Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ps - Page 2

  • A Toulouse, au Congrès du Parti Socialiste

    Harlem Désir, nouveau premier secrétaire du PS, m’a invité en ma qualité de responsable associatif à assister - comme invité - au Congrès du Partit Socialiste. C’est donc bien volontiers que j’ai répondu à son invitation et que j’assiste depuis hier à cette grand manifestation.
    Je suis aujourd’hui élu apparenté PS mais je préfère garder ma liberté en n’étant pas encarté.
    Cela ne m’empêche pas d’être solidaire avec une grande majorité de mesures mises en œuvre par le gouvernement. Mais aussi de dire ce que je pense en toute liberté quand je ne suis pas d’accord.
    Ce n’est pas toujours confortable, mais c’est pour moi une grande liberté.
    En attendant, je suis très admiratif des premiers pas de Harlem Désir en sa qualité de nouveau responsable du PS…

    ps,jean-luc romero,harlem désir,toulouse,politique,france

  • Intervention aux universités d’été du PS sur l’euthanasie

    En ma qualité de président de l’ADMD, j’ai été invité à intervenir à un atelier des universités du PS à La Rochelle. J’interviendrai vers 17h30. Vous pouvez retrouver ci-dessous le résumé présentation de mon intervention [en dessous photo de la tribune].

    Chacun doit avoir le droit, lorsque le constat de fin de vie est posé, de choisir entre aller au bout de sa maladie si cela correspond à sa conviction personnelle, bénéficier sans condition de moyen d’un lit dans une unité de soins palliatifs ou bénéficier d’une aide active à mourir. Ce choix est celui du patient et ni la société, ni les médecins, ni la morale, ni la famille n’ont pas à lui imposer une vie qui ne sera pour lui que de la survie.
    La loi que demande l’ADMD au nom des 94% des Français qui l’approuve s’inspire des lois néerlandaise, belge et luxembourgeoise, mises en œuvre depuis parfois plus de 10 ans, sans dérives.
    Rappelons qu’en France près de 25 000 personnes décèdent chaque année en réanimation des suites d’une décision des médecins et que le taux de suicide des séniors, arrivés en fin de vie, est le plus élevé des pays de l’OCDE.

    ps,jean-luc romero,euthanasie,admd,politique,france

    ps,jean-luc romero,euthanasie,admd,politique,france

  • Invité de Sud Radio à 18h20

    sud radio,jean-luc romero,gays,politique,france,psJe serai l’invité du JT de Sud Radio ce jeudi à 18h20 pour évoquer l’interdiction de don du sang opposée aux gays. Je rappellerai que durant la campagne, le PS s’est engagé à lever cette interdiction. Pour assurer la sécurité transfusionnelle, les interdictions de don du sang doivent être basées que sur les comportements à risques des hétéros comme des homos et non opposées à un groupe entier de la population.

  • Souvenirs persos en photos du meeting de François Hollande à Bercy

     

    MeetingFH2012.JPG

    Bercy29avril2012jlrholladew.JPG

    MeetingFH2012B.JPG

    Bercy29avril2012jlrhollade2.JPG

    jlrNoelle chateletavril2012.JPG

  • Meeting de soutien à Sandrine Mazetier au Théâtre Marsoulan à 19h30

    J’assisterai ce mardi 27 mars à 19h30 au meeting organisé par Sandrine Mazetier au théâtre Marsoulan dans le 12ème arrondissement de Paris. Elle m’a demandé d’intervenir sur mes combats et à cette occasion, je serai très heureux de lui apporter mon soutien à sa réélection de députée de notre 12ème arrondissement. Durant, ces cinq dernières années, Sandrine a su représenter notre circonscription avec beaucoup de dynamisme et d’efficacité. Je luis suis aussi particulièrement reconnaissant de m’avoir soutenu dans les différents combats que je mène. C’est donc avec un réel enthousiasme que je ferai campagne pour Sandrine jusqu’aux élections législatives. Pour moi, pour le 12ème, c’est Sandrine Mazetier, maintenant…

  • Invité du JT de LCP-AN

  • Celle ou celui qui sortira vainqueur des Primaires aura une légitimité rare !

    Plus de deux millions de Français ont participé aux Primaires citoyennes organisées par le PS et le PRG. C’est la première fois qu’un grand parti propose à tous les Français de désigner celle ou celui qui affrontera le président sortant. Le nombre important des électeurs qui se sont déplacés démontre la volonté de changement des Français. L’alternance semble être espérée par beaucoup de nos compatriotes.
    En votant hier, dans le 12ème ardt de Paris, j’étais frappé d’être entouré de très nombreuses personnes, de beaucoup de femmes, de beaucoup de jeunes qui se moquaient de faire la queue et semblaient vraiment sincèrement heureux de participer au premier grand mouvement qui permettra peut-être, en 2012, d’élire un président ou une présidente de gauche.
    Désormais, dimanche prochain, il faudra choisir celle ou celui qui portera les couleurs du PS. D’ores et déjà, le candidat - Martine Aubry ou François Hollande - qui sortira vainqueur de cet exercice démocratique rare aura une légitimité exceptionnelle. Celle de centaines de millions de votants qui l’auront désigné face à un président sortant autoproclamé…

  • La charge des députés UMP contre l’homoparentalité

    En votant massivement contre la proposition de loi du PS ouvrant le mariage aux conjoints de même sexe, l’UMP, à l’exception de quelques rares élus courageux, a montré qu’elle demeurait plus que jamais hostile aux demandes d’égalité des LGBT. Jour après jour, on sent qu’au sein du groupe UMP à l’Assemblée nationale, ce sont les plus à droite qui ont désormais pris le pouvoir sur les modérés, aujourd’hui totalement aphones.
    Ainsi le récent rapport des députés de la majorité pour « promouvoir la famille durable » confirme le refus de voir la réalité en face et d’insulter les dizaines de milliers de familles homoparentales qui existent dans notre pays, mais que refusent de reconnaître les élus UMP. En affirmant que « avoir deux parents de sexe différent est un bien élémentaire de l’enfant » et en réclamant de réserver l’adoption aux couples hétérosexuels, les élus majoritaires ont voulu répondre aux socialistes qui se sont engagés, en cas d’alternance, à légaliser le mariage gay et à reconnaître l’homoparentalité.
    En 2012, comme je l’ai écrit dans « Homopoliticus, comme ils disent... », un gay qui votera à droite, ce sera comme une dinde qui vote pour Noël !

  • Face au FN, le front républicain !

    Ces élections cantonales sont une claque pour toutes celles et tous ceux qui militent au quotidien pour une vie meilleure et qui croient que la politique est importante. En effet, et malheureusement, les Français se sont abstenus massivement.
    Mais la claque est aussi terrible pour le gouvernement dont son parti, l’UMP, fait jeu égal avec le Front National. Du jamais vu !
    Au cours de ce second tour de nombreux candidats du FN vont pouvoir se maintenir. Tous ceux qui partagent les valeurs de la République ne peuvent que voter pour le candidat républicain. Mais, l’attitude de l’UMP de refuser de s’engager dans cette voie est irresponsable. Après avoir instrumentalisé le débat sur l’ismalk , ce qui lui coute cher à ces élections, l’UMP ne tire aucune conclusion. A force de jouer avec le feu, Marine le Pen finira au second tout de la présidentielle. Et nous pourrons dire : merci l’UMP !

  • Le Sénat débat d’une proposition d’Ultime Liberté légalisant l’euthanasie !

    Ce mardi 25 janvier est un grand jour pour celles et ceux qui se battent pour la reconnaissance de notre Ultime Liberté. Depuis mon élection à la présidence de l’ADMD, je me suis battu pour que l’Assemblée nationale et le Sénat débattent enfin d’une loi légalisant l’euthanasie. Certes, je sais que dans l’actuel contexte politique, une loi d’Ultime Liberté a peu de chance d’aboutir, mais il me paraît essentiel de connaître la position de nos parlementaires à la veille d’échéances politiques capitales.
    C’est chose faite à l’Assemblée nationale où, en novembre 2009, 203 députés ont voté en faveur d’une telle loi et nos concitoyens sauront au moment de voter pour leurs députés celles et ceux de leurs candidats qui soutiennent le combat de l’ADMD et celles et ceux qui soutiennent ceux que j’ai appelé « Les voleurs de liberté » dans mon dernier livre.
    Le vote des sénateurs est donc important pour les mêmes raisons, mais aussi parce que le Sénat a montré qu’il était plus libre sur les questions de société que l’Assemblée nationale – en tout cas, moins aux ordres des partis politiques ! Ils l'ont clairement montré, la semaine dernière, en votant en faveur du texte en commission des affaires sociales.
    J’espère d’ailleurs que la nouvelle secrétaire d'Etat à la santé dira pour le vote de la proposition de loi - synthèse des propositions des sénateurs Godefroy (PS), Fisher (PC) et Foucher (UMP) - rapportée par Jean-Pierre Godefroy, ce qu'a dit son prédécesseur pour la très timorée réforme des lois bioéthiques. En effet, la ministre avait alors souhaité que les partis ne délivrent « pas de consigne de vote », assurant qu’il n’y aura pas de « consigne de vote de la part de l’UMP » et que « celui qui donnerait une consigne sur ces lois n’aurait pas une démarche éthique. »
    On attend la même éthique de l’UMP cette fois-ci sur une loi qui en appelle à la conscience de chacun et pas aux petits calculs électoraux !!!!

  • La chute de la maison Boutin

    La défaite incontestable du bras droit de Christine Boutin dans son fief de Rambouillet sonne comme le début de la chute de la maison Boutin. Car la victoire d’Anny Poursinoff, ce dernier week-end, est une véritable surprise. Un coup de tonnerre.
    Dans cette circonscription - la principale ville est Rambouillet dont le maire est le président du Sénat -, Christine Boutin était élue au 1er tour. Cette circonscription est un bastion de la droite. La militante chrétienne testait ses nombreux thèmes pro life dans cette circonscription tout comme son suppléant successeur qui fut un des plus virulents adversaires de l’euthanasie lors du récent débat sur la proposition de légalisation de l’aide active à mourir, présentée en novembre dernier, par Manuel Valls et le PS.
    Durant la semaine qui a précédé le 2ème tour, Christine Boutin a soutenu sans faillir son poulain. Elle a aussi cru bon en faire des tonnes contre l’adoption homosexuelle validée par la Cour de Cassation pour un couple de binationaux. Le moins qu’on puisse dire est que ses positions moralisantes n’ont guère séduit les lecteurs qui ont préféré voté pour une candidate Europe écologie soutenue par toute la gauche.
    Ce fief était le seul que détenait Mme Boutin : ce résultat sonne comme le début de la chute de la maison Boutin et des pro life. On ne s’en plaindra pas !!!

  • A la veille de la Gay Pride, l’UMP tombe le masque

    L’association LGBT, associée à l’UMP, a annoncé qu’elle irait à la Marche des Fiertés sans les couleurs de l’UMP car le parti majoritaire a en effet confirmé qu’il ne tiendrait pas les promesses de campagne de Nicolas Sarkozy de créer un contrat d’union civique et de réformer le statut du beau-parent. Promesses pourtant a minima comparées aux revendications des associations LGBT en faveur de l’extension du mariage aux homosexuels et de la reconnaissance de l’homoparentalité. Promesses non tenues, aux dires de l’UMP, car il n’y a pas de majorité parlementaire pour voter ces simples mesures d’égalité !
    L’UMP tombe enfin le masque sur les questions liées à l’homosexualité.
    Il y a quelques années, alors secrétaire national de l’UMP, j’avais convaincu Alain Juppé de représenter officiellement l’UMP à la Gay Pride et la majorité votait la pénalisation des propos homophobes. On constate que ces dernières années, la partie la plus conservatrice de l’UMP a gagné la partie, ce qui m’a conduit, il y a plus de 3 ans, à rompre définitivement mes liens avec l’UMP.
    Le parti présidentiel qui garde, en ses rangs, de nombreux élus opposés aux LGBT, dont le député Christian Vanneste, montre aujourd’hui le vrai visage de l’UMP : celui d’un parti ultra conservateur sur les questions de société.
    Homosexualité, Euthanasie, droit de vote des étrangers, lois bioéthiques, etc.. l’exécutif français se distingue en Europe comme le gouvernement le plus rétrograde sur les questions de société avec le gouvernement de Berlusconi.
    On est loin de la France des lumières et ce ne sont pas les gesticulations incompréhensibles et disproportionnées du gouvernement sur les affaires internes au football qui nous feront oublier l’essentiel et notamment qu’il ne tient même pas les promesses minimales faites pendant la campagne présidentielle en faveur de l’égalité homo/hétéro.

  • L’opposition est de retour !

    En quittant l’UMP avant la dernière présidentielle et alors qu’elle semblait triomphante dans les sondages, puis dans les urnes, je ne pensais pas qu’une alternative se dessinerait clairement trois ans plus tard. Avec un pourcentage de 27% pour l’UMP, qui place ce parti en deuxième position de ce 1er tour des élections régionales derrière - ô belle surprise ! - le PS, le constat est terrible : l’UMP n’a plus de réserves et réunit moins d’un tiers de l’électorat. Les listes uniques de la majorité, allant de la droite extrême de Villiers et Boutin au Centre, auraient dû donner un résultat dépassant allégrement les 40%. Preuve que le pouvoir subit un sacré désaveu. Pire, le terrible débat sur l’identité nationale a eu comme effet, comme tant le prévoyaient, de faire remonter le FN, qui en PACA et dans le Nord-Pas-de-Calais, fait presque jeu égal avec l’UMP…

    Le PS, que beaucoup d’observateurs avaient enterré un peu trop rapidement, est redevenu le 1er parti de France. Il est le principal parti d’alternance et, aujourd’hui, en capacité de préparer sereinement les échéances de 2012 – présidentielle et législatives.

    Reste le taux d’abstention très important auqeul il faut réfléchir mais qui est cependant à relativiser comparé aux dernières élections européennes.

    Huchon.jpg

    Pour l’Ile-de-France, Jean-Paul Huchon et ses alliés - Europe Ecologie et Front de gauche - sont aujourd’hui en mesure de constituer une vraie majorité pour la région capitale. Une majorité pour mener une politique audacieuse des transports publics, et de développement durable mais aussi pour assurer la santé des Franciliens dans une région particulièrement frappée par la maladie – 1 million de Francilien en ALD 30 – et par la restructuration brutale de l’AP-HP.

    Une chose est sure : l’opposition est de retour !

  • Réunion publique ce soir à Houilles à 20h30

    Invitationréunion_publique_houilles_18_fev_2010.JPG

  • Débat avec Anne Hidalgo sur la santé le 11 février à 19h00

    Aux côtés d’Anne Hidalgo, tête de liste PS aux élections régionales à Paris pour la liste de Jean-Paul Huchon, j’animerai un débat sur le thème « le domaine de la santé est-il en danger en Ile-de-France ? » à la librairie Le divan – 203 rue de la convention dans le 15ème arrondissement de Paris jeudi 11 février à 19h00.

    A l’issue de ce débat, je dédicacerai mon dernier livre consacré à la fin de vie « Les voleurs de liberté. »

    Tous au DIVAN le 11 fevrier 2010 jpg.JPG

     

     

  • Bertrand Delanoë et Anne Hidalgo au marché Porte Dorée

    Le maire de Paris, Bertrand Delanoë accompagnera Anne Hidalgo, tête de liste aux élections régionales au marché Porte Dorée dans le 12ème arrondissement ce dimanche matin. Je serai bien sûr présent sur ce marché situé à … 50 mètres de chez moi ! Pour une fois et après cette lourde semaine, je n’aurai pas loin à aller pour militer !

  • L’UMP veut faire le ménage au PS… Et Vanneste ???

    Alors que le PS a su exclure Georges Frêche pour ses habituels dérapages et aller plus loin en présentant une liste contre lui, plusieurs dirigeants de l’UMP, notamment au sein du groupe UMP, demandent que le PS exclue tous les militants qui soutiendraient Georges Frêche.

    Je trouve cette posture originale de la part de dirigeants d’un parti qui n’a jamais exclu Christian Vanneste qui affirme pourtant que « le comportement homosexuel est inférieur au comportement hétérosexuel. » Pour mémoire, non seulement M. Vanneste a eu l’investiture aux dernières élections municipales alors qu’il persiste dans ses propos contre les homosexuels, mais en plus il est toujours membre du groupe UMP à l’Assemblée nationale.

    Alors que l’UMP, avant de donner des leçons de morale électoralistes déplacées, fasse avec M. Vanneste au moins ce que le PS a fait avec M. Frêche en l’excluant et dans le même temps désapprouve sans ambigüités Francis Delattre, ce député UMP, qui a eu des propos à connotation discriminatoire sur le jeune Ali Soumaré, tête de liste PS aux élections régionales dans le Val d’Oise.
    Lire aussi Yagg (ici).

  • Présentation du programme de Jean-Paul Huchon

    Jean-Paul Huchon présentera son programme pour les élections régionales aujourd’hui. Après une conférence de presse, il présentera son programme pour la région Ile-de-France à ses soutiens à 19h30 au siège de campagne.

    France 3 maquillage 7 janvier 2010 (6).JPG

     

  • Article de La Voix du Nord

    Romero-Charettevoix du nord.JPG

  • Dépêche sur mon soutien à J.P. Huchon et A. Hidalgo

    __www.afp-direct.com_abonnes dep annonce.JPG