Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jean luc romero

  • Rencontre avec la députée Laurence Vanceunebrock-Mialon

    Ce mardi, à Paris 12, je rencontrerai la députée Laurence Vanceunebrock-Mialon. Récemment, elle a courageusement fait son coming out. Un geste utile et fait avec une grande pudeur.
    Je serais heureux de discuter avec elle de la révision des lois bioéthiques notamment de l'extension de la PMA aux femmes célibataires que je soutiens mais aussi du droit de mourir dans la dignité. Sans oublier la lutte contre le sida !

  • Podcast de mon itw sur France 24 sur la fin de vie

  • Extrait de mon itw dans RTL Midi sur la fin de vie

  • Invité de RTL midi à 13h05

    A l’occasion du lancement du débat sur les lois bioéthiques, je serai l’invité de RTL à 13h05.

    B8B7E616-7C73-4799-BFFB-98BCF2AED968.jpeg

     

  • Soirée de nouvel an des éditions Michalon

    Grosse soirée de voeux. Après ceux de la mairie du 12è à la petite enfance et de l'ambassadrice américaine, je finirai la soirée aux éditions Michalon et Fauves.
    L'occasion pour moi de remercier mon éditeur Yves Michalon pour son soutien et sa confiance !

  • Cérémonie des voeux aux acteurs de la petite enfance

    Ce jeudi, la maire du 12ème arrondissement de Paris invite les acteurs de la petite enfance pour la traditionnelle cérémonie de voeux à leur intention. Il est important d'honorer celles et ceux qui se dévouent sans compter pour nos plus petits citoyens...

  • Formation contre le harcélement sexuel des élus de la région Ile-de-France

    A l'initiative de Valérie Pécresse et comme tous les élus régionaux, je participerai à la formation contre le harcèlement sexuel. Cette formation sera menée par le Centre Hubertine Auclert et tous les conseillers régionaux se doivent d'y participer. Elle a pour objectif comprendre les enjeux et de réagir.

  • Audition à l'Assemblée nationale sur la Ppl fin de vie du groupe FI

    Ce mardi, en fin d'après-midi, je serais auditionné par la députée Caroline Fiat, rapporteure au nom de la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale sur la proposition de loi relative à l'euthanasie et au suicide assisté pour eux fin de vie digne déposée par tous les membres du groupe de la France Insoumise.
    Je défendrai bien sûr l'approche de l'ADMD qui milite pour une loi d'ultime Liberté comme dans les trois pays des Bénélux.

  • Retrouvez-moi pour #LeTalkDuLundi à 12H sur Périscope et Twitter sur la fin de vie !

    LeTalkDuLundi.JPG

  • Les Bodin's au Zenith !

    Mon ami Claude Cyndecki, producteur de l'époustouflante comédie musicale "Priscilla, folle du désert", est aussi le producteur des Bodin's, qui se produisent actuellement au Zenith.
    Ce spectacle hilarant, un peu boudé par certains médias, est un immense succès populaire. A l'invitation de Claude, c'est avec un immense plaisir que j'irai donc applaudir les Bodin's cet après-midi !

    banniereBodin.jpg

  • Retrouvez-moi le 20 janvier pour ma 1ère réunion ADMD en 2018 à... Limoges

    Limoges2018.JPG

  • « L’homme qui voulait être heureux » de Laurent Gounelle, une belle leçon de vie !

    Mener des combats militants, qui ne font pas toujours l’unanimité, vous expose souvent à de violentes attaques. Elles sont bien sûr souvent dues à la peur. Mais, elles peuvent faire mal. Même à un vieux militant comme moi !
    J’essaye donc, dans mes lectures, de trouver des livres ou des romans positifs, loin de toute haine.
    Je n’ai donc pas été déçu à la lecture de « L’homme qui voulait être heureux » de Laurent Gounelle.
    Un beau roman qui donne une belle et vraie leçon de vie.

    laurent gounelle,jean luc romero,pocket,pensée positive

    Ce livre dépayse car son intrigue se déroule à Bali, cette île magnifique qui nous fait tous rêver. Les paysages que décrit l’auteur et la vie à Bali ne font qu’alimenter nos fantasmes sur ce lieu de rêve.
    Mais, c’est surtout l’expérience que va vivre le héros, un jeune professeur, qui ne sait pas qu’il va mal, qui est à la fois passionnante et riche d’enseignements.
    Comme toujours dans ces courts posts que j’aime vous offrir sur mes lectures je ne vous raconterai pas l’histoire.
    Je veux juste vous convaincre que ce livre vous fera réfléchir positivement sur votre vie, vos décisions et trop souvent nos non décisions...
    Prenez ce livre pour le roman qu’il est d’abord... Mais un roman qui enrichit ! Vraiment.
    Belle lecture.
  • Tout mon soutien aux élus d'opposition de Aulnay-sous-Bois mis en examen

    J'apporte tout mon soutien à Guy Challier et aux élus/militants mis en examen pour s’être opposés légitimement à l’arrêté homophobe et illégal de la mairie de Aulnay-sous-Bois qui a interdit la campagne de prévention VIH à direction des #gays !
    Une honte que l'argent public de cette ville de Seine-Saint-Denis soit utilisé contre celles et ceux qui se battent pour une politique efficace de prévention du sida et contre toutes les discriminations.

  • La mariage pour tous en Australie !

    Je souhaite beaucoup de bonheur aux LGBTQI qui, depuis ce mardi, peuvent se marier en Australie !
    L’égalité poursuit sa progression avec plus de 20 pays dont 16 en Europe qui ont légalisé le mariage pour tous !

    australie,jean luc romero,lgbtqi,gay

  • "Cent ans de solitude" de Gabriel Garcia Marquez, un classique de la littérature à lire ou à redécouvrir : une saga incroyable et hors-normes.

    Je reconnais que je n’avais lu aucun livre du Nobel de littérature de l’année 1982, l’écrivain colombien Gabriel Garcia Marquez. Impardonnable !
    J’ai donc voulu remédier à cela fin 2017 et j’ai entamé la lecture de ce que le Times considère comme « un chef-d’œuvre et l’un des meilleurs romans latinos-américains à ce jour » « Cent ans de solitude. »
    Sachez-le d’emblée : ce n’est pas un livre que l’on lit sans concentration, à la légère, entre deux stations de métros. Vous en rateriez l’essence.
    Il est d’abord conséquent : 461 pages écrites en petits caractères dans sa version poche.
    Ensuite, il relate l’histoire tumultueuse de la famille Buendia condamnée à cent ans de solitude par la prophétie d’un gitan.

    gabriel garcia marquez,jean luc romero,cent ans de solitude

    Enfin, avec moults détails, il narre l’épopée de ces 100 ans. Un siècle entier !
    Cela nécessite donc une sacrée concentration pour ne pas se perdre dans les dizaines de personnages de cette saga incroyable et totalement hors-normes.
    Ce livre, comme le dit d’ailleurs un des protagonistes, n’est « qu’un engrenage d’inévitables répétitions, une roue tournante qui aurait continué à faire des tours jusque l’éternité... »
    Ce grand auteur d’Amérique latine mérite vraiment d’être lu.
    « 100 ans de solitude » est la meilleure des introductions à son univers et, je crois, à son œuvre.
    Bonne lecture !
  • La haine ordinaire sur Twitter ... Encore et toujours !

    Encore un tweet haineux et menaçant sur Twitter...

    tweetmenande2018.JPG

    Bien sûr, pour un «pseudo» chrétien anonyme sur Twitter, rien d’anormal à vouloir souhaiter accélérer ma mort. C’est même charitable de proposer de m’exécuter lui-même. 
    Le pire est que 9000 personnes suivent les tweets haineux de ce compte, dans l’indifférence totale de Twitter. 
    Mais, cet être égaré n’aura même pas ma haine, juste ma pitié...

     

  • Podcast de "mon Casting Politique" !

  • 60% des Français favorables à la PMA pour les lesbiennes !

    Selon un sondage Ifop fait pour le journal ... La Croix, 60% des Français sont favorables à la PMA pour les femmes lesbiennes !
    Plus d’excuses pour ne pas tenir la promesse de campagne d'Emmanuel Macron validée aussi par les électeurs ! 

    les miennes,jean luc romero,pma

  • 89% des Français favorables à l'euthanasie et/ou au suicide assisté selon... La Croix

    Seuls 11% des Français ne veulent pas d’une autre législation sur la fin de vie selon un sondage fait par l'IFOP pour le journal La Croix !
    Et, près de 9/10 voudraient une loi légalisant euthanasie et/ou suicide assisté. Et c’est La Croix qui le dit. Pas l’Admd ! CQFD ... 

    sondage euthanasie.JPG

    Et, non seulement 89% des Français sont favorables à la légalisation de l’euthanasie et/ou du suicide assisté. 
    Mais aussi parmi eux, 72% des ... catholiques pratiquants. 
    Heureusement, encore une fois, que c’est un sondage IFOP commandé par La Croix ! Et non par l’Admd ... On attend d'ailleurs la réaction d'Envoyé Spécial, qui avait mis en cause le sondage de l'ADMD. Celui de La Croix a été fait par le même organisme, l'IFOP, et selon la même méthode et donne le même résultat...

    admd,jean luc romero,euthanasie,la croix

  • Mon intervention sur le budget santé, action sociale et famille à la région Ile-de-France

    Madame la Présidente,
    Madame la Vice-Présidente,
    Chers collègues,

    Introduction

    Vous nous soumettez votre projet de budget 2018 pour les secteurs action sociale, santé et famille.
    Si la relative stabilité des crédits qui leur sont alloués peut paraitre rassurante à première vue, l’analyse détaillée de votre proposition budgétaire révèle une stratégie de désengagement inquiétante puisque ciblée sur des actions que nous jugeons, au groupe RCDEC – Le Rassemblement - essentielles.

    I] La formation sacrifiée

    En termes de formation tout d’abord.
    Nous constatons, en effet, que le budget de l’action formation professionnelle et apprentissage recule de près de 20% en autorisations de programme et de 8,6% en crédits de paiement.
    Nous apprenons ensuite que la ligne consacrée à la formation sanitaire diminue quant à elle de 27% en autorisations et 7% en crédits de paiement, alors que nous souhaitons développer de nouvelles formations sur le sida ou encore sur la fin de vie.
    Enfin, et c’est là un signal terriblement négatif que vous avez choisi d’envoyer, la formation continue des aides-soignants et auxiliaires de puériculture voit ses autorisations et crédit en fonctionnement réduit de 22,2% ! Plus de 20 % en moins…
    Selon vous, la Région ne pourrait pas combler le désengagement de pôle emploi afin d’assurer le maintien de ce budget…
    On parle pourtant ici d’1million d’euros qui, au vu du manque criant de d’aides-soignants et d’auxiliaires de puériculture en Ile-de-France ne représente, vous en conviendrez, ni un montant farfelu ni une dépense superflue.
    Madame la Présidente, nous ne comprenons pas le sens de beaucoup de ces choix budgétaires ?

    santé,jean luc romero,ile de france


    Nous sommes bien loin des déclarations d’amour enflammées contenues dans le schéma régional des formations sanitaires et sociales. Nous ne pouvons que regretter ce double-discour.
    Au-delà de ce désengagement manifeste en matière de formation sanitaire et sociale, votre budget 2018 pour l’action sociale, la santé et la famille est souvent profondément injuste.

    II] Coupes dans les politiques de solidarité

    En effet, vous rabotez des lignes budgétaires dédiées à la solidarité et à l’aide aux plus faibles.
    Il en est ainsi des dispositifs en faveur des personnes en situation précaire avec -12% en autorisations et -17,4% en crédits. Etonnant d’autant que cet hiver est déjà particulièrement terrible pour celles et ceux qui sont à la rue.
    Comment comprendre alors l’absence d’autorisations 2018 pour le programme « Centre d’accueil et d’hébergement pour personnes sans-abris » !
    Il en est de même en fonctionnement pour les actions de lutte contre les discriminations ou encore concernant les études sur les besoins en matière de crèches !
    Madame la Présidente, où est donc passé l’humanisme que nous partageons et que vous revendiquez ?
    Les sans-abris auraient-ils disparus de notre région ? Les discriminations abolies ? Le manque chronique de crèches comblé ?
    Tout ceci n’est pas vraiment à la hauteur des enjeux.

    III] Baisse du soutien aux structures d’études et d’analyse régionales

    Parallèlement vous réduisez les financements octroyés à certains organismes qui sont pourtant essentiels à l’efficacité des politiques publiques menées par notre Région.
    Avec une baisse de 6% pour l’Observatoire Régional de Santé, remarquablement présidé par notre collègue Ludovic Toro ainsi que pour le CRIPS, que porte avec détermination Jean Spiri, vous envoyez un signal terriblement négatif et encore une fois injuste.
    D’une part, parce que ces deux structures sont unanimement reconnues pour la qualité de leurs travaux et leur utilité.
    D’autre part, parce que les missions que nous leur confions sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus longues et imposent au contraire un renforcement de leur budget. Comment aboutir par exemple à cette Ile-de-France sans sida, qui nous rassemble toutes et tous et qui vous honore mesdames la présidente et la vice-présidente, en baissant les crédits du bras armé de cette ambitieuse politique ?

    IV] Des taux d’affectation et d’exécution trop faibles et politisés

    Enfin je veux dire quelques mots sur les taux d’exécution et d’affectation de ce secteur qui sont ridiculement bas avec respectivement 72 et 61%.
    Une fois encore le détail est révélateur de vos priorités politiques réelles, souvent bien éloignée de vos discours.
    Pour la santé et l’action sociale, c’est 65% d’affectation et même 51% d’exécution seulement !
    Pour les personnes précaires, c’est à peine 75% d’affectation.
    Pire encore, on atteint péniblement 57% en affectation pour les dispositifs en faveur des personnes en situation de handicap.
    Excusez-moi pour cette énumération de chiffres à la Prévert, mais il fallait rappeler la dure réalité de ces chiffres.
    Ainsi les grandes déclarations généreuses qui caractérisaient vos exposés des motifs, démenties d’abord par vos choix budgétaires, révèlent une nouvelle fois leur caractère illusoire à travers l’analyse de vos taux d’exécution et d’affectation pour 2017.

    Conclusion

    Vos arbitrages budgétaires illustrent un ordre des priorités assez inquiétant et surtout en décalage avec beaucoup des besoins réels et quotidiens des habitants d’Ile-de-France, notamment des plus précaires. Et faute de temps, je ne peux évoquer notre inquiétude pour les déserts médicaux ou encore pour les personnes du quatrième âge et enfin l’accompagnement de la fin de vie
    Ainsi madame la Présidente, les élus du groupe « RCDEC – Le Rassemblement », nous ne voulons pas être caricaturaux et nous reconnaissons des points positifs contre le VIH/sida avec l’Ile-de-France sans sida. Mais nous ne pouvons, dans le même temps, que regretter beaucoup des décisions budgétaires contenues dans cette annexe et nous alarmer de la sous-affectation et sous-exécution des lignes budgétaires dédiées aux dispositifs régionaux de solidarité.
    Comme nous l’avions promis et portés devant les Franciliens en 2015, c’est un horizon bien différent que nous souhaitons leur proposer en la matière.
    Celui d’une région solidaire où la santé et la dignité de toutes et de tous est une priorité absolue dans les principes mais aussi dans les crédits du Conseil régional et des élus qui y siègent.
    Proust affirmait qu’« Il n’y a pas de réussites faciles, ni d’échecs définitifs. » Méditions cette pensée et osons vraiment – je vous y appelle ! -  un budget plus solidaire.
    Je vous remercie.