Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

valérie trierweiler

  • La femme au tableau, un film surprenant et passionnant !

    La lecture du merveilleux livre de Valérie Trierweiler «  Le secret d’Adèle » m’a vraiment donné l’envie d’en connaître davantage sur le plus célèbre tableau du peintre autrichien Gustav Klimt, son premier portrait d’Adèle (il en peindra un second).
    Récemment, j’ai donc regardé le film « La femme au tableau » qui raconte l’histoire vraie et très émouvante de la descendante d’Adèle, Maria Altmann, qui a tout mis en œuvre pour récupérer ce tableau qui avait été volé par les nazis durant la guerre et qui, ensuite, est devenu le fleuron du célèbre musée Viennois du Belvédère.
    Ce film, qui alterne séquences sur l’histoire d’Adèle et de sa famille et le combat de sa nièce, est palpitant et passionnant.
    Les nazis ont en effet confisqué des milliers d’œuvres d’art et ce film raconte comment certains ont dû se battre avec l’énergie du désespoir pour simplement recouvrer le bien de leur famille.
    En cela, l’histoire de la nièce d’Adèle est spectaculaire car elle démontre comment il a fallu batailler contre l’Etat autrichien qui ne voulait pas se séparer du tableau qu’il considérait être la « Joconde » de l’Autriche.
    Je vous laisse voir ce film ou lire cette histoire incroyable. Sachez en tous cas, que désormais le portrait d’Adèle est visible en permanence à New York !
    Un film que je vous encourage à voir pour mieux comprendre la spoliation culturelle systématique et massive mise en œuvre par les nazis. A noter une interprétation exceptionnelle d’Helen Mirren dont on se rappelle l’immense prestation dans The Queen…

    gustav klimt,jean-luc romero,valérie trierweiler,maria altmann,helen mirren

  • « Le secret d’Adèle » de Valérie Trierweiler, un amour caché sublime et bouleversant !

    J’ai commencé les lectures de mon été par les Mémoires d’Hadrien de l’extraordinaire Marguerite Yourcenar et je termine par le bouleversant livre de la courageuse Valérie Trierweiler.
    Tous ces livres m’auront fait passer de merveilleux moments estivaux et terminer par « Le secret d’Adèle » fut un choix judicieux.
    J’avais déjà vu le tableau « La Dame en or » de Gustav Klimt mais je ne connaissais ni l’histoire du peintre, ni bien sûr celle qui a inspiré ce tableau si célèbre.
    D’abord, j’ai vraiment beaucoup appris avec ce livre, sur Vienne, sur sa vie intellectuelle bouillonnante et politique au début du 20ème siècle et bien sûr sur le peintre Gustav Klimt.
    Mais, j’ai surtout été totalement bouleversé par cette histoire d’amour secrète entre le peintre et son modèle - il peindra Adèle à deux reprises.
    Ce livre est bien sûr un roman et cette histoire est merveilleusement imaginée, mais elle paraît tellement crédible grâce aux nombreuses recherches et sources sur lesquelles l’auteure s’appuie.
    Je ne vous raconterai bien sûr pas l’histoire de ce roman, je ne peux gâcher l’immense plaisir que vous aurez à vous immiscer dans cette incroyable passion amoureuse. Une passion souvent destructrice mais qui fait forcément rêver ! Vivre un amour fou, même impossible,  donne tout son sens à une vie.
    Incontestablement, je peux vous assurer que, dès que vous ouvrirez ce livre, vous n’arriverez plus à le refermer. Ce roman, outre d’être merveilleusement écrit, vous emporte dans la profondeur de vos propres sentiments.
    L’histoire de cet amour caché est sublime. Bouleversante.
    Ne la ratez pas… Vraiment !

  • Mon itw sur France Inter sur Valérie Trierweiler


    Jean-Luc Romero : "Quel crime a commis" Valérie... par franceinter

  • Invité de C à vous sur France 5 à 19h00

    Je serai invité de "C à vous" sur France 5 ce jeudi vers 19h00 afin d'évoquer Valérie Trierweiler à l'occasion de la sortie de son livre.

  • A 16h, place de la République : #BringBackOurGirls

    A l'initiative de la courageuse militante des droits humains, Valérie Trierweiler, et de la maire de Paris, Anne Hidalgo, une manifestation en faveur des 220 Nigeriannes enlevées se déroule ce lundi, place de la République, à 16h.

    valérie trierweiler,jean-luc romero,anne hidalgo,nigéria


    Venez nombreux car, au prétexte que nous vivons aussi bien d'autres drames et injustices, on ne peut laisser ces jeunes femmes dans l'oubli.
    Ne pas en parler, c'est les laisser définitivement aux mains de leurs ravisseurs !
    Lire aussi Paris Match (ici), France 3 (ici).

    valérie trierweiler,jean-luc romero,anne hidalgo,nigéria

    valérie trierweiler,jean-luc romero,anne hidalgo,nigéria

     

  • Valérie Trierweiler soutient la pétition pour les soins funéraires pour tous

    De plus en plus de personnalités signent notre pétition pour que Marisol Touraine autorise enfin les soins de conservation pour les personnes décédées touchées par le VIH/sida et les hépatites.
    A ce jour, plus de 81 000 personnes ont signé la pétition, et ces derniers jours Laurent Ruquier et Valérie Trierweiler ont rejoint les nombreuses personnalités qui appellent la ministre de la santé à revenir sur cette insupportable discrimination.
    J’en profite pour remercier tout particulièrement Valérie Trierweiler qui fut une première dame très engagée au profit de nombreuses causes humanitaires et qui continue à se mobiliser contre les injustices.
    Faites comme elle et soyez toujours plus nombreux à signer notre pétition (ici) !

     

  • A 11h40, sur I-Télé

    A partir de 11h40, je serai l'invité de I-Télé pour évoquer les actions humanitaires de Valérie Trierweiler.

  • Mon dernier vœu politique pour 2014 : qu’on respecte enfin et qu'on laisse en paix Valérie Trierweiler !

    Cela pourra surprendre certains d’entre vous, mais, vu les circonstances, je formulerai comme ultime vœu pour l’année 2014 que notre 1ère dame soit enfin respectée et même appréciée pour son incontestable dévouement à des causes humanitaires.
    J’ai connu Valérie Trierweiler alors que j’étais président du comité de soutien à Florence Cassez. Je lui ai simplement demandé si elle pouvait nous aider. Avec simplicité, elle me dit oui, mais rajouta : dîtes-moi comment. Je lui proposais, dans un premier temps, d’écrire à Flo et de lui envoyer des colis ce qu’elle fit immédiatement.
    Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir une énorme et odieuse polémique sur les réseaux sociaux qui lui reprochait violemment d’envoyer du …chocolat à Flo… J’avais personnellement suggéré cet envoi qui faisait plaisir à Florence. Moi-même, pendant plusieurs années, je lui en envoyai tous les lundis !
    Depuis, j’ai pu constater la haine que certains déploient contre elle notamment sur Twitter. Mais pas seulement. Des députés UMP osaient, dans des questions écrites, mettre en cause de statut de 1ère dame au motif qu’elle ne serait pas mariée au président de la République ! Un moralisme hallucinant quand on connaît les doubles ou triple vie de certains députés parmi les plus moralistes ! Et depuis l'article nauséabond de Closer, c'est pire !
    Cet acharnement est d’autant plus indigne que Valérie Trierweiler n’est pas élue : elle est, à ce jour, la première dame. Dans ma vie politique, j’ai toujours fait attention à ne pas mettre en cause la 1ère dame qui n’a pas choisi ce statut.
    Pour Valérie Trierweiler, c’est en plus très injuste car elle se donne sans compter contre les violences faites aux femmes et aux enfants en France et dans le monde.
    J’espère donc que cet acharnement malsain s’achèvera en 2014 et qu’on respectera enfin celle qui donne bénévolement tout son temps pour aider les plus vulnérables.


    valérie trierweiler,jean-luc romero,politique,france

  • 2013 : Une grande année pour mes combats : le mariage pour tous et la libération de Florence Cassez !

    Demain, nous enterrons l’année 2013.
    Ce sera pour moi avec une certaine appréhension et émotion.
    En effet, cette année aura été très positive pour deux de mes combats qui ont enfin abouti.
    D’abord, la loi sur le mariage pour tous a enfin été adoptée et promulguée symboliquement le 17 mai, journée mondiale contre l’homophobie ! Tant d’années de combats pour l’égalité sont enfin couronnées de succès pour les militants de l’égalité des droits. Certes, cela ne s’est pas fait dans la sérénité, comme on aurait pu l’espérer, mais la loi est là ! Et comme bien d’autres homosexuels, j’ai pu aussi me marier dès 2013. L’aurai-je imaginé, jeune provincial arrivé à Paris pour assumer enfin son identité, dans les années 80 ? Que François Hollande, Christiane Taubira, Dominique Bertinotti, Valérie Trierweiler et tant d’autres soient remerciés pour cette grande avancée…
    L’autre combat, c’est celui pour la libération de Florence Cassez. Quelle joie de savoir que Flo va passer son réveillon de 2013, loin de la prison de Tépépan, entourée de celles et de ceux qu’elle aime, notamment de on mari Fausto. L’aurai-je aussi imaginé en décembre 2013 ?
    2013 aura donc été un grand crû pour le combattant de l’égalité et de la liberté que je suis. Me reste à espérer que 2014 sera à la hauteur de 2013 notamment pour l’Ultime Liberté…

    françois hollande,jena-luc romero,florence cassez,valérie trierweiler,politique,france,mexique

    françois hollande,jena-luc romero,florence cassez,valérie trierweiler,politique,france,mexique

  • Valérie Trierweiler, ambassadrice des droits de l’homme (Tribune LePlusNouvelObs)

    Récemment, Valérie Trierweiler s’est rendue en voyage officiel avec le Président de la République en Afrique du Sud. Je dis bien « rendue » et pas uniquement « accompagnée ». Car c’est bien de cela dont il s’agit : Valérie Trierweiler a décidé d’être dans l’action au plus près des populations et, une nouvelle fois, comme elle l’avait publiquement annoncée, suite à un voyage l’année dernière au Congo, elle souhaite s’engager dans des causes humanitaires. Elle a montré qu’avec discrétion mais détermination qu’elle voulait utiliser son rôle de First Lady pour servir les plus vulnérables.
    Cela s’est encore confirmé lors de ce voyage où elle a souhaité, entre autre, mettre la lumière sur un problème extrêmement grave en Afrique du Sud : la vie des personnes LGBTI, notamment les lesbiennes, qui sont soumises à de dramatiques violences. Ainsi, après avoir déjeuné avec des associations LGBTI, Valérie Trierweiler a rencontré des lesbiennes dans une township.
    La réalité que les associations ont pu lui décrire a sûrement fait référence au niveau alarmant de violences faites aux femmes en Afrique du sud: ainsi ce sont près de 7 femmes, en moyenne, qui sont assassinées chaque jour. 154 viols sont déclarés chaque jour à la police sachant que, selon les associations, seul 1 viol sur 9 serait déclaré … Ces chiffres sont tout simplement terribles. Et la montée dans l’horreur n’est pas finie puisque en déjeunant avec des lesbiennes, c’est bel et bien la monstruosité que constitue le viol correctif que la Première dame a voulu mettre en lumière. Ce phénomène, en hausse selon les acteurs sud-africains, est terrible : les lesbiennes sont violées car leurs agresseurs veulent les guérir ou les remettre dans le droit chemin.
    En choisissant ce sujet grave et non politiquement correct tant l’Afrique du Sud est souvent définie comme la nation « arc-en-ciel », la Première dame montre, une fois encore, qu’elle est une ambassadrice efficace des droits de l’homme … et de la femme… Elle représente une France telle qu’on l’aime : ouverte, progressiste, tolérante et engagée. En somme, tout le contraire de celle que défendent les professionnels de la haine, les Civitas, les Frigide Barjot. J’imagine leur tête quand la Première Dame a annoncé avoir vouloir rencontrer les associations LGBT … ils ont du ravaler leur bile haineuse !
    Qu’on ne se méprenne pas sur mes intentions : ma volonté n’est pas de comparer telle ou telle action de telle ou telle Première Dame. Mais, alors que le débat sur le statut de la Première dame n’est pas clos, que les mauvaises langues aiment à s’appesantir sur son statut de concubinage avec le Président de la République (comme si le mariage était la seule façon d’aimer), nul doute que, faisant fi des commérages, elle a su, non pas trouver mais se créer là la plus belle des fonctions, en dehors des ors de la République une fonction qui porte haut les valeurs humanistes, nos valeurs : les droits de l’homme.
    Alors que les magazines aiment plus à commenter les tenues vestimentaires que le fond des choses, elle a réussi là à se draper de la plus belle des tenues : celles des droits de l’homme.

    valérie trierweiler,jean-luc romero,france,lesbiennes

     

  • RDV avec Valérie Trierweiler sur l’Afrique du Sud

    En fin de matinée, j’ai rendez-vous avec la première dame Valérie Trierweiler pour évoquer l’Afrique du Sud. Comme le président et sa compagne doivent aller en voyage officiel en Afrique du Sud, je viendrai parler de la situation dans ce pays sur le sida et la question LGBT.
    Il y a longtemps que je suis ce pays, notamment pour la région Ile-de-France qui a un accord de coopération avec la province de Gauteng. Je connais la plupart des acteurs sur ces deux thématiques notamment sur le sida dans un pays qui réunit plus de 11% de personnes vivant avec le VIH…

    valérie trierweiler,jean-luc romero,élysée,politique,afrique du sud

     

  • Photos, souvenir de notre mariage. Merci pour vos messages amicaux.

    IMG_8818.jpg

    IMG_6152.jpg

    1375309_10152239124448219_696075840_n.jpg

  • L’acharnement injuste contre Valérie Trierweiler

    Publié sur le HuffintonPost.
    Comme précédemment Bernadette Chirac ou Carla Bruni, Valérie Trierweiler, compagne de notre président de la République, est devenue de facto la Première dame de notre pays. Même si aucun statut ne régit cette fonction, chacun sait que la compagne du chef de l’Etat se doit d’accomplir un certain nombre de missions et notamment de nombreuses représentations. Valérie Trierweiler, après un temps d’adaptation comme pour celles qui l’ont précédé à l’Elysée, a pris toute la mesure de sa fonction. Son étendue comme ses limites. Modestement, sans ostentation, elle marque son empreinte en soutenant différentes causes qui concernent toujours les plus fragiles. Elle ne fait donc rien qui devrait susciter le courroux, la haine et la jalousie mais bien plus le respect et les encouragements … à moins que l’on considère que défendre les plus vulnérables soit si négatif que ca ? Manifestement la réponse à cette question est loin d’être une évidence …
    En effet ; rien ne trouve grâce auprès d’une partie de la presse ni des députés de l’UMP qui ont même décidé de la cibler. Certains utilisent des qualificatifs inacceptables au prétexte que le couple présidentiel n’est pas marié. En lisant ou en écoutant certains, on a l’impression de réentendre les ligues morales ou les militants d’extrême-droite qui se sont exprimés si fortement durant le débat sur le mariage pour tous ! Certains lui reprochent également de coûter trop cher à la République. Ainsi, le député UMP Taugourdeau estime qu’elle bénéficie « d’avantages payés par le contribuable et dont il n’a par ailleurs pas connaissance ». Oserais-je rappeler à ce monsieur qu’elle dépense trois fois moins que Carla Bruni ? Trois fois moins ! En, temps de crise, cela me parâit être de la part de la Première dame un vrai signal.
    Je serais curieux de connaître son opinion sur le régime spécial des retraites des parlementaires, sur les critères d’attribution de la réserve parlementaire, sur les crédits collaborateurs etc …
    Et puis, pour ces spécialistes de la critique, soyons francs, si elle refusait d’accomplir son devoir, on les entendrait tout autant crier au scandale… Alors crier pour crier est-ce la bonne solution ?
    Toutes ces attaques doivent cesser. Elles sont tout bonnement aussi injustes qu’injustifiées. Elles sont bien vaines. Les élus qui perdent leur temps à attaquer la Première dame sont-ils simplement conscient de l’impact très positif que ses interventions ont sur les causes humaines qu’elle défend? Moi qui suis président de diverses associations dans le domaine sociétal, je ne connais que trop bien l’impact que peut avoir le soutien de hautes personnalités.
    Je rappelle tout de même cette évidence : c’est François Hollande que nous avons élu. Valérie Trierweiler ne fait qu’exercer une fonction de représentation par devoir. Cette obligation, elle la remplit avec beaucoup cœur et humanité.        
    Alors, je pose la question : que la Première Dame défende les plus vulnérables, cela mérite-t-il autant de critiques ?
    Lire aussi : Le Huffington Post (ici), Pipole.net (ici), Le LabEurope1 (ici).

  • Ma belle soirée du mariage pour tous en photos

    Mariagediscours.jpg

    MaraigeBisesDelanoe.jpg

    MaraigeDiscours.jpg

    valérie trierweiler,jean-luc romero,gay

    Mariagediscours2.jpg

    Mariagefoule.jpg

    MariageValérie.jpg

    valérie trierweiler,jean-luc romero,gay

    valérie trierweiler,jean-luc romero,gay

    valérie trierweiler,jean-luc romero,gay

    valérie trierweiler,jean-luc romero,gay

    valérie trierweiler,jean-luc romero,gay

    valérie trierweiler,jean-luc romero,gay

    valérie trierweiler,jean-luc romero,gay

    valérie trierweiler,jean-luc romero,gay

    valérie trierweiler,jean-luc romero,gay

     

  • Exposition de Florence Cassez sur ArtéMedia

  • Mon itw au JT d'Arte "le 28 minutes"

  • Invité du «28 minutes» sur Arte à 20h05

    Ce jeudi, à partir de 20h05, je serai l’invité d’Elisabeth Quin dans le 28 minutes d’Arte. Ce sera notamment l’occasion de revenir sur la soirée faite en l’honneur de Florence Cassez qui se déroule à 18h30 à la mairie du XIIème arrondissement en présence de Valérie Trierweiler.

    arte,jean-luc romero,florence cassez,valérie trierweiler

  • Vernissage des toiles de Florence Cassez

    Alors que Florence Cassez « célèbre » ses 7 années d’incarcération, son comité de soutien, que je préside, organise ce jeudi à 18h30 un vernissage des dernières toiles de Florence à la mairie du XIIème arrondissement de Paris à l’invitation de la maire Michèle Blumenthal.
    Ce vernissage se fera en présence des parents de Florence mais aussi de Florence Trierweiler que je remercie encore pour son soutien à Flo.

    florence cassez,jean-luc romero,valérie trierweiler,france,mexique,poltique

    florence cassez,jean-luc romero,valérie trierweiler,france,mexique,poltique

    florence cassez,jean-luc romero,valérie trierweiler,france,mexique,poltique

    florence cassez,jean-luc romero,valérie trierweiler,france,mexique,poltique

  • Ne pas oublier Florence Cassez !

    Cela fera bientôt 7 ans que Florence Cassez est emprisonnée au Mexique.
    Sept ans pour une innocente qui est à des milliers de kilomètres des siens !
    En attendant que la Cour suprême se prononce sur son dossier, Florence doit continuer de vivre et de clamer son innocence. Sa force c’est son innocence.
    Ses parents et son comité de soutien, que je préside, organiseront le 6 décembre une exposition de toiles de Florence à la marie du XIIème arrondissement. Un vernissage, à l’invitation de la maire de l’arrondissement, devrait se dérouler en présence d’Anne Hidalgo qui a toujours été aux côtés se Flo et de la 1ère dame Valérie Trierweiler qui, avec beaucoup de discrétion et de pudeur, apporte un soutien personnel et constant à Flo.
    NB: N' hésitez pas comme la 1ère dame à envoyer lettres et colis avec produits de toilette, chocolat au lait (elle adore mais pas le noir...), livres, etc...

    florence cassez,jean-luc romero,valérie trierweiler,anne hidalgo,mexique,france,politique