Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ps - Page 3

  • Article de l'Herault du jour sur al réunion de Montpellier

    L'Herault_du_Jour_02-11-09.JPG

  • Audition devant la commission des affaires sociales de l’Assemblée

    A l’occasion de la prochaine discussion au Palais Bourbon et en séance publique de la proposition socialiste « pour le droit de finir sa vie dans la dignité », je serais auditionné par le rapporteur de la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale pour ce texte, le député de l’Essonne, Manuel Valls.
    J’aurai ainsi l’occasion de dire que l’ADMD se félicite qu’enfin un texte proposant de légaliser l’euthanasie soit discuté par l’Assemblée nationale, ce qui constitue une première. Même si ce texte a très peu de chance d’être voté, tant les voleurs de liberté que je dénonce dans mon dernier livre sont puissants, je dirai au rapporteur que ce texte a aussi besoin d’être amélioré, notamment quant au nombre de médecins afin de se rapprocher des législations existantes en Belgique, aux Pays-Bas ou encore au Luxembourg.

  • Audition devant le groupe bioéthique du PS

    Après avoir rencontré en septembre, le secrétaire général de l’UMP, Xavier Bertrand pour évoquer la fin de vie, je serais auditionné par le groupe de travail du PS sur al bioéthique ce mercredi en fin d’après-midi.

  • RDV avec Jean-Marc Ayrault

    Je rencontre en fin de journée, Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale. En effet, depuis quelques mois, à l’ADMD, nous avons sollicité les parlementaires pour obtenir enfin un débat à l’Assemblée nationale sur la légalisation de l’aide active à mourir. Le groupe socialiste semble prêt à utiliser une niche parlementaire prochainement dans ce sens.
    Le but du rendez-vous de ce soir est de conforter le président du groupe socialiste dans sa décision et de lui demander de tenir compte aussi des parlementaires de toutes tendances – PC, Verts, UMP – qui ont annoncé qu’ils pourraient se rallier à une telle proposition. Un débat initié par le PS, mais dépassant les clivages traditionnels, permettrait de connaître l’avis des députés sur une question essentielle et de débattre enfin et officiellement de l’euthanasie.

  • Des parlementaires pour une loi sur la fin de vie !

    Ce matin, l’ADMD réunit des parlementaires de toutes tendances qui souhaitent s’engager sur une loi légalisant l’euthanasie.
    L’invitation de l’ADMD aux parlementaires a notamment été signée par Laurent Fabius (PS) et Henriette Martinez (UMP) pour l’Assemblée nationale et Alain Fouché (UMP) et Marie-Christine Blandin (Verts) pour le Sénat. Il était pour nous important que cette invitation soit cosignée paritairement par un représentant de la majorité et de l’opposition des deux chambres législatives de notre pays.
    Il est évident que la question de l’euthanasie dépasse les clivages politiques et il est nécessaire de faire le point avec les parlementaires sur le rapport Léonetti qui contient de nombreuses contre vérités, notamment sur les pays qui ont légalisé l’euthanasie.
    Le but est qu’à terme des parlementaires de différentes tendances acceptent de présenter ensemble une proposition de loi commune pour légaliser l’aide active à mourir.

  • Un budget de l’Etat insincère

    On se demande vraiment pourquoi le gouvernement s’obstine à faire discuter un budget finalisé cet été, présenté en septembre, et qui ne prend pas en compte la crise fincière qui secoue la planète et n’épargne pas la France… Pourquoi nous refait-on toujours le coup du nuage de Tchernobyl qui, comme par hasard, s’arrêterait aux frontières dela France.
    Si l’on peut se réjouir que Nicolas Sarkozy ait joué, avec Gordon Brown notamment, un rôle moteur en Europe ces derniers temps, il des difficile de comprendre l’obstination française à ne presque rien changer dans le budget 2009.
    Pourtant, de Dominique de Villepin à Alain Lambert, sans oublier les socialistes, de nombreuses fois réclament des adaptations substanceilles du budget 2009 de la France dont les prévisions de croissance sont totalement obsolètes et faussent tout. Même Alain Lambert, qu’on ne peut soupçonner de rapprochement avec M. Bayrou ou le PS, réclame que le budget 2009 revienne sur une partie des 15 milliards accordés par le gouvernement français dans son paquet fiscal de 2007. A moins que le gouvernement, une fois de plus alourdisse la dette qui atteint déjà 1200 milliards d’euros… quoiqu’il décide, une chose est sûre, le budget examiné par les parlementaires est insincère.

  • Victoire de Frédéric Barbier : bonne nouvelle pour les Républicains !

    Malgré l’ambiguïté de l’UMP lourde de conséquences dans ce résultat serré, le candidat républicain Frédéric Barbier a été élu député de la 4ème circonscription du Doubs. 
    On l'a peu entendu hier soir, mais il est aussi bon de rappeler qu'avant le 1er tour, aucun chroniqueur politique ne pariait un euro sur le candidat socialiste. La preuve, une nouvelle fois, qu’une élection n’est jamais gagnée d’avance !
    La défaite du FN est bien sûr rassurante et montre que tous les Français ne tombent pas dans l’adhésion aux mesures démagogiques et au repli sur soi.
    Mais cette bonne nouvelle ne doit pas nous faire oublier qu’élection après élection, le FN arrive en tête devant tous les partis politiques même s’il est n’arrive pas à concrétiser ce score en sièges, une majorité de Français s’opposant encore à lui. Mais pour combien de temps ?
    Les élections départementales et régionales vont être un test très important. Au gouvernement d’avoir enfin des résultats et de tenir ses engagements de campagnes. A l'UMP de cesser sa course a l'extrémisme ! A nous tous de dénoncer la démagogie et l’irréalisme des solutions simplistes du FN.
    En attendant, félicitations au député Frédéric Barbier !