et notamment la charte que vous faîtes signer ?
    • Ensuite la Fondation Raoul Follereau: association fondée par le militant catholique éponyme remarquable, mais qui a été épinglée, en 2014, par l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) pour son opacité.
      L’IGAS relève que : « l'organisation reste complexe et ne garantit pas complètement au donateur une utilisation conforme de ses dons ».

    De nombreuses associations luttant pour les droits humains existent et auraient aussi besoin d’être soutenues.L’exécutif régional aurait tout intérêt à élargir le champ des bénéficiaires et des domaines d’intervention de son soutien financier. Si nous continuerons à soutenir bien sûr le soutien aux Chrétiens d’Orient, nous serons vigilants quant à un meilleur équilibre au soutien de tous ceux qui sont persécutés, pas seulement pour des raisons religieuses.

    2. Une priorisation des causes peu pertinente.

    • En 2016, 3 117 condamnations à mort ont été prononcées dans le monde et 1032 personnes ont été exécutées selon Amnesty International.
    • La persécution homophobe en Tchétchénie, en Mauritanie ou au Soudan continue de faire chaque jour des centaines de victimes qui n’ont comme seuls torts d’être différents. Sans compter les tortures, avec les tests anaux, en Tunisie sur lesquelles vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.
    • Les guerres contemporaines au Yémen, au Sahel ou au Tchad s’éternisent, produisant un flot toujours plus grand de victimes civiles.

    Les théâtres d’opérations ne manquent pas.
    Pourtant toutes sont absentes ou trop insuffisamment prises en compte dans ce budget 2018. Nous comptons sur vous, après plusieurs demandes de mon groupe, pour que la région soutienne enfin les LGBTQI tchétchènes persécutés.

    Conclusion
    Madame la Présidente, la Région Ile-de-France a-t-elle renoncé à défendre et faire rayonner ses valeurs à travers le monde ?
    A la lecture de cette annexe, même si le 1er vice-président a annoncé sa volonté, partagée par toutes et tous ici, de mener une politique ambitieuse sur la Francophonie, nous ne pouvons que nous interroger et vous enjoindre à davantage d’ambitions et de justice dans votre stratégie à l’internationale.
    Nous avons déposé un certain nombre d’amendements dans ce sens et seront attentifs au sort qui leur est réservé.
    André Breton écrivait à juste titre : « « Transformer le monde » a dit Marx ; « changer la vie » a dit Rimbaud : ces deux mots d’ordre ne font qu’un. »
    Ils devraient en tous cas guider aussi notre politique internationale.
    Je vous remercie.

     

     

      

  • Ma réaction sur la relaxe de Jean-Mercier dans Le Bien Public et Le Monde

    LeProgrèsDec2017.JPG

    Lire mon interview dans Le Monde : (ici)

  • Mon message pour les fêtes aux adhérents de l'ADMD: belle année 2018 !

    admd,jean luc romero,2018

    A toutes les adhérentes, tous les adhérents de l’ADMD, à toutes les militantes, à tous les militants du droit de mourir dans la dignité et, plus largement, de la liberté, avec une pensée particulière pour celles et ceux qui sont malades ou isolés, j’adresse mes vœux très sincères à l’occasion de ces fêtes.
    Qu’elles soient un moment de paix et de fraternité.
    Quant à l’année 2018 qui arrive à grands pas, je réclame qu’elle soit une année utile pour tous, une année qui reconnaîtra le bien-fondé de notre revendication en faveur de notre Ultime Liberté.
    Hauts les cœurs !
    Amitiés à chacune et à chacun.

    Jean-Luc Romero
    Président bénévole de l’ADMD

  • Déjeuner de fin d'année des agents de Paris 12

    Cette année, les agents de la mairie de Paris 12 sont invités à un déjeuner de fin d'année avec les élus municipaux. Je serais heureux de quitter, pendant le déjeuner, la discussion budgétaire qui se tient à la région Ile-de-France depuis lundi pour passer un moment avec les agents de notre arrondissement qui se donnent tant pour tous nos administrés.

    Mairie12Noël2014.JPG

  • Extrait de mon intervention sur le budget international de la région Ile-de-France

    IntervLGBTDec2017.JPG

  • Intervention à Reputation Time

    En fin d'après-midi, je quitterai la région et la discussion budgétaire pour intervenir à la conférence Réputation Time sur le thème "les réseaux sociaux, le meilleur et le pire pour faire avancer une cause."

    twitter,jean luc romero,facebook

    twitter,jean luc romero,facebook

  • Rencontre avec le député Yannick Kergolot

    Ce mardi, je rencontrerai le député Yannick Kergolot pour évoquer les questions de société et notamment la fin de vie.

    admd,jean luc romero

  • Retrouvez-moi pour #LeTalkDuLundi à 12h sur Périscope !

    LeTalkDuLundi.JPG

  • Début du marathon budgétaire de la région Ile-de-France

    De ce lundi à mercredi, le budget 2018 de la région Ile-de-France va être discuté.
    Avec mon groupe - RCDEC -, nous dénoncerons un budget en régression notamment pour les investissements indispensables pour préparer l'avenir de notre région capitale.

    bannière twitter région jlr.jpg

    ile de france,jean luc romero,budget,rcdec

  • Ma tribune dans les Actualités Sociales Hebdomadaires (ASH)

    ASH201701.jpg

    ASH2017 002.jpg

  • Podcast #LeTalkDuLundi du 11 décembre 2017

  • Rencontre avec la députée de Paris, Laetitia Avia

    Ce vendredi soir, je rencontrerai la députée de Paris, Laetitia Avia, pour évoquer la question de la fin de vie.
    Je continue de mener de nombreuses rencontres avec celles et ceux qui pourraient nous permettre d'avoir enfin une loi d'Ultime Liberté. plus que jamais, je suis mobilisé !

    laetitia avia,jean-lic romero,admd

  • Les 20 ans de Qweek : bel anniversaire !

    Je serais heureux de participer aux 20 ans du magazine gay de Paris Qweek. Pas si souvent l'occasion de faire la fête en cette période ! Je ne bouderai donc pas mon plaisir de passer à la soirée organisée "Au diable des Lombards", qui est, en plus, un lieu important dans mes jeunes et belles années...

    week,jean luc romero,lgbtqi,paris

  • Visite de l'exposition des Séropotes au Centre LGBTQI de Paris et d'Ile-de-France

    En fin de journée, à 18h30, je visiterai l'exposition des séropotes qui se déroule au Centre LGBTQI.
    Le travail que fait cette association de personnes vivant avec le VIH est remarquable et il est important de les soutenir.

    séropotes,jean luc romero,sida,centre lgbtqi

  • Audition sur la fin de vie au Conseil économique social et environnemental

    Le CESE a lancé, depuis une semaine, un ensemble d'auditions suite à la pétition qui a réuni plus de 230 000 personnes en faveur d'une autre loi sur la fin de vie.
    Devant la commission spéciale créée à cet effet, je démontrerai l'échec de la politique de la fin de vie depuis 12 ans. 3 lois Leonetti en si peu de temps...
    Toujours pas d'accès universel aux soins palliatifs : seuls 20 à 25. % des mourants en bénéficient.
    Et, toujours pas de légalisation de l'euthanasie et du suicide assisté !

    cese,jean luc romero,admd

    cese,jean luc romero,admd

  • CP de l'ADMD: Jean Mercier enfin acquitté !!!

    La cour de Cassation rejette le pourvoi formé par le Parquet général contre la décision de relaxe prise par la cour d’Appel de Lyon en faveur de Jean Mercier

    Jean Mercier, après 6 années de procédure, est définitivement blanchi de toute accusation et reconnu dans un acte de compassion à l’égard de son épouse

    Il devient urgent d’obtenir une loi d’Ultime Liberté !

     

     

     

    La cour de Cassation a donc rejeté le pourvoi formé par le Parquet général contre la décision de relaxe prise par la cour d’Appel de Lyon le 10 novembre 2016.
    L’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité, ses 70.000 adhérents et son président, Jean-Luc Romero saluent une décision qui rétablit un homme dans son honneur et dans l’amour témoigné à sa femme, y compris dans un geste de compassion, difficile mais réclamé par l’intéressée et rendu nécessaire par une loi française en matière de fin de vie, celle du 2 février 2016, toujours inadaptée et toujours cruelle.
    Malgré tout, si la France, à l’image des Pays-Bas, de la Belgique et du Luxembourg, avait une véritable loi humaine en matière de fin de vie, respectueuse des volontés et des consciences, une telle affaire n’aurait pas existé et madame Mercier aurait pu terminer sereinement sa vie avec l’aide des médecins, dans un geste légal et assumé.
    Face à l’échec des 3 lois Leonetti – 2005, 2008 et 2016 – avec des affaires douloureuses de fin de vie qui continuent, il serait temps que le législateur vote une loi qui place le mourant au centre des décisions et qui évite les graves dérives que nous connaissons actuellement.CP de l'ADMD

  • Rencontre avec la conseillère au CESE, Olga Trostiansky

    Alors que je dois être auditionné, jeudi, par le Conseil économique, social et environnemental sur la fin de vie, je rencontre ce soir l'une des membres de ce conseil et élue parisienne, Olga Trostiansky.
    Toujours expliquer et convaincre que la loi, que nous prônons à l'ADMD, est une loi de liberté qui respecte toutes les convictions.

    olga trostiansky,jean luc romero,admd,paris

  • Rencontre avec le député Christophe Blanchet

    Ce mardi, je poursuit mes rencontres avec les parlementaires pour évoquer la question de la fin de vie.
    Je rencontrerai aujourd'hui le député du Calvados Christophe Blanchet pour évoquer une loi d'ultime Liberté pour tous les Français.

    christophe blanchet,jean luc romero,admd

  • Déjeuner de travail avec le président et le SG de la Ligue des Droits de l'Homme (LDH)

    IMG_8870.JPG