Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mes discours - Page 9

  • Mon discours à la 4ème conférence francophone sur le VIH/sida

    medium_Ruban_rouge_2006b.13.PNGComme je vous l ’ai annoncé hier, je suis intervenu à la 4ème conférence francophone sur le VIH/sida qui s’est ouverte jeudi sous la double présidence des professeurs Delfraissy et Katlama.
    Cette conférence, qui réunit près de 2000 congressistes, montre à quel point les francophones ont besoin d’une conférence commune.
    Je vous reproduis ci-dessous l’intégralité de mon intervention faite au centre des Congrès de la Villette.

    Lire la suite

  • L’engagement fort en faveur des LGBT du congrès des pouvoirs locaux à Strasbourg

    medium_Cour_europ_dts_homme.JPGJe me réjouis de l’engagement fort du Congrès des pouvoirs locaux, institution rattachée au Conseil de l’Europe, dans la lutte contre l’homophobie et la liberté d’expression et de manifestation des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transsexuelles.
    Lors de sa session actuellement en cours durant laquelle j’ai été l’un des deux experts auditionné, le Congrès des pouvoirs locaux, institution qui représente près de 200.000 collectivités locales en Europe, a adopté une résolution et une recommandation à l’attention du Conseil des ministres du Conseil de l’Europe demandant aux pays membres de favoriser la tenue des Gay pride et d’assurer la sécurité effective des participants.
    Le Congrès des pouvoirs locaux rappelle que les droits des personnes LGBT à la liberté d’expression et de manifestation est essentielle « pour promouvoir et protéger l’égalité et la démocratie et faire progresser la société vers plus de cohésion et de solidarité ».
    Je vous joins l’intervention préliminaire que j’ai faite ce matin avant de répondre aux questions.

    Lire la suite

  • Des engagements forts pris aux 11èmes Etats généraux d’ELCS

    medium_jlr_pupitre.JPGJe pense que les 11èmes états généraux d’ELCS au Sénat resteront l’une des éditions les plus concrètesmedium_Fouche_debre_jlr_huchon_phil.JPG que nous ayons connues en 11 ans.
    Jacques Chirac, Jean-Louis Debré, Jean-Paul Huchon et le ministre de la santé Xavier Bertrand ont fait des discours concrets et soutenu plusieurs de mes combats. Ils ont notamment pris des engagements quant aux dossiers de la circulation des séropos.
    Le ministre de la santé a indiqué que jeudi prochain au conseil européen des ministres de la santé, il demandera à ses collègues d’avoir une position commune et de dénoncer toutes restrictions. Ensuite, avec le Premier ministre et le ministre des affaires étrangères, ils vont demander à l’ONU d’organiser tous les événements sur le sida à Genève et non plus à New York.
    Ces premières positions publiques, alors que depuis plusieurs mois, j’avais l’impression de prêcher dans le désert sont très importantes. J’attends leur concrétisation avec impatience.
    J’en profite pour vous joindre mon discours in extenso aux EG d‘ELCS.
    Bon dimanche !

     

    Lire la suite

  • Halde : un premier bilan contrasté mais encourageant

    medium_Egalite.jpgComme je vous l’ai indiqué hier dans mon post, je suis intervenu à la journée d’étude consacrée medium_Halde_1.2.jpgà la Halde qui se déroulait à l’université de Paris II dans ses locaux du Panthéon.
    J’ai pu à cette occasion évoquer la saisine que j’avais faite contre l’interdiction de don du sang aux gays. Saisine qui avait abouti favorablement et avait aidé le ministre de la santé à prendre sa décision. Xavier Bertrand m’a d’ailleurs assuré mardi que cette interdiction serait levée avant la fin de cette année. Vous pouvez retrouver ci-dessous l’intégralité de mon intervention préliminaire.
    Sur la Halde, pour mémoire, c’est la loi du 30 décembre 2004 qui a créé cette autorité et elle s’est mise en place le 13 juin 2005.
    Depuis cette date, la Halde a reçu 4736 dossiers de personnes s’estimant victimes de discriminations dont 40% concernent l’accès à l’emploi.
    Cette autorité, composée de 11 personnes, a pris 329 délibérations depuis sa création et la durée moyenne de traitement d’un dossier est de 83 jours et 1/2 selon son directeur juridique.
    Comme d’autres orateurs, j’ai insisté d’une part, sur l’impérieuse nécessité de mieux faire connaître cette institution encore trop « parisianiste ». Une campagne grand public devrait être lancée le 20 novembre assure la Halde. Bonne nouvelle !
    D’autre part, j’ai rappelé l’impérieuse nécessité que cette autorité ait un représentant par département pour être réellement accessible - elle n’a pour l’instant que 4 représentations régionales dans le Nord-Pas-de-Calais/ la Paca/ la Martinique/ la Réunion.
    J’ai enfin insisté sur le nécessaire accompagnement de ses décisions comme cela s’est passé pour l’affaire du don du sang.
    Bon week-end !

     

    Lire la suite

  • Un plan Marshall contre le sida pour les départements français d’Amérique !

    medium_jlr_tribune.JPG

    medium_logomintercorevih9ui.3.jpgHier en fin d’après-midi, je suis intervenu aux XIIIèmes Journées Inter-COREVIH qui se déroulent, je vous le rappelle, jusque dimanche à Saint Martin dans la partie hollandaise de l’île dmedium_sonesta_at_night.jpgans l'Hôtel Sonesta Maho Beach Resort.
    Alors que les Antilles sont avec l’Ile-de-France, les régions les plus touchées par le VIH/sida de toute le pays, j’ai rappelé la revendication que le collectif sida grande cause nationale 2005 avait portée : un plan Marshall contre le sida dans les départements français d’Amérique.
    Vous retrouverez ci-dessous la longue intervention que j’ai faite et où je n’ai évité aucun sujet tabou.
    Sachant à quel point le sida reste difficile à évoquer aux Antilles, j’ai expliqué pourquoi en ce qui me concerne, et bien que je sois un responsable politique, j’ai choisi de parler et de dire mon sida….
    Sans honte. Avec fierté !





     

    Lire la suite

  • A Lille, faire de la politique Autrement

    medium_jlr_s_rose.JPGmedium_salle_Lille.JPGAvec Philippe Lohéac et Sabri Mered, je me suis rendu hier soir à Lille. A l’invitation de Stéphane Rose, secrétaire national d’Aujourd’hui, Autrement chargé de la région Nord, nous avons animé un café politique dans un magnifique salon de thé « Tous les jours dimanche ».
    Devant une assistance attentive, j’ai développé un court exposé sur le thème « Quelles conditions pour faire de la politique autrement ? »
    J’ai développer quatre idées : se doter d’un nouveau dispositif institutionnel, attirer de nouvelles catégories de Français à la vie citoyenne, mettre les questions de société au coeur du projet politique et avoir des partis à l’image de la société. Vous pouvez retrouver ci-dessous le plan de mon intervention à Lille.
    Le débat, parfois vif, a été à l’image de l’autre café politique que nous avons organisé lundi dernier à Paris avec Corinne Lepage.
    Une chose est sûre : la culture des débats citoyens, cela fonctionne à
    Aujourd’hui, Autrement !


    medium_lepage_jlr.JPGmedium_public_lepage.JPG

    Lire la suite

  • Discours à l'occasion de la remise de Légion d'honneur à Rudolph Brazda

    Discours de Jean-Luc Romero
    Hôtel de ville de Puteaux - 28 avril 2011

     

    Madame le député, chère Joëlle,
    Madame la présidente,
    Chère Marie-José Chombart de Lauwe,
    Cher Raymond Aubrac,
    Cher Rudoph Brazda,

    C’est seulement quelques jours après le 66e anniversaire de la libération des camps nazis, après la Journée nationale du souvenir de la déportation, que vous avez choisi, madame le député, de distinguer Marie-José Chombart de Lauwe, Raymond Aubrac et Rudolf Brazda, ici présents, dans l’éclatant triomphe de la vie sur la barbarie, sur la nuit et sur le brouillard.

    Avant de parler de Marie-José, de Raymond et de Rudolf, quelques mots très simples, madame le député, très affectueux, pour vous dire combien je suis sensible à votre détermination exemplaire et admirable afin que la Nation française distingue aujourd’hui les survivants d’une époque effroyable, ceux dont la vie a été soumise à l’arbitraire et la sauvagerie. A vous madame le député, chère Joëlle, au-delà de l’amitié sincère et fidèle que je vous porte, je veux dire mes remerciements.

    Je me tourne vers vous trois, Marie-José Chombart de Lauwe, Raymond Aubrac, Rudolf Brazda. Comment ne pas être ému devant vous ?

    A côté de vous trois – et comment ne pas penser à Lucie Aubrac également – nous voyons s’élever les belles mémoires de Marie-Claude Vaillant-Couturier, de France Bloch-Sérazin, d’Henry Frénay, d’Emmanuel d’Astier de La Vigerie, d’Yvon Morandat, de Raymond-Losserand, de Charles Delestraint. Nous voyons aussi se refermer les portes de la Santé, de Ravensbrück, de Mauthausen, de Buchenwald.

    Regardez bien, jeunes gens. L’histoire se projette aujourd’hui devant vous. Ce qu’ils ont vécu, ce qu’ils ont souffert constitue votre héritage. Le plus ignoble des héritages, mais aussi le plus beau.

    Il n’y a pas si longtemps de cela, des femmes et des hommes, parce qu’ils étaient juifs, homosexuels, tziganes, différents ont franchi le styx vers un enfer insondable d’où ils ne devaient pas revenir.
    Il n’y a pas si longtemps de cela, des femmes et des hommes se sont dressés au risque de leur vie – mais leur vie leur semblait si peu de chose au regard des valeurs qu’ils défendaient – pour résister à l’envahisseur casqué et botté.
    Il n’y a pas si longtemps de cela, des femmes et des hommes ont pleuré. Le frère que l’on séparait de sa sœur. Les pères, des enfants. Les hommes, de leur amant.

    Lire la suite