Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le blog de Jean-Luc ROMERO-MICHEL

  • "Choisir sa vie" de Tal Ben-Shahar, quelques bons conseils...

    Les vacances se prêtent à la lecture de livres que vous ne liriez pas en période normale.
    On m'a récemment offert le dernier livre du professeur américain de pensées positives Tal Ben-Shahar, "Choisir sa vie."
    Je n'aurai sûrement pas acheté ce livre mais je l'ai lu avec un réel intérêt.
    Certes, ces "101 expériences pour saisir sa chance" sont essentiellement des conseils de bon sens que tout adulte devrait connaître. Vous ne sortez pas de ce livre en vous disant, je sais qu'elle attitude je dois adopter pour être plus positif dans ma vie.
    Non, mais ce livre prête à la réflexion sur beaucoup des travers que nous adoptons trop souvent dans cette société ultra moderne et tant tournée vers le matérialisme.
    Comme vous, je suis constitué d'une partie sombre et ce livre m'a aidé à réfléchir à certaines de mes réactions irrationnelles. Rien que pour cela je vous le recommande...

  • Débat de Yagg pour l'avant-première de La Vanité de Lionel Baier

    Christophe Martet, fondateur de Yagg, m'a invité à l'avant première que Yagg organise pour la sortie du film "La Vanité" de Lionel Baier, ce mercredi 1er septembre à 20h30 au Gaumont Opéra.
    Ce film évoque les derniers jours de David, vieil architecte malade, qui a choisi de mourir d'un suicide assisté.
    Je participerai à un petit débat en ma qualité de militant du droit de mourir dans la dignité au sein de l'ADMD aux côtés de Lionel Baier. Cette avant-première est ouverte au public et vous pouvez obtenir des billets à prix réduit en passant par le site de Yagg.
    Le film sort en salle le 2 septembre.

  • La rentrée ... Bonne rentrée !

    Ce n'est pas la rentrée des classes, mais bien la rentrée pour la plupart d'entre vous. 
    Les Français étalent de plus en plus leurs vacances, mais le mois d'août reste un mois privilégié pendant lequel la plupart d'entre nous prenons un peu de repos. Cette tradition perdure au delà des époques.
    Pour beaucoup, ce 31 août sonne donc comme la rentrée effective même si la rentrée des classes, ce n'est que demain...
    Bonne rentrée !

  • Signez la pétition pour la grâce des 7 Sénégalais condamnés pour être ...gays !

    Après la nouvelle condamnation de 7 hommes au Sénégal pour homosexualité, en accord avec des activistes sénégalais, j'ai lancé récemment une pétition pour demander au président sénégalais de les gracier.
    Le Sénégal, pays avec lequel la France a des liens très forts, ne peut plus condamner des êtres humains sur la base de ce qu'ils sont alors qu'ils n'ont commis aucun acte préjudiciable à qui que ce soit.
    Il faut que le président du Sénégal entende cette demande puis entame, comme Barack Obama, l'a demandé à plusieurs reprises dans ses voyages officiels en Afrique, la dépénalisation de l'homosexualité dans son pays où elle peut être condamnée de 5 ans de prison.
    D'ailleurs si les 6 gays condamnés ne l'ont été qu'à six mois (sic), il leur a cependant été précisé qu'en cas de récidive, la peine serait de 5 ans d'emprisonnement...
    Aussi, je compte sur vous pour signer et faire signer cette pétition (ici).

  • Le repos, c'est fini !

    Ca y est : me voilà de retour à Paris et dans mon cher 12ème arrondissement...
    Après un 1er semestre très chargé, notamment pour ma mobilisation sur le droit de mourir dans la dignité, j'avais bien besoin de décompresser un peu, même s'il fut difficile de déconnecter car la vie ne s'arrête pas et les ennuis non plus...
    L'histoire des 7 sénégalais condamnés pour homosexualité  m'a obligé à suivre au jour le jour cette terrible affaire qui me bouleverse toujours. 
    Aujourd'hui, en tous cas, je suis heureux de revenir dans notre belle région d'Ile-de-France, qui je l'espère sera, en décembre, présidée par Claude Bartolone...

  • Visite de l'Exposition Universelle de Milan

    Pour terminer nos vacances, avec mon mari, nous avons décidé de les finir "utiles" mais néanmoins agréables.
    Sur la route de notre retour, nous nous arrêterons donc à Milan pour visiter l'exposition universelle qui s'y déroule et notamment pour visiter le pavillon français.
    En effet, Paris et l'Ile-de-France souhaitent organiser non seulement les Jeux Olympiques et Paralympiques, mais aussi l'Exposition Universelle.
    Pour le pays, la région et la capitale, qui ont déjà les records mondiaux de touristes, c'est un défi collectif à même d'avoir de belles retombées touristiques, économique mais aussi d'image.
    Je serai donc heureux de profiter de mon dernier jour de vacances pour visiter l'expo de Milan et mieux comprendre le mécanisme et les intérêts d'une telle manifestation internationale.

     

  • Une rentrée militante très chargée !

    Outre les élections régionales et la campagne de Claude Bartolone, ma rentrée militante sera particulièrement chargée !
    C'est, une fois de plus, le droit de mourir dans la dignité qui va beaucoup me mobiliser car la loi sur la fin de vie doit repasser à l'Assemblée nationale.
    Des le 1er septembre, je participerai à un débat sur une avant-première de film sur le suicide assisté organisé par Yagg, le 5 septembre, pique-nique de l'Admd à Paris 12ème; les 11 et 12 septembre, AG de l'ADMD à Annecy.
    Ensuite s'en suivent de nombreuses réunions publiques Admd à Agen (18 septembre); Saint-Etienne (21 septembre); Paris 12ème (24 septembre); Auch (25 sept); Toulouse (26 septembre); Bourg-en-Bresse (2 octobre); Le Mans (10 octobre); Bordeaux (17 octobre); Bourges (31 octobre); Lille (20 novembre) et Strasbourg (5 décembre).
    Et la liste n'est pas exhaustive... Et ne prend pas en compte les dédicaces de "Ma mort m'appartient" ou les réunions sur le sida actuellement en programmation...
    Bref, pleins d'occasions de se rencontrer près de chez vous...

  • Venise, ville de l'amour ? Pas pour les gays !

    Le maire de Venise a fait retirer des bibliothèques de sa ville 49 livres, parmi lesquels des livres sur l'homosexualité et l'homoparentalite.
    Pour contester la censure de ce maire, Elton John a réagi sur Twitter. Mal lui en a pris car Luigi Brugnaro l'a renvoyé violemment dans ses buts.
    Puisque ce maire ne veut pas qu'on parle d'homosexualité à Venise, cela veut dire aussi que les homosexuels n'y sont pas les bienvenus.
    Venise rime avec amour. Mais pas pour tous !
    L'amour homosexuel y est censuré !
    Pasolini doit se retourner dans sa tombe.

  • Déjà 42 ans que mon père est mort !

    Je n'ai pas vraiment eu la chance de connaître mon père qui est mort, il y a 42 ans, d'un cancer des poumons.
    Dans mon dernier livre "Ma mort m'appartient", j'évoque la mort de mon père car ce fut ma 1ère confrontation avec une fin de vie. Et quelle fin de vie : dans des conditions de souffrances atroces.
    Aujourd'hui, j'ai évidemment des pensées pour ce père que j'aurais aimé connaître mais aussi pour ma mère qui a vécu de bien difficiles années avec la perte prématurée d'un époux.

  • Flash back sur mon 1er semestre : photo souvenir des 20 ans d'ELCS #Soirée20

    En juin dernier, à la mairie du 10eme arrondissement de Paris - merci au maire Rémi Feraud -, nous avons célébré les 20 ans d'Elus Locaux Contre le Sida. Un moment émouvant et difficile. Tant de personnes sont mortes depuis la création de notre association... Mais, s'il ne s'agissait pas de fêter ces 20 ans, il fallait les commémorer. Parler de ces années de lutte pour se souvenir de celles et ceux qui ne sont plus là...
    Des responsables politiques de différentes tendances étaient là comme Claude Bartolone, Valerie Pecresse, Emmanuelle Cosse, les ministres Felk et Boistard...
    Sans oublier de remercier les animateurs de la commémoration Wendy Bouchard et Christophe Beaugrand...avec Romain Ambro.
    Et enfin, notre présidente d'honneur Sheila !

    7899647-12272935.jpg

     

    11393278_836310446463560_26032127624618032_n.jpg

     

    7899647-12270795.jpg

     

  • Chasse aux homosexuels au Sénégal : assez ! (Tribune parue sur le Huffington Post)

    Chasse aux homosexuels au Sénégal : assez !

    Par Jean-Luc Romero-Michel

     

    De la prison. Une peine de 6 mois. Voilà ce à quoi, aujourd’hui, ont été condamnés 7 sénégalais. De quoi étaient-ils accusés pour être condamnés à cette lourde peine ? D’actes contre-nature. Concrètement ? D’être homosexuels ! Il y a un mois, ces 7 personnes étaient arrêtées, sur dénonciation, dans un appartement privé et donc un mois plus tard … 6 mois de prison pour homosexualité !

    J’étais moi-même en mission au Sénégal au moment de l’arrestation de ces personnes. J’y rencontrais, comme à chaque fois, les activistes des droits LGBT qui œuvrent de manière extrêmement courageuse pour rendre la société sénégalaise plus tolérante et respectueuse des différences. Je le constate d’ailleurs, et avec beaucoup de peine, à chacun de mes déplacements au Sénégal : la situation n’avance pas sur cette question des droits humains malgré sa totale légitimité.

    Rappelons ici la situation juridique: au terme du Code pénal sénégalais, de l’article 319 plus précisément, les actes homosexuels sont passibles de 5 années d’emprisonnement. Alors bien sûr, les autorités sénégalaises ont déjà affirmé que l’homosexualité n’est pas criminalisée en tant que telle se basant sur une lecture littérale du texte de l’article de loi qui dispose que: « quiconque aura commis un acte impudique contre nature avec un individu de même sexe sera puni d'un emprisonnement d'un à cinq ans et d'une amende de 100 000 à1 500 000 francs. Si l'acte a été commis avec un mineur de moins de 21 ans, le maximum de la peine sera toujours prononcé ». Si le Code pénal ne définit pas explicitement ce qu’est un « acte impudique contre nature », il est clairement utilisé contre des personnes en raison de leur orientation sexuelle. C’est une évidence objectivement constatable et constatée !

    Flag_of_Senegal.png

    Par le passé déjà, le Sénégal a utilisé cet article, je pense notamment à l’arrestation, en janvier 2009, de 9 hommes qui ont été condamnés à 8 années d’emprisonnement pour « conduite indécente et actes contre nature et association de malfaiteurs ». Ils étaient homosexuels et faisaient de la prévention au VIH … Une mobilisation internationale extrêmement forte s’était alors déclenchée pour dénoncer cette condamnation et en avril 2009, la Cour d’Appel de Dakar l’a annulée. Cela n’a pas empêché les médias de relayer des messages dramatiquement homophobes en appelant à agresser les homosexuels … Ce traitement médiatique, c’est aussi celui qu’ont dû subir ces 7 personnes : je le répète, j’étais sur place, et j’ai lu les « une » des journaux, j’ai lu la haine. C’était terrible…

     

    Le Sénégal doit faire évoluer sa législation. C’est ma conviction profonde. Il ne s’agit pas là de donner des leçons de démocratie, de se poser en donneur de leçons ; il s’agit simplement que le Sénégal respecte ses obligations internationales issues du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, notamment son article 17 (« nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires ou illégales dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d’atteintes illégales à son honneur et à sa réputation ») ou de la Charte africaine des droits de l’Homme et des peuples. Depuis longtemps, les acteurs associatifs comme Human Rights Watch ou Amnesty International demandent au Sénégal la mise en place d’une politique respectueuse des droits des personnes. C’est également la même demande qui est faite par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Sans succès jusqu’à maintenant.

     

    Aujourd’hui, il est temps. Il est temps pour le Sénégal de faire preuve d’un réel volontarisme dans la mise en place d’une politique respectueuse des droits humains. Il est temps de mettre en place une politique de promotion de la tolérance, une politique d’éducation à la tolérance et au respect des différences. Il est temps pour l’Etat sénégalais de faire en sorte que chacun de ses citoyens aient les mêmes droits.

     

    Quel meilleur signe cela pourrait être que le président sénégalais, M. Macky Sall, gracie ces 7 personnes ?

  • Réservez votre 5 septembre pour le pique-nique de l'ADMD à Paris 12

    Comme l'année dernière, des pique-nique de rentrée seront organisés par les délégations de l'ADMD.
    C'est l'occasion de se retrouver dans un cadre agréable et convivial avant de repartir au combat militant pour obtenir notre loi d'Ultime Liberté.

    A Paris, en ma qualité de délégué du 12ème Ardt, j'accueillerai nos adhérents Franciliens au Bois de Vincennes dans mon cher 12ème arrondissement. Le pique-nique se déroulera le 5 septembre et le rdv est à 12h à la Porte Dorée (en face du restaurant Les Cascades).
    Nous vous attendons nombreuses et nombreux à cet événement convivial.
    En attendant, bonne fin d'été !

    admd,jean luc romero,paris,12eme ardt

  • 7 personnes condamnées au Sénégal …Assez de cette chasse aux homosexuels !

    Le président d’Elus Locaux Contre le Sida, Jean-Luc Romero-Michel, se dit consterné après la condamnation à 6 mois de prison pour 7 sénégalais, accusés, sur la base de l’article 319 du code pénal sénégalais, d’actes contre-nature : en somme d’homosexualité !
    Pour rappel, ces 7 sénégalais avaient été arrêtées, sur dénonciation, dans un appartement privé il y a un mois et depuis, la presse sénégalaise s’est déchaînée faisant preuve d’une terrible homophobie, c’est ce qu’a pu constater Jean-Luc Romero-Michel, présent à Dakar au moment des arrestations.

     

    Flag_of_Senegal.png

    Le président d’ELCS rappelle que la pénalisation de l’homosexualité au Sénégal est une réalité dramatique qui conduit à des arrestations mais aussi, plus largement, à des injures et des violences homophobes au quotidien pour les personnes LGBT.
    En lien avec les activistes sénégalais, Jean-Luc Romero-Michel appelle à une mobilisation d’ampleur pour demander au président sénégalais la grâce de ces 7 personnes.
    A cet effet, il a lancé, ce jour, une pétition sur le site change.org. 

  • "Fairyland", ou le Coming Out des proches... Un livre émouvant !

    Je viens de terminer la lecture du merveilleux livre de Alysia Abbott "Fairyland - un poète homosexuel et sa fille à San Francisco dans les années 1970" sorti en avril dernier chez Globe.
    J'en ressort ému et touché.
    Ému, car Alysia raconte avec beaucoup d'amour la vie de son père, le poète Steve Abott, auteur d'une dizaine d'ouvrages parus entre 1978 et 1993 et mort du sida. Elle narre avec pudeur, mais aussi sans concessions, la vie d'un homme gay, d'un activiste qui a soutenu Harvey Milk, d'un poète "queer" et surtout d'un père aimant - un des premiers "homoparents" à s'assumer.
    Touché, car elle parle du coming out des proches des LGBT. On parle souvent du coming out que, nous les homosexuels devons faire mais rarement de celui de nos parents, de nos enfants...
    En effet, assumer face à toute la société que notre proche est gay nécessite souvent un parcours. C'est ce parcours d'Alysia qui touche et que je recommande à celles et ceux qui doutent qu'un parent LGBT n'est pas apte à construire une famille. Car, grâce à Alysia, on se rend compte que la famille qu'elle composait avec son père queer était bien une famille comme les autres, avec ses doutes et ses joies.
    A la fin de ce livre, on ressent même l'attachement viscéral au combat gay d'Alysia, hétérosexuelle assumée et mère de deux enfants, qui conclut "cette histoire des gays est mon histoire des gays. Cette histoire gay est notre histoire gay a tous."
    Au delà de l'histoire du poète gay et de sa fille, c'est toute une partie de l'histoire homosexuelle qui défile. San Francisco est une ville mythique pour notre histoire. C'est la ville de Harvey Milk mais c'est aussi une des villes qui a payé le plus fort tribu au sida. Ce livre nous le rappelle utilement en cette époque où tout le monde semble avoir oublié le VIH.
    Je ne peux que vous recommander ce livre utile et émouvant !

  • Revue de presse vidéo de l' #AdmdTour

  • « Kinky Boots » une belle et vraie histoire pour un magnifique film !

    Encore un film que je souhaite vous conseiller durant cet été.
    « Kinky Boots » est un film de Julian Jarrold sorti en 2005, il y a donc 10 ans !
    Ce film est basé sur une histoire vraie aussi touchante qu’émouvante.
    Charles Price, héritier de la fabrique de chaussures de son père, découvre que sa société est au bord de la faillite et que la fabrication de chaussures traditionnelles ne résiste plus à la concurrence.
    A Londres, alors qu’il boit pour oublier la future déconfiture de sa fabrique, Charles rencontre une drag queen Lola. Il l’embauche pour créer une collection de chaussures coquines.
    Présentées à Milan, ces chaussures font un triomphe. Et la fabrique peut continuer à exister !
    Au-delà des beaux sentiments, Kinky Boots est un merveilleux film plein d’amour et de tolérance ! A voir…

    kinky boots,jean-luc romero

  • Flash-back sur mon 1er semestre : ma photo souvenir du jour : lancement de « Ma mort m’appartient ! »

    Le lancement d’un livre est toujours un moment émouvant et excitant pour un auteur.
    Plus particulièrement encore quand il s’agit d’un livre sur une cause qui vous tient à cœur !
    En avril dernier, en plein débat sur la fin de vie, je sortais un livre d’entretien avec la journaliste Claire Bauchard aux éditions Michalon « Ma mort m’appartient – 100% des Français vont mourir, les politiques le savent-ils ? » La 1ère dédicace se déroula à l’Arbre à lettres dans mon cher 12ème arrondissement et fut un beau succès.
    Ce livre, qui revient aux sources de mon engagement, est un coup de gueule contre les reniements des politiques sur la fin de vie. Ce livre, plus que jamais d’actualité, trace les contours d’une législation humaniste sur la fin de vie à l’image de celle qui existe dans le Benelux.
    Alors que le débat sur la fin de vie va reprendre à la rentrée à l’Assemblée nationale, j’espère que ce livre aidera à la prise de conscience collective et parlementaire…

    admd,jean-luc romero,ma mort m'appartient

    admd,jean-luc romero,ma mort m'appartient

    admd,jean-luc romero,ma mort m'appartient

    admd,jean-luc romero,ma mort m'appartient

  • Clôture de l'#AdmdTour à Lille

  • Bel anniversaire Sheila !

    Ce 16 août, c’est l’anniversaire de mon amie Sheila, grande artiste populaire mais aussi femme de cœur.
    Aujourd’hui, j’ai une pensée pour la militante et surtout la femme.
    La militante, pour la remercier pour le combat qu’elle mène contre le sida aux côtés d’ELCS depuis plus de 20 ans.
    La femme surtout, pour la remercier d’être ce qu’elle est et lui souhaiter un merveilleux anniversaire…

    sheila,jean-luc romero,sida,anniversaire

  • 15 août : des pensées pour celles et ceux qui sont seuls et/ou malades !

    Je le dis souvent, la solitude et la maladie ne connaissent ni pont, ni vacances…
    Le week-end du 15 août, synonyme pour beaucoup d’entre nous de grand repos ou de vacances, est un moment souvent très difficile pour celles et ceux qui sont seuls ou sont malades.
    La vie sociale s’estompe, bien des boutiques sont fermées. La vie semble souvent s’être arrêtée notamment dans les grandes villes.
    En ce 15 août, j’ai donc une pensée amicale et solidaire pour celles et ceux qui sont dans la solitude ou la maladie… Appelons ou visitons nos proches dans cette situation.