Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

homophobie - Page 7

  • Manifestation contre l’homophobie à 20h00 rue des Archives

    Avec Anne Hidalgo, j’irai à la manifestation organisée par de nombreuses associations contre l’homophobie qui explose actuellement en France.
    Sur Twitter, pour alerter, je ne cesse de publier depuis quelques semaines les propos homophobes, insultes ou menaces que je reçois comme tant de personnes engagées dans l’égalité des droits (voir le dernier ci-dessous).
    L’odieuse agression de  Wilfred, dans la nuit de samedi 6 à dimanche 7 à Paris dans le 19e, avec son compagnon Olivier est la goutte d’eau qui laisse enfin déborder la colère. Il est temps que cette haine cesse et il faut le crier haut et fort.
    La manifestation se déroule dès 20h00 rue des Archives. Venez nombreux.

    raffichestophomophobie-b5ffb.jpg

    Tweethomophobeavril2013.PNG

     

  • CP du 9 avril 2013 pour la manifestation du 10 avril

    Communiqué de presse du 9 avril 2013

     

     

    Parce que les mots « Liberté, Egalité, Fraternité » sont encore et toujours

    la devise de notre République …

     

    Jean-Luc Romero appelle à manifester pour l’Egalité le 10 avril !

     

     

    Alors que les opposants au mariage pour tous se radicalisent dévoilant pour certains un visage de l’homophobie décomplexé et assumé, les acteurs de progrès doivent se mobiliser en force pour défendre les valeurs de la démocratie française.

     

    C’est pourquoi Jean-Luc Romero, président d’Elus Locaux Contre le Sida appelle à rejoindre la manifestation pour l’Egalité et contre l’homophobie prévue le 10 avril à Paris, à 20h00.

     

    Le mariage pour tous est une question de société où il est question de citoyenneté, une citoyenneté pleine et entière, une citoyenneté qui ne serait pas à géométrie variable en fonction de l’orientation sexuelle.

     

    Les opposants à l’Egalité ont-ils seulement conscience que l’homophobie est le terreau pour les prises de risques et empêche ainsi une prévention efficace ? Savent-ils que le taux de suicide chez les jeunes est dix fois plus important que les jeunes hétérosexuels ? Admettront-ils enfin que la haine et l’ignorance ne sont pas une solution ?

     

    Est-il normal qu’une haine homophobe se déchaîne depuis des semaines sur les réseaux sociaux et que les réunions de promariage soient toutes perturbées ? Et comment qualifier l’agression violente qu’ont subie Wilfred et Olivier pour simplement s’être tenu la main ?

     

    Jean-Luc Romero, président d’Elus Locaux Contre le Sida l’affirme : « défendre les droits LGBT, c’est défendre un modèle de société basée sur les valeurs de solidarité et de progrès, c’est défendre une République où la devise « Liberté, Egalité, Fraternité » a encore un sens ! ».

     

  • Réunion des associations LGBT au Crips

    En fin de journée, j’ai invité les associations LGBT d’Ile-de-France au Crips afin de réfléchir aux actions communes que nous pourrions mener cette année.
    Le Crips a choisi, en 2013, de consacrer sa mobilisation annuelle sur la question des discriminations à l’homophobie et la transphobie.
    Cette réunion sera l’occasion de partager sur la mise en œuvre de notre campagne et les collaborations qui pourraient se mettre en place avec les autres associations.

     

  • Réception en l'honneur de Laurent McCutcheon, président de Gaie Ecoute

    Demain lundi, à l'heure du déjeuner, je serais honoré de recevoir mon ami Laurent McCutcheon, président de Gaie Ecoute et ancien président de la Fondation Emergence au Québec, au CRIPS pour une réception amicale en présence de responsables associatifs LGBT.
    Laurent est un militant LGBT très investi et très reconnu au Canada. C'est un plaisir de le recevoir à Paris et de l'honorer pour son action exemplaire pour l'égalité des droits et contre l'homophobie.

    laurent mccutcheon,jean-luc romero,homophobie,québec,canada

  • Communiqué de presse sur le dérapage homophobe de François Lebel

    Communiqué de presse - 3 octobre 2012
    Réaction de Jean-Luc Romero suite aux propos de François Lebel :
    Y-a-t-il encore le mot égalité sur le fronton de la mairie du 8e arrondissement de Paris ?
    Un élu a-t-il le droit d’insulter impunément ?


    Le président d’ELCS, Jean-Luc Romero se dit choqué et scandalisé par les propos de François Lebel pour qui la légalisation du mariage pour tous serait à même d’ouvrir la porte à la polygamie, l'inceste et la pédophilie.
    Pour Jean-Luc Romero, ces propos sont indignes d’un élu de la République. On aurait même du mal à les imaginer dans la bouche d’un élu Front national !
    Ces propos sont édifiants. Inhumains pour les 3 millions de citoyens français homosexuels. Dangereux : faut-il rappeler que le risque de commettre une tentative de suicide est 10 fois plus élevé chez les jeunes homosexuels que chez les jeunes hétérosexuels ? Nul doute que ce genre de propos ne fera que renforcer les violences homophobes en les légitimant. Mais, de cela, M. Lebel s’en soucie-t-il ?
    Jean-Luc Romero demande à l’UMP de prendre enfin ses responsabilités : malheureusement, ce matin, sur une radio, François Fillon n’a pas souhaité condamner les propos incriminés.
    Jean-Luc Romero réclame également des excuses publiques de M. François Lebel et ce, devant sa mairie du 8e arrondissement de Paris. Monsieur Lebel se souvient-il encore que, sur le fronton de sa mairie, sont inscrits les mots : liberté, égalité, fraternité ?

  • Plan de mon intervention : l'homophobie, une discrimination ordinaire ?

    Plan d’intervention de Jean-Luc Romero
    Conseiller régional Ile-de-France
    Président d’Elus Locaux Contre le Sida et du CRIPS
    Fierté Montréal - 14 août 2012

    L’homophobie : une discrimination ordinaire ?

     

    Rappel historique
    En France, il y a tout juste 30 ans, l'homophobie n'était pas une discrimination, c'est bel et bien l’homosexualité qui constituait un délit.
    Ces dernières décennies, dans les pays occidentaux, nous sommes passés d’un délit à une sexualité comme les autres... Presque !

    Quelques dates en France:
    1960 : l’homosexualité est un fléau social au même titre que la tuberculose et l’alcoolisme,
    1968 : l’homosexualité est classée dans la catégorie des maladies mentales,
    1981 : l’homosexualité est retirée des maladies mentales,
    1981 : le fichier policier des LGBT est supprimé,
    1982 : dépénalisation en France,
    1991 : suppression par l’OMS de l’homosexualité de la liste des maladies mentales.
    30 ans seulement que l’homosexualité est dépénalisée en France !

    Comment se manifeste l’homophobie ?
    Au-delà des cas dramatiques, comme plus récemment celui de Bruno Wiel laissé pour mort, l’homophobie se manifeste par toutes les attitudes de rejet du quotidien, les insultes, les remarques discriminantes de la famille, du voisinage, au travail (homophobie du quotidien).
    Conséquence de l'homophobie  = 6 à 13 fois plus de risques pour un jeune homosexuel de faire une tentative de suicide (par rapport à un jeune hétérosexuel) selon les études françaises et canadiennes.

    L’homophobie vue comme une discrimination ordinaire
    Le plus souvent, les remarques homophobes sont « couvertes » par plusieurs prétextes : l'humour, l'existence d'une prétendue norme, etc. : l'homophobie est vue comme une discrimination trop ordinaire
    On ne naît pas homophobe, on le devient / influence du contexte familial, éducatif, socioculturel.

    Comment changer les choses ?
    - par l'octroi des mêmes droits à tous, l'Etat reconnaissant ainsi que l'orientation sexuelle n'est pas une justification à un statut de sous-citoyen. Un signal fort et clair pour la société.
    - par l'éducation qui permet, plus que la simple tolérance, l'acceptation de l'autre via l'apport d'informations et le non jugement.
    - par la répression pénale, l'Etat reconnaissant l'homophobie comme contraire aux valeurs fondamentales de notre société.
    - lutter contre l’homophobie, c’est aussi lutter contre le sida.

    Lire la suite

  • Invité de RTL Midi à 12h45 sur l’ouverture du mariage aux homosexuels

    LogoRTL.jpgAvant que les auditeurs de RTL aient la parole sur le mariage homosexuel et la polémique lancée par l’église catholique à ce sujet, je serai l’invité de RTL Midi par téléphone de Montréal. Comme le matin sur Le Mouv’, je rappellerai que dans le cadre de la laïcité, si l’Eglise a son mot à dire dans nos débats sociétaux, elle se doit cependant au final de respecter le vote des Français. En élisant François Hollande, les Français savaient que sa proposition 31 permettait l’ouverture du mariage aux conjoints de même sexe. Le candidat socialiste l’a confirmé à de multiples reprises.
    L’Eglise doit désormais respecter le vote des Français.
    Voir aussi RMC (ici), Le Point (ici), 20 minutes (ici), RFI (ici), le Parisien (ici).

  • Chantal Dounot, élue UMP de Toulouse dérape sur l’homosexualité : Une de plus !

    Alors que le conseil municipal de Toulouse délibérait d’une motion en faveur du don du sang pour les gays, Chantal Dounot, conseillère municipale UMP de Toulouse déclarait que  « le vagin était fait pour les rapports sexuels, pas l’anus. »
    Une fois de plus, une élue UMP dérape sur l’homosexualité et dans l’indifférence des instances nationales de ce parti. Pas loin de Toulouse, Christine Barèges avait dérapé : elle a été battu aux dernières élections législatives, comme un certain Christian Vanneste !

  • Sur Sud Radio à 7h00 sur l’homophobie

    sud radio,jean-luc romero,pascal bataille,homophobie,gay,parisA quelques jours dela Marche des Fiertés LGBT qui se déroulera samedi à Paris - le jour de mon anniversaire ! – j’interviendrai dans l’émission de Pascal Bataille sur Sud Radio ce mercredi matin à 7h00. Il y sera notamment question de lutte contre l’homophobie.

  • Réunion publique ADMD à Montauban à 18h00

    Ce vendredi 8 juin, à 18h00, j’animerai une réunion publique de l’ADMD à Montauban au salon Villenouvelles. A quelques heures de l’élection législative, il n’est pas inutile de rappeler à la députée-maire sortante de Montauban qui s’oppose à l’euthanasie et qui compare les homosexuels à des animaux que 94% des Français sont favorables à l’euthanasie et 63% à l’ouverture du mariage aux conjoints de même sexe…

    montauban,jean-luc romero,politique,brigitte barèges,homophobie

    montauban,jean-luc romero,politique,brigitte barèges,homophobie

  • L’UMP Noël Faucher dérape sur l’homosexualité et concurrence Vanneste !

    homophobie,jean-luc romero,noël faucher,politique,france,ump

    Un élu qui, jusqu’à présent, n’avait pas brillé sur la scène politique nationale malgré une maturité certaine risque de se faire un peu connaitre ces jours-ci. Malheureusement pour de bien tristes raisons !
    En effet, Noël Faucher, maire UMP de Noirmoutier et candidat suppléant aux législatives pour son parti a déclaré sur son compte Twitter, alors que personne ne lui demandait son avis sur cette question : « Bientôt, on va nous dire que l’homosexualité est naturelle. » Et d’ajouter avec cynisme : « Comme si la nature choisissait d’autodétruire une espèce. »
    Outre que ces propos sont ridicules tant il existe d’espèces animales qui connaissent l’homosexualité, ils sont aussi insultants. Ils rappellent la « menace pour la civilisation » d’un certain Vanneste… toujours pas exclu de l’UMP !
    On attend avec impatience mais sans guère d’illusions la réaction de l’UMP à ce énième dérapage d’un élu…

  • Invité de Ménard sans interdit sur ITélé vers 17h45

    A l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie, je serai l’invité de Robert Ménard ce jeudi 17 mai vers 17h45 dans son interview hebdomadaire « Ménard sans interdit » sur I-télé.

    robert ménard,jean-lu=c romero,itélé,politique,france,homophobie

    robert ménard,jean-lu=c romero,itélé,politique,france,homophobie

  • Débat dans « La Nouvelle Edition » de Canal Plus sur l’homophobie à 12h20

    Malgré l’agenda politique très fourni, les medias s’intéressent ce 17 mai à la journée mondiale contre l’homophobie. Avant I-télé en fin de journée, je serai l’un des invités de La Nouvelle Edition sur Canal Plus ce midi à ce sujet après 12h20.

    homophobie,jean-luc romero,canal plus,politique,france

  • Une journée mondiale contre l’homophobie : ne pas relâcher la mobilisation !

    Aujourd’hui se déroule la journée mondiale contre l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie dans un contexte français favorable à l’égalité des droits.
    En effet, François Hollande s’est engagé à ouvrir le mariage aux conjoints de même sexe ainsi que l’adoption. Dans le même temps, le président Obama s’est déclaré en faveur du mariage gay.
    En France, rien n’est cependant acquis car il faut au président une majorité à l’Assemblée nationale. Cette journée comme les marches des Fiertés qui vont se succéder en France de mai à début juillet vont être déterminantes.
    Les citoyens épris d’égalité ne doivent pas relâcher la mobilisation pour que 2012 soit enfin l’année de l’égalité homos/hétéros en France !

  • Remise du Prix Le Refuge/Randstad des « Initiatives contre l’homophobie et la transphobie »

    Ce soir, au CyberCrips, sera remis le prix créé par Le Refuge et l’Institut Randstad « Initiatives contre l’homophobie et la transphobie. »
    J’étais président du jury qui s’est réuni fin avril pour choisir l’association qui gagnerait ce prix. Le jury a aussi eu un coup de cœur pour un deuxième projet qui sera primé ce soir.
    Le prix revient à « Destination 2055 » située à Saint-Denis et le coup de cœur à « Unité Urbaine » à Bobigny.
    Coïncidence plutôt heureuse, les primés travaillent en banlieue et notamment dans le 93. Preuve que la lutte contre l’homophobie est aussi bien portée dans les banlieues.

  • Jury du Refuge pour les initiatives contre l’homophobie

    C’est ce vendredi après-midi que se réunira le jury organisé par l’association « Le Refuge » pour décerner le prix 2012 des initiatives contre l’homophobie.
    A la demande de Nicolas Noguier, président du Refuge, je présiderai le jury. Le prix sera remis le 16 mai, veille de la journée mondiale contre l’homophobie.

  • Prix Le Refuge/Institut Randstad : « Initiatives contre l’homophobie et la transphobie »

    Nicolas Noguier, président du Refuge et l’Institut Randstad ont lancé un prix pour couronner une initiative contre l’homophobie, la lesbophobie ou la transphobie. Ce prix sera remis en mai prochain à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie.le refuge,jean-luc romero,homophobie,nicolas noguier,politique,france
    J’ai été choisi pour présider le Jury qui sera composé de Nicolas NOGUIER, président de l’Association Nationale Le Refuge ; Fréderic GAL, directeur général ; Abdel AISSOU, président de l’Institut Randstad pour l’égalité des chances ; JENIFER, artiste, marraine de l’association ; Stéphane BERN, journaliste, parrain de l’association ; Patrick SEBASTIEN, artiste, parrain de l’association ; Francis LETELLIER, journaliste, parrain de l’association et Gilles WULLUS, directeur de la rédaction de TETU.
    Vous pouvez encore soumettre vos projets en cliquant (ici).

  • Vanneste, toujours à l’UMP…

    Il y bientôt 4 semaines, l’UMP annonçait qu’elle exclurait Christian Vanneste qui a multiplié les dérapages sur l’homosexualité ces dernières années.
    Il est vrai que la dernière provocation de M. Vanneste tombait le jour de l’annonce de candidature de l’UMP Nicolas Sarkozy… Il fallait réagir.
    Presque un mois plus tard, force est de constater que si l’UMP a certes investi un autre candidat aux législatives – un proche de M. Vanneste ! -, elle n’a pas exclu de l’UMP le député du Nord… Paroles et paroles…

  • 12 questions pour 2012 de SOS Homophobie

    L’association SOS Homophobie interpelle les candidats à l’élection présidentielle. Ainsi, elle a adressé 12 questions concernant la situation des personnes LGBT. De l’ouverture du mariage aux conjoints de même sexe, en passant par la parentalité, l’identité de genre, le délai de prescription pour le injures homophobes, le statut de réfugiés pour les LGBT persécutés, la lutte contre l’homophobie et la transphobie sur Internet, sans oublier l’interdiction du don du sang aux gays, tous les champs sont donc couverts.
    On attend avec impatience les réponses précises des candidats. J’avais posé à peu près toutes ces questions pour mon livre « Homopoliticus, comme ils disent… » et la gauche s’était montrée ouverte à toutes ces évolutions Après l’interview de Nicolas Sarkozy au Fig Mag, je crains que le candidat UMP ne fasse guère de propositions allant dans le sens de l’égalité homos-hétéros. A suivre !

  • Se mobiliser contre la censure de l’homosexualité à Saint-Pétersbourg

    Hier, les parlementaires de Saint-Pétersbourg ont rendu contraires à la loi la lecture, l’écriture ou les débats concernant l’homosexualité. Si un tel texte était mis en oeuvre, beaucoup de militants craignent une contagion en Russie. Pour mémoire, la Russie continue à interdire les Gays Pride malgré les reproches permanents du Conseil de l’Europe qui y voit une scandaleuse atteinte à la liberté de manifester.
    Après ce vote, le gouverneur a cependant la possibilité de mettre son véto. L’Association « All out » a lancé une campagne de signatures qui a atteint déjà 270 000 noms. Quant on sait les efforts que déploie Saint-Pétersbourg pour attirer les touristes, on imagine bien qu’une telle pétition peut inquiéter les autorités russes et peut être convaincre le gouverneur d’utiliser son véto.
    Je vous invite donc à signer cette pétition en cliquant (ici).