Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Disparitions et hommage

  • Merci à l’artiste de Paris12, Adel Laddi...

    Merci à l’artiste de Paris 12, Adel Laddi, pour ce merveilleux dessin de Christophe Michel-Romero et de moi-même !
    Si émouvant et magnifique ...

    IMG_1255.jpg

  • Ne jamais oublier. Jamais !

    Ne jamais oublier. Jamais !
     
    Paris se souvient ...
    Fluctuat nec mergitur

    paris,jean luc romero michel,13 novembre

  • Beaucoup de tristesse après le décès du dessinateur de génie et humoriste Piem !

    J'ai une immense tristesse après le décès du dessinateur de génie et humoriste Piem !
    Il fut un militant de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité - ADMD et s’est battu à nos côtés pour une loi d’ultime liberté.
    Ayant perdu un enfant du VIH, le sida fut un autre combat que nous partagions et il dessina même un logo pour ElusLocaux Contre le Sida.
    Il est à jamais dans mon coeur...

    fullsizeoutput_de85.jpeg

  • Commémoration du 11 Novembre en Gare de Lyon

    Je représentais la Maire de Paris, Anne Hidalgo, à la commémoration du 11Novembre en Gare de Lyon en présence du PDG du Groupe SNCF J.P. Farandou.
    Nous n’oublions pas les combattants d’hier et d’aujourd’hui, les victimes de guerre et du terrorisme.

    IMG_6735.JPG

    IMG_6734.JPG

    IMG_6733.JPG

     

  • Merveilleux portrait de maman offert par le peintre Jean-Loup Othenin-Girard !

    Bien reçu ce merveilleux portrait de maman offert par le peintre Jean-Loup Othenin-Girard. Vraiment merci à lui...
    Un hommage aux combats que ma mère aura menés contre le cancer, Alzheimer et la Covid.
    Pensées pour toutes celles et ceux qui, comme moi, vivent un deuil dans cette période si compliquée ou l’on ne peut vraiment accompagner ceux qu’on aime ...

    E5A0CE55-F205-4EB8-9584-1D388FD224AB.jpg

  • Hommage à maman à l'Eglise Saint-vaast de Béthune

    Maman,
    Je suis si fier de toi.
    Avec Christophe, nous étions si fiers de toi.
    Un jour, tu nous racontas qu’une amie de sport, que tu affectionnais tout particulièrement et que tu voyais alors beaucoup, refusait que tu parles de nous devant elle. Elle t’avait dit à quel point l’homosexualité l’écœurait et que le couple, que nous formions avec Chris, était illégitime et immoral.Alors que tu aimais beaucoup cette femme, tu as décidé de ne plus la voir. Juste, as-tu concédé de lui dire bonjour lorsque tu la croisais. Nous avons senti que cela te peinait et nous t’avons dit que tu devais continuer à la fréquenter, car c’est ton amie et que cela nous est égal. Le jugement des dames patronnesses ne nous affecte pas. Quelle émotion ce fut, quand tu nous as dit : « Si elle ne peut vous accepter, si elle n’aime pas qui vous êtes, elle ne peut pas m’aimer. Elle ne peut plus faire partie de ma vie. » Je n’oublierai jamais ce moment. Jamais. Nous en parlions souvent avec Christophe qui t’aimait tant et que tu considérais comme ton deuxième fils. Quelle immense preuve d’amour inconditionnel ce fut. Nous ne t’avons jamais dit notre fierté à ce moment-là. Je ne te l’ai pas dit et, aujourd’hui, je regrette de ne pas t’avoir remercié ces derniers mois pour cette immense preuve d’amour.

    maman,jean luc romero michel,béthune


    Mais, je sais que tu savais que je suis fier de toi, que je te suis tant reconnaissant de tout ce que tu as fait pour que je puisse avoir une belle vie et pour choisir ma voie. De tous tes sacrifices pour moi.
    Ah, tu avais un sacré caractère. Moi aussi.
    On s’est souvent engueulé, mais jamais la vie ne nous a séparé.
    Tu ne me voyais jamais assez à ton goût. Tu me disais que tes copines avaient bien plus de chance que toi. Et quand je te questionnais, tu finissais par reconnaître que je n’étais pas le pire des fils. Et, à la fin du confinement, tu m’as tellement remercié d’avoir été là.
    J’ai tant de souvenirs avec toi dans ces merveilleux voyages que rappelait Michel au début de la cérémonie. De ta surprise en arrivant à Las Vegas en voyant toutes ces lumières et ces néons multicolores. Tu étais comme une enfant découvrant ses cadeaux de Noël… Ou, dans ces avions, où, parfois, tu abusais du Champagne.
    Ah, le Champagne que tu as même réclamé dans tes dernières heures de conscience et que nous t’avons amené avec Jeanne-Marie.
    Ces pots avec tes copines. Ah oui, tu as oublié le dernier que tu avais promis à Christiane, ton amie des dernières années, toujours si présente et bienveillante.
    La vie ne t’a pas épargné à la fin. Je suis même triste que tu n’aies pu partir très élégante comme tu l’étais toujours. Cette terrible pandémie de Covid a fait que l’on n’a pas pu t’habiller de ces belles tenues dont tu as le secret, ni t’orner de ces foulards que tu aimes tant. On ne t’a même pas enlevé ton alliance toi qui voulait que je la conserve. On n’a même pas eu le droit de te revoir.
    Ni moi, ni tes proches, ni tes copines. Salop de Coronavirus.
    En même, temps, tout cela n’aurait pas été si important pour toi.
    Tu as su jusqu’à la dernière minute que tu étais aimé par moi bien sûr, mais aussi par tant d’autres qui ont toujours été à tes côtés et que je ne veux pas citer par peur d’en oublier, tant ils et elles sont nombreux et nombreuses.
    Ta dernière soirée, chez nous, rue reine Astrid, début octobre, restera un moment où nous avons pu nous parler de tout. De l’avenir.
    De mon avenir qui te préoccupait tant. Tu m’as dit qu’il fallait que je revive, que je ne pouvais rester dans le deuil, que si j’aimais Christophe et toi-même, je devais croquer la vie à pleines dents.
    Et bien, ce matin, dans cette église où je fus enfant de chœur, je te le promets, je vais vivre et profiter pour vous deux à mille à l’heure.

    maman,jean luc romero michel,béthune


    Avec vous dans mon cœur, je serai plus Vivant que jamais.
    Maman, je t’ai aimé, je t’aime et je t’aimerai.
    L’amour est éternel.

  • Tout mon soutien aux Viennoises et Viennois. Solidarité avec la communauté juive

    Quelle tristesse...
    Tout mon soutien aux Viennoises et Viennois. Solidarité avec la communauté juive après cette attaque ignoble devant une synagogue. Paris est à vos côtés !

    IMG_6522.JPG

     
  • Merci Jean-Loup Othenin-Girard pour ce magnifique portrait de maman

    Merci Jean-Loup Othenin-Girard d’avoir réalisé ce magnifique portrait de maman le jour si triste où nous lui rendions son ultime hommage.
    Un portrait à son image : une maman bienveillante et au service des autres.

    MamanPortraitIMG_20201024_143159.jpg

  • Le procès sur les conditions de la mort de Christophe repoussé.

    Le procès sur les conditions sordides de la mort de Christophe est repoussé. Encore une fois !
    2 ans et demi que cela dure !
    Pense t-on aux victimes qui ont besoin de comprendre et fermer un cycle pour revivre enfin ? Et qui souffrent de ces reports...

    IMG_5385.JPG

     
  • Hommage à maman : Merci du fond du coeur !

    Merci du fond du coeur à toutes celles et tous ceux qui m’ont témoigné leur affection à l’occasion du décès de maman par un mail, un message, un mot, des fleurs ou votre présence aux funérailles. 
    Elle a rejoint Chris et reste plus que jamais dans mon coeur. Nos cœurs.

    B16F2F68-7D9C-4718-A92B-F99956081D15.jpg

  • Dernier hommage pour maman aura lieu ce mardi 27 octobre

    Le dernier hommage pour maman aura lieu ce mardi 27 octobre à l’Eglise Saint-Vaast de #Bethune à 9h30.
    Elle a retrouvé la paix et Chris.
    Une vie au service des autres.
    Une vie de bienveillance.
    Merci maman de m’avoir inculqué des valeurs de non jugement et d’amour.

    Fairepart0001-3.jpg

     
  • Paris rend hommage à Samuel Paty !

    JeSuis700d56f6-1122-473d-811a-e64bbc3a6289.JPG

  • Maman est morte à Béthune de la covid.

    Maman est morte à Bethune de la covid. Elle avait l’âge de partir, mais que de souffrances durant 2 ans.
    Alzheimer, cancers, #DMLA, Covid et la mort de Chris qu’elle aimait tant.
    Rien ne lui aura été épargné.
    Pensez a elle qui pensait tant aux autres.
    Continuer sans elle, sans Chris.

    rR7rQ7aGSduLnBdhXjRiDQ.jpg

  • Toutes et tous à République à 15h00 pour rendre hommage à #SamuelPaty

    Pour rendre hommage à Samuel Paty et dire notre solidarité avec ses proches,
    Pour apporter notre soutien à tous les enseignants,
    Pour dénoncer le terrorisme islamiste qui n’a rien à voir avec la religion musulmane,
    Pour défendre la laïcité !
    Toutes et tous à République à 15h00 !

    IMG_6127.JPG

    IMG_6108.JPG

  • J'écris ton nom... Samuel Paty

    Les mots sont vains.
    Pensées pour la victime de cet acte terroriste. Il a enseigné la liberté d’expression au risque de sa vie.
    Solidarité avec ses proches.
    La justice ne doit pas trembler contre ces actes terroristes.

    IMG_6117.JPG

  • Plus Vivant que jamais ! Les médias en parlent...

    Elles/ils ont dit sur Plus Vivant que jamais...

     

    12 mai 2020 – Jean-François Guyot – AFP – sur Twitter
    « En librairies le 11 juin cher Michalon et Florent Massot, un plaidoyer vibrant et absolument nécessaire : le cri d’alerte de Jean-Luc Romero face au mutisme des pouvoirs publics sur l’explosion des drogues de synthèse, chems qui causent des ravages parmi les jeunes et dans le milieu de la nuit. »
    https://twitter.com/jfguyot/status/1260110932170215426?s=21

    16 mai 2020 – Le Blog TV News
    « Président de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité, Jean-Luc Romero se bat également pour l'égalité des droits pour les personnes LGBTQI et contre le sida.
    Il a vécu plus de 11 ans avec Christophe Michel, décédé en 2018, et lui consacre un livre de 300 pages attendu le 11 juin : Plus vivant que jamais. »
    http://www.leblogtvnews.com/2020/05/comment-accepter-et-survivre-a-l-inacceptable-plus-vivant-que-jamais-temoignage-de-jean-luc-romero.html

    29 mai 2020 – Mark Bach – Inverti
    « C'est le cri d'amour que Jean-Luc envoie à Christophe. (…) C'est tout leur parcours de vie jusqu'à l'apprivoisement de l'absence que Jean-Luc Romero-Michel offre au lecteur. C'est le dialogue entre lui et son époux. (…) Alors oui, pour beaucoup, pour tant de personnes qui ont pu subir la perte de leur étoile, leur père, leur mère, un proche, le témoignage de Jean-Luc est essentiel. L'amour avec un grand A est si multiple. Ce livre est d'utilité publique pour les plus jeunes comme pour nos aînés. Il est juste la preuve de l'amour tel qu'il doit être écrit, sans concession. »
    https://actu.inverti.fr/actualites-lgbt/cetait-un-29-mai-plus-vivant-que-jamais-cest-le-cri-damour-de-jean-luc-romero/25289/

    29 mai 2020 – Pure People
    « Jean-Luc Romero, qui avait pu compter sur le soutien de la maire de Paris Anne Hidalgo et de l'ancienne première dame Valérie Trierweiler, va publier le 11 juin un livre intitulé Plus vivant que jamais. Un ouvrage en forme de lettre adressée à son défunt mari. »
    https://www.purepeople.com/article/jean-luc-romero-devoile-la-triste-cause-de-la-mort-de-son-jeune-mari-2-ans-apres_a390398/1

    IMG_3745.jpg

    29 mai 2020 – David Perrotin – Loop Sider
    « L’élu Jean-Luc Romero-Michel se confie dans « Plus Vivant que jamais ! » à paraître le 11 juin. Une lettre touchante adressée à Christophe Michel décédé le 29 mai 2018. »
    https://twitter.com/davidperrotin/status/1266396179245469699?s=21

    4 juin 2020 – Tatiana de Rosnay – sur Twitter et Instagram
    « Un récit bouleversant, courageux et nécessaire. »
    https://twitter.com/tatianaderosnay/status/1268445335191465984?s=21

    7 juin 2020 – Sébastien Tu – MesRendezVous.com
    « Plus Vivant que jamais, le livre hommage de Jean-Luc Romero-Michel pour Christophe Michel-Romero. »
    https://mesrendezvous.org/2020/05/17/plus-vivant-que-jamais-le-livre-hommage-de-jean-luc-romero-michel-pour-christophe-michel-romero/

    9 juin 2020 – Valérie Trierweiler – Paris Match – sur Twitter et Instagram
    « A ne pas manquer, ce témoignage bouleversant et indispensable de Jean-Luc Romero sur la disparition de son mari il y a 2 ans. Retour sur leur histoire d’amour et les raisons obscures de sa mort qui doit servir d’avertissement. » https://twitter.com/valtrier/status/1270255200683601925?s=21

    IMG_4896.jpg

    9 juin 2020 – Têtu
    « En 2018, Jean-Luc Romero-Michel a perdu son mari, Christophe, des suites d’une overdose liée au chemsex. Il raconte son deuil dans un livre émouvant. (…) C’est un journal intime. Un journal de deuil. Mais d’un deuil particulièrement difficile à faire, tant les circonstances de la mort sont obscures. (…) Christophe Michel-Romero en a subi la conséquence la plus funeste, laissant son mari depuis cinq ans, après 11 ans de vie commune, seul dans leur appartement du 12ème arrondissement. Avec pour unique moyen de guérison, l’écriture. Pendant près de 300 pages, Jean-Luc Romero revient sur leur rencontre… »
    https://actu.inverti.fr/actualites-lgbt/cetait-un-29-mai-plus-vivant-que-jamais-cest-le-cri-damour-de-jean-luc-romero/25289 /

    10 juin 2020 – Romain Burrel - Têtu – sur Twitter
    « Les premiers extraits de ce journal de deuil sont bouleversants à lire. Je rends hommage à Jean-Luc Romero-Michel qui en témoignant sur les causes de Christophe nous alerte tous sur les ravages du chemsex. »
    https://tetu.com/2020/06/09/exclusif-les-premiers-extraits-de-plus-vivant-que-jamais-jean-luc-romero-michel-raconte-comment-le-chemsex-a-tue-son-mari/

     

    10 juin 2020 – Xavier Héraud – Komitid
    « Dans « Plus vivant que jamais », Jean-Luc Romero revient sur le décès brutal de son époux, Christophe, le 29 mai 2018, d’une surdose après une session de chemsex, à seulement 31 ans. Et il lance un cri d'alarme. »
    Dans Plus vivant que jamais (Michalon /Massot Editions), l’homme politique et militant ouvertement gay et séropositif revient sur le décès brutal de son époux, Christophe Michel-Romero, le 29 mai 2018, d’une surdose après une session de chemsex, à seulement 31 ans. Se définissant lui-même « militant à 200% », Christophe Michel-Romero militait aux côtés de son mari au sein de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité et d’Élus locaux contre le sida. L’homme chez qui il est mort est poursuivi pour non-assistance à personne en danger. Il doit être jugé cet été.
    Dans son livre en forme de journal intime, Jean-Luc Romero-Michel remonte le fil de ses souvenirs avec Christophe tout au long de leur vie commune, avant d’aborder les circonstances de la mort de ce dernier, puis le difficile travail de deuil. Il consacre enfin quelques pages à la question du chemsex, qui sera de son propre aveu son « dernier combat ».
    https://www.komitid.fr/2020/06/10/jean-luc-romero-michel-lessentiel-cest-ce-que-nous-avons-vecu-avec-christophe-et-pas-sa-mort-qui-nest-absolument-pas-representative-de-qui-il-etait/

    10 juin 2020 – Têtu
    « Jean-Luc Romero-Michel a perdu son mari, Christophe, en 2018, des suites d’une overdose liée au chemsex. Il raconte son deuil dans un livre, Plus vivant que jamais, à paraître le 11 juin. Il a accepté de parler de deuil, de drogues, de prévention et de militantisme avec TÊTU. »
    https://twitter.com/tetumag/status/1270365536828997634?s=21 

    IMG_3288.JPG

    11 juin 2020 – miklmayer.fr
    «  Le 29 mai 2018, Jean-Luc Romero-Michel apprenait le décès de son mari Christophe, survenu lors d’une prise mortelle de drogues de synthèse. L’homme politique a alors décidé d’écrire une lettre à son mari, qu’il publie sous forme d’un livre « Plus vivant que jamais », où il raconte son amour, et de la difficulté du deuil. » 
    https://www.miklmayer.fr/3-questions-a-jean-luc-romero-michel/

    11 juin 2020 - Closer
    « Deux ans après la mort de son mari, Christophe Michel, Jean-Luc Romero a décidé de faire son deuil par l'écriture. Dans Plus vivant que jamais, l'homme politique raconte notamment comment il a appris le décès de son compagnon.
    Plus vivant que jamais. Deux ans après la mort de Christophe Michel, son époux Jean-Luc Romero a décidé de faire son deuil dans un ouvrage. »
    https://www.closermag.fr/politique/le-mari-de-jean-luc-romero-est-mort-subitement-a-31-ans-819326  

    11 juin 2020 – Valérie Trierweiler – Paris Match
    « A cœur et accro. La vérité finit toujours par faire son chemin. L’auteur a préféré le dire lui-même. Et même l’écrire lui-même. (…) L’élu francilien revient sur leur histoire et son point de départ : la lutte contre le sida et le droit de murir dans la dignité. (…) Son texte est aussi un cri d’alarme pour une politique de prévention. »

    11 juin 2020 – Yannick Kusy – France 3 Rhône Alpes – sur Instagram
    « Ce livre n’est pas un récit comme un autre. Il a plusieurs entrées. Une histoire intime d’abord Un combat militant ensuite. Un moment d’introspection aussi. (…) Dans les pires instants, on retrouve la force de reprendre la lutte, de militer. Ce qui force le respect et questionne. Ce qui rend le récit d’autant plus riche. »
    https://www.instagram.com/p/CBS5oyWHu6P/?igshid=1dm47m3k3xe3w

    11 juin 2020 – Anne Hidalgo – Twitter
    « Bravo à mon ami Jean-Luc Romero pour ce beau et bouleversant témoignage. Pensées pour Christophe. »
    https://twitter.com/anne_hidalgo/status/1271408535537147907?s=21

    11 juin 2020 – Tatiaba Wakam – Gala
    « Deux ans après la mort de son mari Christophe, Jean-Luc Romero-Michel a révélé les circonstances de sa disparition dans la le livre Plus Vivant que jamais, disponible à partir du 11 juin. (…) L’écriture est souvent une manière thérapeutique de faire son deuil et d’apprendre à accepter la disparition de l’être aimé. Grâce à Plus Vivant que jamais, Jean-Luc Romero-Michel est revenu sur son histoire d’amour passionnelle, déroutante avec l’homme de sa vie, de 27 ans son cadet. (…) Jean-Luc Romero-Michel qui a dédié sa vie à la lutte contre le sida et au droit de mourir dans la dignité, est aujourd’hui bien décidé à éveiller les consciences sur ce phénomène trop peu connu et qui arrache pourtant des vies chaque année. »
    https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/jean-luc-romero-raconte-la-nuit-ou-son-mari-est-mort-tragiquement_449819

    11 juin 2020 - Voici
    « Le 29 mai 2018, Jean-Luc Romero perdait son mari Christophe Michel dans de sombres circonstances. Deux ans après le drame, le maire-adjoint du 12ème arrondissement de Paris en révèle les détails sordides dans un livre baptisé Plus Vivant que jamais. (…) Il a finalement décidé d’ouvrir son cœur. Le 11 juin prochain sera publié Plus vivant que jamais, comment survivre à l’inacceptable ?, recueil dans lequel il revient sur la disparition de celui qu’il avait épousé six ans auparavant. »
    https://www.voici.fr/news-people/actu-people/jean-luc-romero-deux-ans-apres-le-drame-il-devoile-les-circonstances-de-la-mort-de-son-mari-682172

    12 juin 2020 – Pure People
    « Il mène déjà bien des combats depuis des années mais il a tout de même décidé d'en porter un dernier. Jean-Luc Romero, élu parisien du 12e arrondissement, monte au front contre le chemsex après avoir tragiquement perdu son mari Christophe Michel à cause de cette pratique.
    Deux ans après la mort de son jeune mari Christophe Michel, emporté à seulement 31 ans, Jean-Luc Romero publie un ouvrage intitulé Plus vivant que jamais. L'élu parisien de 60 ans, figure de la lutte contre le sida et militant du droit à mourir dans la dignité, a fini par révéler les circonstances entourant le décès de son époux : une session chemsex avec un autre homme qui a mal tourné. Depuis, il essaye de faire son deuil et porte un ultime combat contre ce fléau. Dans un extrait de son livre, publié par Closer, Jean-Luc Romero a pris son courage à deux mains et n'a donc rien caché du drame qui a coûté la vie de son mari Christophe, épousé en 2013. » https://www.purepeople.com/article/jean-luc-romero-et-la-mort-de-son-mari-apres-un-plan-chemsex-je-survis_a392186/1

    14 juin 2019 - Facebook - Patouchk part en live
    « Ce livre, qui commence comme un conte de fées, est bouleversant. »

    15 juin 2020 – Valérie Trierweiler – Paris Match - sur Twitter 
    « Parce que votre si belle histoire méritait tant d’être racontée. Comme le récit de sa fin tragique qui éclairera les nuits obscures. »
    https://twitter.com/valtrier/status/1272533709724532739?s=21

    19 juin 2020 – Christophe Gascard – France Info TV
    « Un livre hommage sur une belle histoire d’amour mais aussi un cri d’alerte sur les drogues de synthèse. »

    19 juin 2020 – Christophe Gascard - France Info TV– sur Twitter
    « Christophe avait 31 ans. Il est décédé des suites d'une overdose. Son mari Jean-Luc Romero témoigne, dans un livre bouleversant, sur le deuil, l'amour et la résilience. Il délivre également un message important de prévention. »

    https://twitter.com/chrisgascard/status/1274010858088214529?s=21

    IMG_3741.jpg

    19 juin 2020 – Frédéric Veille – RTL – sur Instagram
    « Je viens de terminer la lecture de Plus Vivant que jamais. Au-delà d’être mon alter ego d’un combat qui nous tient à cœur, mon ami Jean-Luc Romero est aussi une très belle plume ! Emouvant ! Bravo ! »
    https://www.instagram.com/p/CBnr5KUIAJC/?igshid=gipsvxzjnw1x

    19 juin 2020 - France TV pour Tou.te.s – sur Twitter
    « Son livre revient avec beaucoup d’émotion sur la disparition de son mari et lance un cri d’alerte sur les ravages des drogues dans le milieu LGBT+ (#ChemSex). »
    https://twitter.com/ftvpride/status/1274007071940325376?s=21

    19 juin 2020 – Brigitte Lahaie – Sud Radio
    « Un livre très émouvant dédié à l’époux de Jean-Luc Romero-Michel. (…) Ce livre ressemble à Jean-Luc Romero-Michel qui est authentique ce qui est rare en politique. (…) Un livre vrai et émouvant. »

    22 juin 2020 - Frédéric Veille - RTL – sur Twitter
    « Deux livres à lire aujourd’hui : celui très émouvant de mon ami Jean-Luc Romero sur les ravages du chemSex et celui, en cette journée nationale de réflexion sur le don d’organes sur les six vies sauvées grâce à Alice.
    https://twitter.com/fredveille/status/1274998096125145089?s=21

    23 juin 2020 - Mauricio Franco – Radio Delta et sur Instagram
    « Un livre à lire sans hésiter. »

    26 juin 2020 – Jean-Marc Morandini – CNEWS
    « Jean-Luc Romero publie un livre bouleversant sur la mort de Christophe, son mari. »

    IMG_4902.jpg

    29 juin 2020 – Brahim Nait-Bolk – Homomicro sur Paris Fréquence Plurielle
    « Un livre très touchant, très poignant. »

    1er juillet 2020 – Claudine Cordani – Le monde moderne
    « Plus vivant que jamais ! se lit comme une longue lettre que Jean-Luc Romero-Michel adresse à Christophe, son mari mort d’une overdose…Au fil des 298 pages qui se lisent avec le cœur, il y partage son amour pour ses amours, dont celui des voyages et la rencontre de cultures et de religions différentes. (…) Ce journal intime, qui couvre quinze ans de sa vie, relate sa rencontre et vos onze années de vie commune. Lui qui, au départ, appréhende « le regard des autres, celui des moralisateurs et des dames patronnesses », a réussi le pari de la liberté d’être. Pourtant, en France, un pays dit « moderne », ça ne semble pas gagné d’avance… (…) Dans Plus vivant que jamais !, il se promet de mobiliser sur les dangers des drogues de synthèse dont la consommation est – comme pour les drogues dures – en augmentation. Il enjoigne les pouvoirs publics à revoir leur politique, qu’il juge répressive et inefficace… (…) Il fait campagne au côté d’Anne Hidalgo, avec qui il partagez des valeurs et dont il est l’un des fervents soutiens. Dans son livre, on peut lire que la maire de Paris l’a soutenu dans cette épreuve…

    4 juillet 2020 – Le Parisien
    « Dans son livre Plus Vivant que jamais, il rend hommage à l’homme qu’il a épousé en 2013, Christophe Michel, mort d’une overdose le 29 mai 2028. »

    5 juillet 2020 - Paul Parant - 20 minutes – sur Twitter
    « Très ému en terminant la lecture du livre de Jean-Luc Romero. Un hommage éloquent à un être solaire, militant courageux, son mari Christophe Michel-Romero. Sa disparition est toujours impossible à accepter mais ce livre soutient notre souvenir. Nul doute qu'il va #RendreChrisFier.
    https://twitter.com/pppaulppp/status/1279831648582934535?s=21

    6 juillet 2020 – Timothée Guigue – Visible.s
    « Une lettre à son mari, un journal intime jamais impudique qui rend compte de cette histoire s’amour, qui rend justice au militant que fut Christophe. (…) L’amour est extrêmement présent au fil des pages. »

    6 juillet 2020 - Homomicro – sur Twitter
    On vous recommande vivement de lire "Plus vivant que jamais" de Jean-Luc Romero, un livre bouleversant et d'une force incroyable, adressé et consacré à Christophe Michel-Romero, décédé en 2018.
    https://twitter.com/homomicro/status/1280184686363529222?s=21

    7 juillet 2020 – Florian Bardou – Libération
    « Car de ce drame, survenu dans la nuit du 28 au 29 mai 2018, Jean-Luc Romero-Michel tire aujourd’hui un livre thérapeutique né des conseils de son amie, l’ex-première dame Valérie Trierweiler, plaidoyer pour la dépénalisation de toutes les drogues. Son dernier combat… »

    Libérationa-a56b-4e20-8aa7-1d19a14ffb1f.JPG

    13 juillet 2020 – Michel Mayet - Homogène
    « Les mots de Jean-Luc Romero sont, comme à son habitude, simplement humains et terriblement émouvants. (…) Et nos plus amicales pensées sont pour lui, ce SurVivant, qui poursuit inlassablement ces combats qui sont aussi les nôtres. »

    13 juillet 2020 – Patrick Poivre d’Arvor – CNEWS
    « Le livre Plus Vivant que jamais, comment accepter l’inacceptable ?, il s’agit de l’histoire du compagnon de Jean-Luc Romero devenu son mari et il raconte comment on peut survivre à un deuil qui est un deuil maximal (…) C’est aussi un bréviaire, une bible pour des gens qui ont perdu d’autres êtres que leurs maris ou leurs compagnons. »

    Juillet 2020 – Jonathan Denis – Journal de l’ADMD
    « Ce livre journal où l’auteur s’adresse à Christophe au fil des pages est celui qui dit la vérité sur le militant parti trop tôt. (…) Ce livre est la vérité d’un cri… »

    Juillet-Août – Andréi Olariu – M
    « Adressé à Christophe, ce livre est une lettre d’adieu. Un journal qui raconte cette belle histoire d’amour peu conventionnelle qui s’est imposée comme une évidence. Mais c’est aussi l’histoire d’un deuil, un cri du coeur face à des pouvoirs publics muet. Le chemsex tue et il est temps d’agir ! »

    19 juillet 2020 – Jean-Noël Mirande – France 3 Ile-de-France
    « Il publie un livre très personnel Plus Vivant que jamais. Un livre pour parler de Christophe mais aussi de ce fléau de la drogue.

    Carréredencause.jpg

    Juillet/Août 2020 – Sébastien Mao – Tribu Move
    « Lanceur d’alerte, militant de la lutte contre le sida et du droit de mourir dans la dignité, Jean-Luc Romero est de tous les combats. (…) Ce journal intime, en forme de livre thérapeutique, rends hommage à l’Amour de sa vie ! »

    5 août 2020 – André Metzinger – Bruxelles Culture
    « Un journal qui tient à la fois de la confession, du journal intime et de l’histoire d’amour, jamais impudique, mais ouvert à tous les lecteurs. Bien entendu, il suggère en filigrane des pistes pour aider les gens dans la détresse et revient sur une évidence : celle d’aimer avec sincérité́ et de ne pas vouloir oublier. Le récit d’un homme qui pousse un cri d’alerte face au vide immense de l’absence et qui dénonce l’urgence de s’attaquer aux drogues, quelles qu’elles soient. Un livre qui traite principalement de résilience. »

    5 août 2020 – Isabelle Mastin – La Voix du Nord
    « Après la mort de son mari le livre-journal émouvant et militant de Jean-Luc Romero.(…)
    « Plus vivant que jamais ! » C’est le dernier livre de Jean-Luc Romero-Michel, politique et militant né et toujours attaché à Béthune. Il y évoque le deuil de son mari et son combat contre les drogues de synthèse. Un parcours résilient qui, avec le confinement, a trouvé un écho plus large qu’il ne pensait. (…)
    Plus vivant que jamais, c’est un livre qui aurait pu ne jamais sortir, « le plus fort en émotions et le plus difficile » de sa vie. Un exutoire à la douleur commencé « comme un journal » écrit à Christophe pour affronter sa perte.
    Le ton est sensible, sans fausse pudeur. Ce à quoi il ne s’attendait pas, c’est « à recevoir tant de messages. Mon histoire parle aux gens. C’est universel, le deuil, la résilience, surtout après le confinement où certains n’ont pu voir leurs proches avant leur mort. Ils disent qu’en me lisant ils pleurent et qu’en même temps c’est positif. » Pari gagné. Il ne voulait pas que Christophe « soit résumé à sa mort ». Il ne le sera pas. »

    VDN9aout2020.JPG

    17 août 2020 – Julien Pasquet - CNEWS
    « Jean-Luc Romero-Michel, auteur de ce témoignage poignant, Plus Vivant que jamais ! Comment accepter l’inacceptable ? (…)
    Jean-Luc Romero-Michel publie Plus Vivant que jamais sur les drogues de synthèse.

    31 août 2020 – Magazine de la santé de Marina Carrère d’Encausse – France 5
    « Un livre vraiment magnifique et extrêmement intéressant (…) C’est vraiment un très beau livre, très informatif. (…) Ce livre est vraiment très très beau. Très touchant. »

    4 septembre 2020 – Vivre dans le noir de Frédéric Cloteaux - Vivre FM
    « Plus Vivant que jamais, cette phrase - et titre de son livre -, elle le caractérise : il choisit des combats auxquels les autres politiques ne se frottent pas. »

    Septembre 2020 - Tribu Mouve
    « C’est sous la forme d’un livre poignant Plus Vivant que jamais que Jean-Luc compte, une nouvelle fois, faire bouger les mentalités avant, promet-il, le temps de vivre (un peu) pour lui. »

    TMB246page05.jpg

    12 septembre 2020 – Les Informés de Bernard Thomasson - France Info
    « Ce livre écrit par Jean-Luc Romero-Michel parce que des jeunes se droguent chaque jour, et parce que certains en meurent comme son mari Christophe Michel-Romero. Il a voulu écrire ce livre pour en témoigner. »

    20 septembre 2020 – Christian Lebon – Aligre FM
    « Un livre poignant. »

    Septembre 2020 – Denis-Daniel Boullé – Fugues (Canada)
    « Une déclaration d’amour sans f aux semblant (…).
    Jean-Luc Romero-Michel raconte avec une désarmante et touchante sincérité comment le 29 mai 2018 son monde bascule en apprenant la mort de Christophe Michel. Et comment survivre à l’inacceptable ? le sous-titre de ce long témoignage et plaidoyer (…).
    Jean-Luc a pris la plume pour retracer avec beaucoup de sensibilité et d’humilité leur histoire d’amour qui était née, avait grandi, à travers les valeurs qu’ils défendaient (…).
    Difficile pour un chroniqueur de rendre compte d’un livre sur le deuil que vit une personne que l’on connaît, que l’on a croisé ici à Montréal et qui parle du disparu avec tant d’émotions, tant d’amour et tant de tristesse.
    Jean-Luc Romero met l’accent de cette façon sur les dangers du chemsex, pratique plus répandue qu’on ne le pense entre autres dans la communauté. On sent à travers ces lignes, que ce sera un nouveau combat de Jean-Luc Romero-Michel dans la prévention de l’usage des drogues de synthèse. (…)
    Comment surVivre à l’inacceptable est le sous-titre de ce témoignage mais pourtant porté par le souvenir de Christophe, Jean-Luc Romero-Michel y souffle aussi de l‘espoir. Peut-être pour rendre l’inacceptable un peu plus durable… »

     

  • Merci Denis-Daniel Boullé pour cette belle critique de Plus Vivant Que Jamais

    Merci Denis-Daniel Boullé pour cette belle critique de Plus Vivant Que Jamais dans Fugues magazine !
    Merci de faire connaître ce livre au Québec !
    Avec Chris, nous sommes souvent venus à Montréal à la Fierté MTLPride et ce n’étaient que de merveilleux souvenirs de militants !

    fullsizeoutput_dbde.jpeg

     

  • Ensemble Mieux. "De la vie associative à la vie d'élu local." - France 3 Ile-de-France

  • Il aurait eu 34 ans aujourd'hui ... Plus Vivant que jamais !

    it

    47729CBB-4242-4303-8DFA-192A8858B439.jpg