Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

états-unis

  • La France, championne du monde du tourisme mondial

    Au moment où s’achève la saison estivale, j’avais juste envie de me réjouir des chiffres sur le tourisme que l’OMT a communiqués en aout denier sur le tourisme mondial.
    Bonne nouvelle, la France reste – et de loin ! – le champion du tourisme mondial avec 84,7 millions de visiteurs. Les Etats-Unis arrivent en seconde position mais avec seulement 69,8 millions de touristes, puis l’Espagne avec 60,7 millions. La Grande-Bretagne n’est que 8ème, derrière l’Allemagne, ce qui étonne, avec 31,2 millions de touristes.
    Alors que les pessimistes habituels évoquent le manque d’intérêt que suscite notre pays dans le monde, force est de constater que ce n’est pas l’avis de bien des étrangers.
    Qu’un petit pays par le nombre d’habitant et la superficie soit à ce point visité par les étrangers montre que notre patrimoine, notre mode de vie intéressent… Réjouissons-nous !

  • Sortie officielle de l’iPad en France !

    Et bien, ça y est : le fameux iPad arrive en France. J’avoue que c’était un peu amusant de faire tant d’envieux avec cette belle tablette que j’ai eu la chance d’acheter dès sa sortie aux États-Unis. Déjà 2 mois que j’utilise le nouveau bijou d’Apple et je ne regrette pas de l’avoir acquis. D’abord, parce que j’ai vraiment fait une affaire : je l’ai payé 100 euros de moins que le prix où il est commercialisé en France. Ensuite et surtout, car la facilité d’usage de cette tablette numérique est étonnante. Moi qui dois beaucoup voyager pour mes combats militants, j’ai pu retrouver le temps de voir des films ou des séries que je n’avais plus la possibilité de visionner. Dans un train, un avion, regarder en HD ma série préférée  est un vrai moment de détente. Et surtout lire mes e-mails – j’en reçois au moins 300 par jour – sur ce grand écran plutôt que sur mon iPhone est confortable. Ceux qui hésitent à acheter l’iPad ne doivent pas avoir de doute même si le prix proposé en France – 500€ pour la version 16 GO – reste un peu prohibitif…

    new york 085.JPG
  • Back to Paris !

    Les meilleures choses ont toujours une fin. That’s life !

    Mon escapade à New York est terminée. Ce retour pour moi aux Etats-Unis était, vous le savez, très symbolique. Revenir dans un pays qui fut interdit si longtemps aux 33 millions de personnes infectées par el virus du sida. Une interdiction que rien ne justifiait. Une discrimination insupportable que continuent encore à appliquer tant de pays. Même dans la zone Europe !

    new york 094.JPG

    Avoir eu un numéro de dossier de vol pour New York commençant par « 4AZT » c'est-à-dire mon premier traitement contre le sida (AZT) pris toutes les quatre heures (4) a donné encore plus de force symbolique à ce retour… dans le pays de la statue de la liberté !

  • Santé : une Amérique qui avance, une France qui recule !

    Il y a une semaine exactement, Nicolas Sarkozy déclarait devant les étudiants de l’université Colombia à New York - ville où, comme vous le savez, je séjourne actuellement - : « Bienvenue dans le club des Etats qui laissent pas tomber les gens malades ! »

    Il est vrai que la France a montré le chemin en termes d’assurance-maladie. Je dis bien : « a montré ». Car, et même si notre système perdure, force est de constater qu’aujourd’hui la politique menée est une politique qui s’attaque de plus en plus aux malades : franchises médicales sur les consultations et les médicaments ; forfait hospitalier revalorisé ; déremboursements de médicaments sont devenus le lot quotidien des malades français qui ont de plus en plus de difficultés à se soigner correctement.

    Donner des leçons aux Américains c’est bien. Mais à l’allure où va la destruction de notre système de solidarité, je crains que ce soit bientôt Obama qui pourra donner des leçons à notre vieille démocratie !

  • Interview sur I-Télé sur l'entrée des séropos aux USA

  • Courez voir Harvey Milk !

    J’ai eu la chance de voir lundi soir en avant-première le film « Harvey Milk » qui a valu l’oscar à Sean Penn. J’en suis sorti bouleversé et ému par l’interprétation éblouissante du personnage de Harvey par Sean Penn.Harvey Milk_in_1978_at_Mayor_Moscone%27s_Desk.jpg
    Je connaissais bien sûr l’histoire d’Harvey, premier élu homosexuel assumé de l’histoire politique – il a été conseiller municipal de San Francisco de 1977 à son assassinat le 27 novembre 1978. Mais, je ne savais pas qu’il n’avait mené ces combats qu’après quarante ans et qu’il avait été tué si rapidement après son élection.
    Son parcours et son militantisme sont exceptionnels - surtout replacés dans le contexte d’homophobie ambiante aux Etats-Unis dans les années 70. Ce film démontre bien les luttes incroyables que la communauté LGBT américaine a dû mener pour simplement obtenir le droit d’exister et de … travailler.
    L’apport d’Harvey Milk à ce combat est déterminant. Et son combat toujours vivant nous rappelle que le chemin contre l’homophobie et pour l’égalité est loin d’être terminé. C’est ce que j’ai d’ailleurs rappelé hier dans le journal du midi de LCI où j’étais invité à évoquer le projet gouvernemental sur les beaux-parents qui devrait aussi concerné – et heureusement – les familles homoparentales !

  • Palin, la guerrière !

    La candidate à la vice présidence des Etats-Unis a révélé ces dernières semaines ses idées en matière de politique étrangère. Le moins qu’on puisse dire est qu’elle a une vision très réductrice des problèmes du monde. Il faut dire qu’à 44 ans, Sarah Palin n’a guère montré de grand intérêt pour le monde qui l’entoure puisqu’elle n’a un passeport que depuis un an et n’a visité que 4 autres pays !!! Léger pour celle qui pourrait un jour être la femme la plus puissante de la planète.Logo Otan.png

    Ce manque de curiosité ne serait pas grave s’il ne s’accompagnait pas d’une vision guerrière des choses. En effet, Mme Palin après avoir soutenu l’idée de l’entrée de la Géorgie et de l’Ukraine dans l’Otan, en a tiré une conclusion directe. Si cela gêne à ce point là la Russie, pourquoi pas une guerre !!! Bref un retour 30 ans en arrière. Comme si pour être populaire dans son pays, il suffisait de se recréer des ennemis extérieurs…
    On pourrait en rire si cette dame n’avait aucune chance d’être élue. Mais aujourd’hui, les sondages sont devenus incertains… Et John McCain, s’il était élu, a déjà 72 ans… D’où les sueurs froides que peuvent provoquer les propos de Palin la guerrière !

  • Les députés européens pour la liberté de circuler des séropos !

    574839610.jpgHier, au nom d’Elus Locaux Contre le Sida, je me suis réjouis dans un communiqué que, dans le cadre de l'examen d'un texte sur les conditions d’exemption de visas pour les Etats-Unis, les parlementaires européens aient réclamé la suppression de l’interdiction de voyager opposée aux personnes touchées par le VIH/sida.
    En effet, depuis 20 ans, et comme les lecteurs de mon blog le savent, les Etats-Unis refusent aux personnes touchées par le VIH/sida d’entrer sur leur territoire. Ces mesures discriminatoires sont totalement inutiles : inacceptables humainement, humiliantes pour les malades, elles sont même dangereuses sur le plan de la santé publique et ont été, à de nombreuses reprises, condamnées notamment par l’ONUSIDA.

    227751596.gif


    La demande des parlementaires européens pourra trouver une concrétisation lors du sommet Etats-Unis / Union européenne organisé le 12 juin prochain. C’est pourquoi, une nouvelle fois, j’appelle le gouvernement français à porter avec force et détermination cette revendication lors de ce sommet.
    J’ai profité de cet événement pour rappeler que le cas des Etats-Unis n’est pas isolé. Ainsi, 12 autres pays, dont la Chine, pays organisateur des Jeux Olympiques, interdisent toute entrée sur leur territoire aux personnes touchées par le VIH/sida. Plus largement, ce sont même la moitié des pays membres de l’ONU qui appliquent des mesures discriminatoires aux séjours de plus de trois mois. Parmi ces pays, plusieurs sont membres de l’Union européenne