Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Politique internationale

  • Rencontre avec l'écrivain Martin Winckler

    Ce mardi, j'ai le plaisir de rencontrer à la mairie de Paris 12 l'écrivain et médecin Martin Winckler dont j'admire le travail et les positions courageuses. De beaux échanges en perspective...

  • #LeTalkDuLundi spécial 2 novembre ! (édition du 28 octobre 2019)

  • #LeTalkDuLundi sur la #FindeVie (Édition du 21 octobre 2019)

  • My speech at the 3rd Tianfu BBS in Chengdu...

    Third tianfu culture BBS keynote speech speech
    《Tianfu culture in international coordinates》
    (France) Jean-Luc Romero-Michel

     

    Da Jia Hao,
    Ladies and gentlemen,

    First of all, I would like to thank the organizer for inviting me to give a speech at the third tianfu culture BBS! Chengdu in October, hibiscus flowers, very beautiful. This is an international metropolis as old and fashionable as Paris. People's kindness and smiling faces make me feel warm and kind! The appearance of tianfu new area is beyond my imagination. There are many amazing buildings, green trees and heavy traffic. It is a miniature of China's rapid development and a huge achievement of reform and opening up. 
    I am the member of the ile-de-france region, the deputy mayor of the 12th arrondissement of Paris, and I am responsible for culture and tourism, which explains why I am here with you today.
    Paris 12 district gathered France's top craftsman, art atmosphere is strong. We have been committed to promoting cultural tourism, paving the way for artists and craftsmen, providing exhibition and operation space for many artists, and holding cultural exchange BBS with many countries and regions, promoting international and diversified development.

    chengdu,jean mug romero,chine,paris


    Since 1998, I have initiated the Paris cultural pass program, which gives parisians in the 12th arrondissement free access to art institutions in and around Paris. I strongly support the exchange and cooperation between French artists in Paris and Chinese artists in sichuan. Chengdu nong garden is our important cooperation institution and has participated in the 12X12 art festival for many years. The 12X12 art festival is a major cultural and arts event organized by the 12 municipal governments and 100 ECS cultural institutions in Paris. Today, Ms. Yang li, President of chengdu nongyuan international art village, is also attending the tianfu culture BBS. I would like to express my gratitude to the chairman Yang li!
    Paris is an artist's paradise !

    chengdu,jean mug romero,chine,paris


    As an annual activity in the 12th district of Paris, the 12X12 art festival has been held for the ninth time since 2010, bringing a feast of exhibitions, plays and performance art to the masses. FESTIVAL 12X12 exhibits a variety of art categories in different forms and disciplines: visual art (digital art, video, photography, installation art, performance art, easel painting, pattern design); Performing arts (music, dance, drama, opera, etc.).
    A feast of art is held every day in Paris. Paris is an important coordinate point of international culture.
    "Culture is a symbol of the different and independent existence of different nations in the world. The unique culture of each nation not only represents its own historical tradition, but also a symbol of its actual existence.
    On October 7, the fourth china-france cultural BBS opened in nice, France. More than 300 participants focused on cultural exchanges between China and France and launched a dialogue on cooperation between the two countries in tourism, cultural industry development, film and education.
    It is reported that the theme of this year's BBS is "' One Belt And One Road ': dialogue between civilizations and win-win cooperation". Chen zhu, vice chairman of the standing committee of the National People's Congress and President of the Western Returned Scholars Association, said at the opening ceremony of the BBS that this year marks the 70th anniversary of the founding of the People's Republic of China, the 55th anniversary of the establishment of diplomatic relations between China and France and the 100th anniversary of the work-study program in France. It is of special significance to hold the fourth sino-french cultural BBS on this important day of connecting the past and the future.
    Its purpose is to use cultural exchanges as a link to pool the strength of China and France, jointly advocate the development of cultural diversity and multi-polarity in the world, replace civilization conflict with exchanges and mutual learning, replace violent war with win-win cooperation, and strive for a better future for mankind.
    I have noted that jean-pierre raffarin, former prime minister of France and President of the vision and innovation foundation, said that although China and France have different cultures, they always adhere to the principle of seeking common ground while putting aside differences and uphold mutual understanding and respect. The world today faces multiple challenges and conflicts. Countries should join hands to maintain peace and build consensus through cultural exchanges.
    French culture minister Frank Riester said that the cultural exchanges between China and France are constantly expanding, including deepening cooperation in culture, film, art and book publishing, as well as cooperation in museum exchanges, cultural heritage protection and digitization of libraries.
    I come to chengdu this time to find a new way of cultural exchange between Paris and chengdu, and I want to think with you about how tianfu culture can be internationalized.

    chengdu,jean mug romero,chine,paris


    From the international perspective, some new trends have emerged in the cultural industry, which deserve our attention:
    First, the growth of the international cultural market is accelerating, with the fastest growing in the asia-pacific region.
    Second, cultural industry and high-tech industry are closely integrated, with digitalization, networking and intelligentization dominating the future development.
    Third, the cultural and creative products of countries along the "One Belt And One Road" are more interdependent in import and export trade.
    Fourth, the development of cultural industries in various countries is increasingly unbalanced, and international cultural competition is becoming increasingly fierce.
    In the international coordinate, how should tianfu culture show its charm and elegant demeanour?
    We have observed that the cultural exchanges between China and France have deepened in recent years. Paris and chengdu are like cultural stars. Chinese artists from chengdu came to live in Paris, and French artists came to live and create in chengdu.
    Through communication, our artists can integrate some of your cultural traditions and innovations, and vice versa. As facilitators, we have great satisfaction. Because many Chinese brought their excellent Chinese culture to Paris and were recognized and respected by Parisians.
    The world culture, colorful. In my opinion, in the international coordinate, Paris has the cultural advantage and artistic charm of Paris, and Chengdu has the artistic charm and cultural advantage of chengdu. Paris and Chengdu, human temperament, very similar. Chengdu and Paris are shining stars in the sino-french cultural exchange drama. Exchanges and cooperation between chengdu and Paris will be more frequent and fruitful.
    In the process of modernization, Chengdu has not forgotten the culture of its ancestors. Three thousand years of tianfu culture has stood the test of time here. From the Stone Age to the jade age to the Bronze Age, everything has been preserved. This is a special contribution to human civilization! In the international coordinates, tianfu culture is a sun god bird!
    We have learned that China attaches great importance to the preservation and promotion of handicrafts. For example, embroidery is listed in the list of China's national cultural heritage, so is ceramics, hand-woven, woodcut and so on. They exist in the art of life, or appear in the performance of sichuan opera house, or in the lion and dragon dance in the temple. There are more than 1,000 years of history and world-famous shadow puppets. All these will be the concern of France and the world.

    chengdu,jean mug romero,chine,paris


    It was important for me to work with the Chinese community in Paris. The Chinese community is very active in Paris, and the number of Chinese visitors to our capital is enormous. Paris is the concentration of Chinese and French culture and culture flow, but also tianfu culture display and dissemination window. We look forward to tianfu culture in Europe and the world to show her unique charm! We have a lot to learn from each other, and culture is our bridge of communication. Without culture, there can be no successful and balanced life.
    I know we all have this cultural need. With this common belief, we will be able to provide the citizens of Paris and chengdu with new and more communication services and open up to them the cultural diversity of our two cities.
    Together, we are always stronger.

    Xie Xie.

     

  • Intervention à 14h00 sur la culture à Chengdu (Chine)

    Au cours de mon intervention, j'évoquerai mon expérience d'élu local chargé de la culture à Paris 12 et la collaboration que nus avons eue avec des artistes chinois.

  • 2 jours à Chendgu pour parler culture

    chine,jean luc romero,chengdu

    Je suis invité au 3ème Forum culturell de Tianfu 0 Chengdu en Chine. J'y intervnidrai demain sur la question de la culture et comment on peut mettre en oeuvre une politique culturelle localement.

    Chengdu2.JPG

    chine,jean luc romero,chengdu

    chine,jean luc romero,chengdu

    chine,jean luc romero,chengdu

    chine,jean luc romero,chengdu

    chine,jean luc romero,chengdu

     

  • Invité de la Libre Pensée sur France Culture à 9h40 sur la fin de vie

    FranceCulture2019.png

  • Vernissage de l'expo Portraits de Vihes (internationale) à Lyon

    A l'occasion de la réunion du Fonds mondial sur le sida, l'exposition Portraits de Vihes s'internationalise avec de nouveaux portraits de personnes infectées dans le monde.
    Un vernissage aura lieu au Centre LGBT de lyon à 18h30. Auparavant, j'irai voir l'exposition qui est aussi à la mairie du 8ème arrondissement de Lyon et au Centre de santé sexuelle.
    On la retrouvera aussi dès demain à la Métropole de Lyon à l'hôtel Marriot.

    lyon,jean luc romero,sida,elcs,fonds mondial

    lyon,jean luc romero,sida,elcs,fonds mondial

    lyon,jean luc romero,sida,elcs,fonds mondial

    lyon,jean luc romero,sida,elcs,fonds mondial

     

  • #LeTalkDuLundi du 23 septembre 2019

  • Hommage à Jacques Chirac, notre président humaniste

    Jacques Chirac nous a quittés.
    Qu’on partage ou non ses options politiques, il aura vraiment marqué notre République. Je n’oublie pas l’humaniste qu’il était et bien sûr la contribution essentielle qu’il a apportée à la lutte contre le sida.
    Je pense à son épouse, sa famille et particulièrement à Claude.

    IMG_2190.JPG

     

  • #LeTalkDuLundi (Édition du 16 septembre 2019)

  • Plaque de la place Harvey Milk de Paris 04 dans mon bureau à la Mairie de Paris 12 !

    Heureux et fier d’avoir cette plaque de la place Harvey Milk de Paris 04 dans mon bureau à la Mairie de Paris 12 ! Cet élu de San Francisco ouvertement gay dans les années 70 et lâchement tué nous a montré le chemin et son neveu Stuart Milk continue avec détermination son oeuvre.

    63B37419-901A-4205-9A30-AC833A7554AE.jpg

  • Mon discours à la 39ème AG de l'ADMD à Vannes

    Chers amis,

    C’est toujours un plaisir de vous retrouver, dans nos belles régions françaises, année après année, à l’occasion de notre assemblée générale annuelle ; à Vannes, aujourd’hui, avec la complicité efficace de notre déléguée pour le Morbihan, Renée Jeanjean, et de son mari Bernard, également délégué adjoint. Car oui, le bénévolat se vit souvent en couple car la passion de l’un est souvent partagée par l’autre.
    Je ne reviendrai pas sur le bilan de l’année 2018 : nous l’avons évoqué ce matin, dans les différents rapports qui vous ont été soumis et que vous avez approuvés à une très large majorité. Aux alentours de 97% d’approbation de mon rapport moral, du rapport d’activité de notre secrétaire général, Jonathan Denis, et du rapport financier de notre trésorière, Madeleine Denis. Madeleine et Jonathan, que je veux remercier pour le travail qu’ils font bénévolement – tout comme moi – sans jamais compter leurs heures. J’associe à ces remerciements du début de mon intervention – mais ils prennent une place importante dans mon cœur de militant – les administrateurs de l’ADMD, les délégués, les bénévoles de l’Ecoute, toutes celles et tous ceux qui, parce qu’ils croient à quelque chose de plus grand qu’eux-mêmes, donnent de leur temps pour construire, au détriment souvent de leur vie personnelle ; cela en dépit des critiques, dont nul, jamais, n’est exempt, mais qui sont parfois ressenties durement, voire injustement .

    vannes,jean luc romero,admd


    Je profite de cette occasion pour féliciter les salariés de l’ADMD qui accomplissent un travail remarquable au service de notre association. Certes, me direz-vous, ils sont payés pour faire cela, mais tout de même… il existe des salariés moins motivés et moins enthousiastes que ceux-là. Je salue ici, en cet instant, la mémoire de Roseline Gillery décédée au mois d’avril dernier.
    Comme président, vous le savez, je me déplace beaucoup dans nos délégations. C’est d’ailleurs une vraie joie d’aller à la rencontre de nos adhérents, toujours très reconnaissants, toujours très gentils, toujours très volontaires. Tous ceux qui ont eu l’occasion de faire ces déplacements savent combien on se ressource lors de ces réunions.
    Lors de ces déplacements, j’entends les attentes des Françaises et des Français. J’entends les inquiétudes de ceux qui tremblent de devoir mal mourir, selon les seules règles de la loi de sédation en vigueur actuellement. J’entends les colères de celles et ceux qui ont perdu l’être cher dans une mort atroce, par une médecine parfois sourde et aveugle, concentrée sur ses exploits plutôt que sur les femmes et les hommes qui sont devant elle, à cause d’une loi mal écrite, liberticide, faite pour contraindre les Français à mourir dans des conditions qu’ils n’ont souvent pas choisies.
    Pensons à Vincent Lambert qui avait pourtant dit à sa femme, à ses proches, à ses collègues de travail – il était infirmier – que jamais il ne vivrait la vie sans vie d’un être en survie. Que jamais il ne ferait subir à ceux qu’il aime la douleur de voir un corps inerte, hydraté et nourri artificiellement, à la merci d’une machine électrique que personne n’aura l’humanité de débrancher. Et pourtant… Ce furent onze années de calvaire pour Vincent, sa femme Rachel, son neveu François, parce que sa mère et son père ont voulu en faire un élément de communication au profit d’un dogme, d’une illusion, celle de l’hyper sacralité de la vie. Onze d’années pour que ce pauvre homme, qui aurait pu avoir une fin de vie paisible dès lors que l’évidence de son état irréversible était démontrée médicalement, soit enfin délivré ; délivré, mais privé d’alimentation et d’hydratation – durant plus d’une semaine, rendez-vous compte ! – jusqu’à ce que mort s’en suive.
    Alors oui, la France prend du retard sur les autres pays. Autour d’elle, Pays-Bas, Belgique et Luxembourg ont des lois parfaites. La Suisse apporte des solutions en fin de vie et ne laisse aucun de ses ressortissants dans la souffrance. L’Italie et l’Espagne discutent serré. De grands pays, organisés en fédérations comme le Canada, les Etats-Unis, l’Australie ont des lois de légalisation de l’aide active à mourir sur la totalité de leur territoire ou, pour l’heure, dans certains états seulement.
    La France, elle, se complet depuis 2005 dans un entre-deux cruel, la sédation, qui consiste pour la médecine à endormir le patient en fin de vie puis à le faire littéralement mourir de faim et de soif quand cela dure plusieurs jours. En 2005, en 2010 puis, dernièrement en 2016, pour refuser aux Français cette ultime liberté, le législateur, avec à sa tête Jean Leonetti, a inventé la mort à petit feu, celle qui consiste, dès lors que le constat de fin de vie a été posé, à attendre l’entrée du patient dans la phase agonique, c’est-à-dire dans les tout derniers jours de la vie, puis de le priver de traitements, y compris de l’alimentation et de l’hydratation, jusqu’à ce que le corps, affaibli, lâche enfin. Une insuffisance rénale entraîne alors progressivement l’arrêt des organes vitaux, jusqu’à l’arrêt du cœur.
    Pourquoi, dès lors que le constat de fin de vie est posé, que celui de l’impossibilité de la médecine à guérir est dressé, impose-t-on au patient, par des gestes médicaux qui consistent à débrancher, à retirer des sondes, des perfusions, en injectant un sédatif, une mort lente qui provoque une transformation bouleversante du corps, difficile à supporter pour celles et ceux qui sont autour du lit, plutôt que de proposer, à celles et ceux qui le demandent de manière consciente et réitérée, l’administration d’un produit létal – comme cela se fait déjà dans notre pays mais de manière illégale et inégalitaire – qui libère le patient en quelques dizaines de minutes et lui permet de rentrer dans la mort les yeux ouverts, dans sa propre dignité puisqu’il s’agit de son propre choix ?

    vannes,jean luc romero,admd


    Alors oui, la France est en retard. Et nous portons tous ici une responsabilité collective. Et particulièrement nous, les représentants nationaux de notre association. Chaque année qui passe sans la loi de liberté que nous réclamons, voit ceux que nous aimons mourir cruellement. Nous devons obtenir, c’est urgent, la loi pour laquelle nous militons depuis tant et tant d’années.
    Notre ami Jean-Louis Touraine, député du Rhône, rapporteur de la mission d’information de l’Assemblée nationale sur la révision de la loi relative à la bioéthique, président du groupe d’études sur la fin de vie, nous dira comment il voit les prochains mois et nous indiquera quel degré d’optimisme nous devons avoir. Les députés du Morbihan Nicole Le Peih et Hervé Pellois nous dirons comment ils participeront au mouvement de fond, soutenu par la quasi-totalité des Français, qui aboutira à la légalisation d’une aide active à mourir, respectueuse des volontés et des consciences. Et nos amis, représentants les associations laïques, ici présents, nous parlerons de la part que la société civile doit prendre dans ce combat pour la liberté et pour le respect de la laïcité, scellée par notre loi de 1905.
    Ce n’est pas pour moi une manière de me défausser que d’appeler chacun d’entre vous à prendre sa part dans notre combat militant. De la manifestation de rue à l’envoi de lettres ou de mails aux parlementaires, la palette est large des actions qui soutiennent la revendication collective de notre association.
    A ma place, je ne peux que mettre à la disposition de chacun des 73 000 adhérents de l’ADMD des outils afin d’interpeller pouvoirs publics, élus, journalistes sur cette liberté fondamentale qui construira un droit responsable et respectueux de chacun, celui de choisir pour soi-même les conditions de sa propre fin de vie.
    Dans les années soixante-dix, les femmes nous ont démontré qu’elles pouvaient choisir de devenir des mères, ou pas ; et que cette décision leur appartient, à elles et à elles seules. Nous devons être très fiers de l’héritage qu’elles nous laissent, et nous battre, à notre tour, pour que le droit de mourir dans la dignité devienne, au-delà d’un slogan, une réalité.
    Pour que cessent, dans notre pays, les drames de la fin de vie.

    Pour que vive, jusqu’à notre dernier souffle, notre liberté.
    Pour que la femme et l’homme droits, respectueux, dignes, responsables que nous avons été ne se transforme pas en un objet d’expérimentation, un être que l’on infantilise, que l’on manipule puis, pour le délivrer finalement de ses souffrances, que l’on torture jusqu’à ce que mort s’en suive.
    Hauts les cœurs !
    Vive l’ADMD !
    Vive la liberté !
    Je vous remercie.

    Jean-Luc Romero-Michel

  • AG de l'ADMD et réunion publique à Vannes

    Dès 9H00 se déroulera l'AG de l'ADMD à Vannes. Elle sera suivie d'une grande réunion publique à 14h00 où vous êtes toutes et tous conviés...

  • Rencontre avec Michel Sidibé ministre de la santé du Mali

    A l'invitation de la Maire de Paris, Anne Hidalgo, j'assisterai à son entretien avec notre ami Michel Hamala Sidibé, Ministre de la santé et de la cohésion sociale du Mali et ancien Directeur d’ONUSIDA et Secrétaire général adjoint de l’ONU, ce lundi 9 septembre.
    Nous avons travaillé avec Michel quand il dirigeait l'ONUSISA et c'est un plaisir de le revoir dans ses nouvelles fonctions gouvernementales.

     

  • Toute ma sympathie à Brigitte Macron !

    Quel niveau et quelle honte que de s’attaquer si violemment à Brigitte Macron !
    Je plains le fier peuple brésilien d’avoir un pouvoir autoritaire aussi vulgaire, méprisant et insultant. Pas digne de ce grand et si merveilleux pays. Toute ma sympathie va évidemment à Brigitte Macron...

    IMG_1598.JPG

  • A Limoges contre le sida !

    J'accompagnerai, pour le troisième et dernier jour consécutif, la boucle du ruban rouge qui fait halte aujourd'hui à Limoges.
    Dans cette ville, qui a le label de ELCS, nous présenterons aussi l'exposition Portraits de Vihes.

    limoges,jean luc romero,sida,elcs,crips

    limoges,jean luc romero,sida,elcs,crips

    limoges,jean luc romero,sida,elcs,crips

     

     

  • Angoulême obtient le label ville engagée contre le sida !

    Angoulême, qui sera la deuxième étape de la boucle du ruban rouge, deviendra aujourd'hui la 19ème ville à recevoir le label "ville engagée contre le sida". Je viendrai remettre ce label ce matin au maire de la ville.
    Lire l'article dans La Charente Libre (ici).

    angoulême,jean luc romero,sida,elcs

    angoulême,jean luc romero,sida,elcs

    angoulême,jean luc romero,sida,elcs

     

     

  • Soutien aux militants LGBTQI polonais

    Solidarność ! 
    Soutien aux militants LGBTQI polonais en lutte face à une homophobie d’Etat abjecte et intolérable dans un pays européen qui devrait s’opposer à toutes les discriminations.
    Que disent les gouvernants européens ??? Rien à ce jour !
    #jestemLGBT #jestemzLGBT

    lgbtqi,jean luc romero michel,pologne,homophobie

  • Mon hommage à Laurent Mc Cutcheon

    Hommage à Laurent Mc Cutcheon

     

    Mon très cher Pierre,

    La vie nous permet parfois de faire des rencontres rares. Peu souvent.
    Rencontrer Laurent puis, quelques temps plus tard, Pierre fait partie de ces moments qui marquent définitivement une vie.
    Laurent, comme beaucoup de militants contre l’homophobie et la transphobie, je le connaissais bien avant de l’avoir rencontré.
    Je l’admirais déjà. Tellement !
    Comment en aurait-il été autrement lui qui, entre autres, a créé la journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie ?
    Je ne fus pas déçu par notre première rencontre ni par les multiples moments d’échanges qui s’en suivirent à Montréal et à Paris.
    Chris, mon mari, avec qui j’ai eu la chance de construire mes 11 dernières années, l’a rencontré dès le début de notre histoire.
    Il adora immédiatement le couple que formaient Laurent et Pierre, qui, au fil des années, deviendra notre modèle.
    Laurent, Pierre, vous nous ferez même l’honneur d’être présents à notre mariage en 2013.
    Laurent m’a inspiré dans mon action militante et politique contre les discriminations et m’a souvent donné des conseils judicieux m’évitant des maladresses.
    Je suis heureux d’avoir partagé avec Laurent un autre combat : celui du droit de mourir dans la dignité.
    Avec Laurent, Pierre et Christophe nous en avons parlé souvent dans nos dîners et, en le mettant en contact avec l’ex présidente de l’AQDMD, notre amie, Hélène Bolduc, je savais que Laurent y deviendrait un militant éminent et passionné comme il l’a toujours été dans tous ses combats.
    Je n’en dirai pas plus car je sais qu’au cours de cette cérémonie, tout sera dit sur l’homme d’exception que Laurent fut et reste dans nos cœurs.
    Je veux terminer en pensant à ce couple que Laurent et Pierre représentent pour tous leurs amis. Laurent n’aurait pas été Laurent sans Pierre comme Pierre n’aurait pas été Pierre sans Laurent.
    Ce couple est inspirant.
    Ce couple m’a aidé à construire le mien.
    Je sais la douleur indescriptible que vit Pierre. Je la vis depuis un an avec la mort de mon tendre Chris.
    Mais je sais que Laurent est toujours en Pierre et que Pierre continuera à vivre pour deux.
    Laurent veut que tu vives, mon cher Pierre.
    Laurent veut que tu sois toujours cet homme doux, intelligent et si attentionné.
    Laurent, où que tu sois, tu resteras toujours un modèle pour moi et mon cœur est empli de toi.
    Pierre, je t’aime et il y a toujours une place pour toi à Paris...
    Votre couple existe pour l’éternité !
    Et votre modèle continuera toujours à inspirer tant de militants et de couples LGBTQI qui savent tout ce qu’ils vous doivent !

     

    Jean-Luc Romero-Michel