Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Droits de l'Homme

  • Rencontre avec une délégation de la société civile birmane

    Ce mercredi soir, je rencontrerai une délégation de la société civile birmane  qui a été invitée en France par l'Ambassade de France en Birmanie.
    Dans la délégation, je retrouverai  notamment des représentants de Fondation Metta (humanitaire en zones de conflit), Women Peace Network (advocacy/droits de l’homme) et The help (droits LGBT / VIH)

    birmanie,jean-luc romero,paris,lgbt

  • Défendre les droits des femmes contre la régression

    La volonté du gouvernement espagnol de remettre en cause le droit à l’avortement a choqué bien des défenseurs des droits des femmes et bien au-delà de la péninsule ibérique.
    L’Espagne a montré, ces deux dernières décennies, le chemin à nos démocraties : elle fut notamment l’un des premiers pays européens à accorder le mariage aux conjoints de même sexe.
    C’est donc un coup de tonnerre qui secoue l’Europe avec la régression annoncée qui semble même et enfin poser problème au sein du parti conservateur au pouvoir en Espagne.
    En France, dimanche dernier, quelques milliers de militants anti choix et contre l’avortement ont défilé à Paris. Ce n’était pas un raz-de-marée, loin de là. Mais ce mouvement montre qu’en France, il a aussi un mouvement en faveur de la régression des droits des femmes, les mêmes qui se battent contre l’égalité des homosexuels ou encore contre l’euthanasie.
    Il faut donc être vigilant car le progrès n’est pas toujours linéaire. La loi sur l’égalité hommes-femmes que discutent actuellement les députés est un signe fort du gouvernement. A nous aussi de ne pas ménager notre militantisme contre toute forme de retour en arrière !

     

  • La révolution tunisienne ne peut être confisquée !

    Pour avoir manifesté seins nus à Tunis, trois Femen ont écopé de quatre mois de prison.
    Pour avoir écrit une chanson qui s’attaque aux policiers, le rappeur Weld El 15 a été condamné à deux ans de prison ferme !! Après sa condamnation, les forces de police ont, outre évacué avec brutalité les partisans du rappeur, mais se sont aussi attaqués aux journalistes qui couvraient le procès !
    Ces peines incroyables et totalement disproportionnées font craindre le retour de la censure qui existait sous la dictature de Ben Ali. D’ailleurs le président de la Ligue tunisienne des droits de l’homme est inquiet et le dit dans Libération après ce dernier procès : « Les juges ont peur d’être limogés. Ils ne sont pas sereins, ressentent la pression de l’institution sécuritaire. »
    Beaucoup commencent à se demander si la révolution de jasmin n’st pas en train d’être trahie pour les nouveaux dirigeants.
    La France a de vrais liens avec la Tunisie. Beaucoup de Tunisiens vivent en harmonie dans notre pays. Ce qui arrive à la Tunisie nous concerne donc tous. D’où l’importance du prochain voyage du président Hollande en Tunisie.