Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Soutiens - Page 4

  • Communiqué d'ELCS sur la PrEP : une révolution dans la prévention en France

    La PrEP: une révolution dans la prévention en France
    Jean-Luc Romero-Michel : “La PrEP, c’est clairement un pas vers la fin du sida!”

     

    Alors que, dans quelques jours - le 1er décembre - se tiendra la Journée mondiale de lutte contre le sida, Jean-Luc Romero-Michel, président d’Elus Locaux Contre le Sida, salue l’annonce de la ministre de la santé, Marisol Touraine, qui s’est dit favorable à l’autorisation de la PrEP (prophylaxie pré-exposition), c’est-à-dire l’utilisation par une personne séronégative fortement exposée au risque de contamination au VIH d’un traitement antirétroviral.
    Le président d’ELCS rappelle que la PrEP, du fait de son efficacité constatée, fait l’objet d’un soutien unanime du monde scientifique et médical et que son autorisation est soutenue par l’Organisation mondiale de la santé, la Société européenne de recherche clinique sur le sida, le groupe d’experts français du professeur Morlat, etc. Dans la “vraie” vie, la PrEP a également fait les preuves de son efficacité par exemple à San Francisco.
    La question qui se posait était évidemment celle de l’accessibilité, principalement financière: oui, la PrEP sera remboursée à 100% ! C’est totalement justifié selon Jean-Luc Romero qui rappelle que la PrEP, lorsqu’elle est bien ciblée, est très largement coût-efficace.
    Avec le renforcement que l’on a connu du dispositif du dépistage (TROD, autotests ...), cette décision de Marisol Touraine constitue, à n’en pas douter, l’expression d’une politique ambitieuse de lutte contre le sida et un pas engagé vers la fin du sida !

  • Inauguration de l'exposition "Frontières" au Musée de l'Histoire de l'immigration à Paris 12

    Le musée de l'Histoire de l'immigration, situé à la Porte Dorée dans le 12ème arrondissement de Paris, présente dès ce soir une nouvelle exposition intitulée "Frontières".paris,jean-luc romero
    En ces temps de repli sur soi, je suis fier que ce musée soit situé au coeur de l'arrondissement dont je suis le maire-adjoint à la culture.
    Le thème de cette nouvelle exposition est d'une grande actualité et je serai heureux de la découvrir ce soir.

     

  • Grand meeting régional de Claude Bartolone à Pantin

    Ce mercredi 4 novembre, à 19h00, grand meeting régional de Claude Bartolone.
    On vous attend nombreuses et nombreux !

    Pantin.JPG

  • Têtu doit renaître ! (Mon "billet doux" dans Friendly Magazine)

    La presse vit, ces dernières années, une période bien sombre.
    La crise économique a fait baisser drastiquement les budgets publicitaires des grandes compagnies. Et les journaux sont tous dans une situation complexe et difficile. Tous...
    Sans compter, une certaine désaffection des lecteurs qui évoluent dans leur manière de suivre l'information, négligeant trop souvent le devoir d'analyse et les points de vue que portaient de nombreux journaux.
    Évidemment, cela est encore plus difficile pour les médias LGBT qui contrairement, à ce qui se passe dans d'autres grands pays européens, ont le plus grand mal du monde à être soutenus, publicitairement parlant, par les grands annonceurs français qui demeurent décidément très frileux lorsqu'il s'agit de s'adresser au public LGBT.
    Oui, en 2015, s'adresser directement aux lecteurs d'un magazine gay n'est pas une évidence dans notre pays. Et cela fait des dégâts.
    En juillet, alors que la période estivale s'ouvrait, la fin de Têtu a assommé beaucoup de militants et de lecteurs.
    Têtu, comme Gai Pied auparavant, a aidé tant d'homosexuels à se construire, à mieux se comprendre et parfois même à devenir militants de l'égalité.
    Têtu, avec Têtu Plus, était aussi une référence dans l'information sur la lutte contre le sida avec ce numéro annuel que tant de personnes séropositives ou intéressées par la maladie attendaient avec impatience. Un numéro indispensable pour qui voulait connaître notamment les dernières avancées des thérapies anti sida.
    Et bien, tout cela serait rayé d'une simple décision de justice.
    Le plus grand magazine LGBT francophone, connu dans le monde entier, respecté de ses confrères, aurait disparu au milieu de l'été 2015. Qu'il me soit permis de penser à toute l'équipe de ce journal qui, du jour au lendemain, s'est retrouvée à la rue.
    Malgré cette décision, Têtu ne peut disparaître et il faut espérer que ce titre va renaître de ses cendres. C'est possible !
    J'en profite aussi pour rendre hommage au media web LGBT, Yagg. Ce portail est aussi indispensable à qui veut connaître toutes les informations sur les sujets liés à l'homosexualité, la transsexualite ou encore le sida. N'attendons pas que ce site disparaisse pour le soutenir.
    Friendly est aussi toujours là... Soutenons-le aussi.
    Si nous ne voulons plus voir disparaître les titres de la presse gay, qui donnent des informations que nous ne retrouvons dans aucun autre media et permettent aussi la visibilité des LGBT, il nous appartient de les soutenir, de nous y abonner...
    Maintenant. Sans tarder !

    friendly magazine,jean-luc romero,têtu

  • Mobilisation pour la journée sans voiture à Paris autour de Marie-Pierre de la Gontrie !

    A l’occasion de la 1ère journée sans voiture à Paris, lancée par Anne Hidalgo, Marie-Pierre de la Gontrie, tête de liste à Paris pour Claude Bartolone a prévu une longue déambulation de ses soutiens dans les rues de paris pour sensibiliser les parisiens aux problèmes de pollution.
    On espère vous retrouver nombreux à ce moment de mobilisation !

     

     

     

  • Manifestation de soutien à Jean Mercier au Palais de Justice de Saint-Etienne à 13h30

    Ce mardi, à 13h30, s'ouvre le procès de Jean Mercier à Saint Etienne.
    Jean Mercier, 86 ans, atteint de la maladie de Parkinson, est en effet jugé pour avoir aidé sa femme très malade à mourir.
    Ce matin, avec Mickaël Boulay, son avocat, Henri Duchez, déélgué ADMD et bien sûr Jean Mercier, nous organisons une conférence de presse.
    A 13h30, toutes celels et tous ceux qui sont scandalisés de voir ce vieux monsieur traîné devant les tribunaux pour avoir simplement aidé son épouse et à sa demande expresse peuvent nous rejoindre à 13h00 sur les marches du Palais de Justice pour dire notre soutien à Jean Mercier alors que son procès s'ouvrira à 13h30...
    Mobilisez-vous !

  • Réunion publique avec Jean Mercier à Saint-Etienne à 18h30

    jean mercier,jean-luc romero,saint etienne,admd

    Ce lundi 21 septembre 2015, à 18h30, je participerai à une réunion publique de l'ADMD à l'amphithéâtre de l'Université Jean Monnet à Saint Etienne pour soutenir Jean Mercier, 86 ans, poursuivi pour avoir aidé sa femme à mourir et qui sera jugé demain.

    jean mercier,jean-luc romero,saint etienne,admd

    jean mercier,jean-luc romero,saint etienne,admd

  • Inauguration du local de campagne de Claude Bartolone

    Ce jeudi, à 18h, Claude Bartolone, candidat à la présidence de la région Ile-de-France inaugurera son local de campagne à 18h en compagnie d’Anne Hidalgo et du président sortant, Jean-Paul Huchon.
    Situé dans le 14ème arrondissement, ce local permettra aux équipes de travailler dans de bonnes conditions.
    La présence de Jean-Paul Huchon est un beau signe de transmission. Jean-Paul laisse une région forte et modernisée. Il s’agit aussi de lui rendre hommage pour le travail accompli.

     

  • Mobilisation sur le Pass Navigo avec Claude Bartolone !

    Ce jeudi matin, à travers toute la région Ile-de-France, nous serons mobilisés pour rappeller la grande avancée que constitue le pass Navigo à 70 euros.
    Cette mesure a été possible grâce à notre majorité à la région Ile-de-France. Ce sont pour certains usagers plusieurs centaines d'euros qui seront gagnés annuellement...
    Tous les soutiens de Claude Bartolone seront donc sur le pont ce matin pour renseigner nos concitoyens franciliens.
    Au moment où la droite s'est ralliée à ce Pass à prix unique, il est aussi important de rappler à quel point elle s'est battue contre son instauration !!!

    claude bartolone,jean-luc romeoi,pass navigo,ile de france

  • Signez la pétition pour la grâce des 7 Sénégalais condamnés pour être ...gays !

    Après la nouvelle condamnation de 7 hommes au Sénégal pour homosexualité, en accord avec des activistes sénégalais, j'ai lancé récemment une pétition pour demander au président sénégalais de les gracier.
    Le Sénégal, pays avec lequel la France a des liens très forts, ne peut plus condamner des êtres humains sur la base de ce qu'ils sont alors qu'ils n'ont commis aucun acte préjudiciable à qui que ce soit.
    Il faut que le président du Sénégal entende cette demande puis entame, comme Barack Obama, l'a demandé à plusieurs reprises dans ses voyages officiels en Afrique, la dépénalisation de l'homosexualité dans son pays où elle peut être condamnée de 5 ans de prison.
    D'ailleurs si les 6 gays condamnés ne l'ont été qu'à six mois (sic), il leur a cependant été précisé qu'en cas de récidive, la peine serait de 5 ans d'emprisonnement...
    Aussi, je compte sur vous pour signer et faire signer cette pétition (ici).

  • Chasse aux homosexuels au Sénégal : assez ! (Tribune parue sur le Huffington Post)

    Chasse aux homosexuels au Sénégal : assez !

    Par Jean-Luc Romero-Michel

     

    De la prison. Une peine de 6 mois. Voilà ce à quoi, aujourd’hui, ont été condamnés 7 sénégalais. De quoi étaient-ils accusés pour être condamnés à cette lourde peine ? D’actes contre-nature. Concrètement ? D’être homosexuels ! Il y a un mois, ces 7 personnes étaient arrêtées, sur dénonciation, dans un appartement privé et donc un mois plus tard … 6 mois de prison pour homosexualité !

    J’étais moi-même en mission au Sénégal au moment de l’arrestation de ces personnes. J’y rencontrais, comme à chaque fois, les activistes des droits LGBT qui œuvrent de manière extrêmement courageuse pour rendre la société sénégalaise plus tolérante et respectueuse des différences. Je le constate d’ailleurs, et avec beaucoup de peine, à chacun de mes déplacements au Sénégal : la situation n’avance pas sur cette question des droits humains malgré sa totale légitimité.

    Rappelons ici la situation juridique: au terme du Code pénal sénégalais, de l’article 319 plus précisément, les actes homosexuels sont passibles de 5 années d’emprisonnement. Alors bien sûr, les autorités sénégalaises ont déjà affirmé que l’homosexualité n’est pas criminalisée en tant que telle se basant sur une lecture littérale du texte de l’article de loi qui dispose que: « quiconque aura commis un acte impudique contre nature avec un individu de même sexe sera puni d'un emprisonnement d'un à cinq ans et d'une amende de 100 000 à1 500 000 francs. Si l'acte a été commis avec un mineur de moins de 21 ans, le maximum de la peine sera toujours prononcé ». Si le Code pénal ne définit pas explicitement ce qu’est un « acte impudique contre nature », il est clairement utilisé contre des personnes en raison de leur orientation sexuelle. C’est une évidence objectivement constatable et constatée !

    Flag_of_Senegal.png

    Par le passé déjà, le Sénégal a utilisé cet article, je pense notamment à l’arrestation, en janvier 2009, de 9 hommes qui ont été condamnés à 8 années d’emprisonnement pour « conduite indécente et actes contre nature et association de malfaiteurs ». Ils étaient homosexuels et faisaient de la prévention au VIH … Une mobilisation internationale extrêmement forte s’était alors déclenchée pour dénoncer cette condamnation et en avril 2009, la Cour d’Appel de Dakar l’a annulée. Cela n’a pas empêché les médias de relayer des messages dramatiquement homophobes en appelant à agresser les homosexuels … Ce traitement médiatique, c’est aussi celui qu’ont dû subir ces 7 personnes : je le répète, j’étais sur place, et j’ai lu les « une » des journaux, j’ai lu la haine. C’était terrible…

     

    Le Sénégal doit faire évoluer sa législation. C’est ma conviction profonde. Il ne s’agit pas là de donner des leçons de démocratie, de se poser en donneur de leçons ; il s’agit simplement que le Sénégal respecte ses obligations internationales issues du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, notamment son article 17 (« nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires ou illégales dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d’atteintes illégales à son honneur et à sa réputation ») ou de la Charte africaine des droits de l’Homme et des peuples. Depuis longtemps, les acteurs associatifs comme Human Rights Watch ou Amnesty International demandent au Sénégal la mise en place d’une politique respectueuse des droits des personnes. C’est également la même demande qui est faite par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Sans succès jusqu’à maintenant.

     

    Aujourd’hui, il est temps. Il est temps pour le Sénégal de faire preuve d’un réel volontarisme dans la mise en place d’une politique respectueuse des droits humains. Il est temps de mettre en place une politique de promotion de la tolérance, une politique d’éducation à la tolérance et au respect des différences. Il est temps pour l’Etat sénégalais de faire en sorte que chacun de ses citoyens aient les mêmes droits.

     

    Quel meilleur signe cela pourrait être que le président sénégalais, M. Macky Sall, gracie ces 7 personnes ?

  • 15 août : des pensées pour celles et ceux qui sont seuls et/ou malades !

    Je le dis souvent, la solitude et la maladie ne connaissent ni pont, ni vacances…
    Le week-end du 15 août, synonyme pour beaucoup d’entre nous de grand repos ou de vacances, est un moment souvent très difficile pour celles et ceux qui sont seuls ou sont malades.
    La vie sociale s’estompe, bien des boutiques sont fermées. La vie semble souvent s’être arrêtée notamment dans les grandes villes.
    En ce 15 août, j’ai donc une pensée amicale et solidaire pour celles et ceux qui sont dans la solitude ou la maladie… Appelons ou visitons nos proches dans cette situation.

  • Flask back sur le 1er semestre 2015 : la photo du jour, la Gay Pride de Montpellier

    Je continue la publication des photos qui ont marqué mon 1er semestre.
    Ces photos ont été prises à Montpellier début juillet.
    A la demande de Vincent Autun, j’étais l’un des deux parrains de cette nouvelle édition de la Lesbian and Gay Pride.
    Ce fut un véritable honneur de parler devant les 20 000 participants réunis place de la comédie.
    La bataille pour l’égalité continue !

    GayPrideMontpellier.JPG

    GayPrideMontpellierPublic.JPG

  • La France, l’Europe, Amnesty International doivent soutenir les gays emprisonnés au Sénégal !

    Alors que j’étais jeudi et vendredi, à Dakar, en mission pour la région Ile-de-France pour notre coopération décentralisée VIH/sida/santé, Djamil Bangoura, président de Prudence, un des rares activistes gays à oser parler ouvertement au Sénégal - l’homosexualité y est toujours criminalisée ! - est venu me parler des 7 gays qui venaient d’être arrêtés et qui ont fait l’objet, jeudi dernier, d’un véritable lynchage médiatique.

    La lecture de la Une du quotidien Grand Place est édifiante :
    « Retour sur l’arrestation d’homosexuels à Golf
    Comment la police a démantelé le réseau
    Les 7 déviants sont des tailleurs
    Surpris nus sous la douche. »

    Quant à la couverture médiatique de cette affaire, elle sera édifiante dans les journaux télévisés du soir où la parole ne sera donnée qu’à des représentants religieux qui expliqueront les terribles dangers de l’homosexualité pour la société sénégalaise et la nécessité de punir très sévérement les « déviants » !
    Evidemment, comme toutes les affaires d’arrestation de gays qui se multiplient au Sénégal, on noie cela au milieu d’autres accusations. Ici, l’un aurait volé de l’argent à sa mère, d’autres auraient fumé du cannabis, d’autres enfin étaient nus sous la … douche !!!
    Djamil a essayé de nous obtenir une autorisation pour aller voir ces jeunes gens en prison mais n’y est pas parvenu vendredi.
    Les nouvelles dont il dispose sont cependant inquiétantes : les 7 hommes devraient être jugés mardi. On ne connait pas encore la totalité des charges. Mais, tout semble fait pour accélérer la procédure judiciaire et empêcher quiconque de réagir en cette période estivale pour bien des diplomates !
    Nous ne pouvons évidemment laisse tomber nos amis homosexuels au Sénégal.
    Alors que Barak Obama, samedi, a osé rappeler, en Afrique, la nécessité de donner des droits aux homosexuels, les diplomaties française et européenne ne peuvent être aux abonnés absents. J’en appelle donc à elle mais aussi à des ONG comme Amnesty International qui est implantée et très respectée au Sénégal.
    Nous ne pouvons fermer les yeux et laisser, une fois de plus, un pays ami avec qui nous partageons tant de combats, bafouer ainsi les droits humains. Il en va de la défense de nos valeurs mais aussi de la défense universelle des droits humains !

    sénégal,jean-luc romero,dakar,homophobie

  • Parrain de la Lesbian and Gay Pride de Montpellier

    Je suis très honoré d’être, avec l’Australien Brett Hayhoe (photo), le parrain de la 21ème édition de la Lesbian and Gay Pride de Montpellier qui se déroule ce samedi dès 18h00.
    J’en suis d’autant plus honoré que son président est mon ami Vincent Autun, 1er marié gay en France avec Bruno. Je serai donc heureux de défiler dans cette belle ville qui a toujours porté haut et fort la question de l’égalité !
    A ce soir !!!

    Melbournegay.JPG

    montpellier,jean-luc romero,vincent autun,lesbian and gay pride

     

     

  • Mon message à la Lesbian and Gay Pride de Montpellier

  • Avec l’arrêt de la Cour Suprême des USA, le mariage pour tous, bientôt ailleurs ?

    En décidant par 5 voix contre 4, que le mariage pour tous devait être étendu aux 50 Etats, la Cour Suprême des Etats-Unis a fait des USA le 21ème pays consacrant l’égalité entre homosexuels et hétérosexuels. Une énorme avancée pour les droits civiques.
    Barack Obama a immédiatement réagi « la décision d’aujourd’hui nous donne l’espoir qu’un vrai changement est possible ! »
    Cette décision est bien sûr importante pour les Etats-Unis car elle supprime une inégalité entre Etats car seuls 36 Etats sur 50 donnaient jusqu’alors les mêmes droits aux couples gays.
    Au-delà des USA, cette décision aura aussi un impact international.
    Les Etats-Unis sont la plus grande puissance mondiale. Que ce pays dise que l’égalité devant le mariage ne souffre pas d’exceptions est un signal fort. Très fort !
    Un signal fort aux pays qui continuent à pénaliser l’homosexualité - bravo au Mozambique qui vient de dépénaliser l’homosexualité ! – voire condamnent à mort pour homosexualité !
    Un signal fort aux pays démocratiques qui continuent à discriminer les LGBT. L’évolution de l’Allemagne sera d’ailleurs intéressante à suivre !
    Il est en effet possible que cette décision fasse boule de neige et entraine de nouveaux pays dans la voie de l’égalité.
    Cette décision doit, en tous cas, être l’occasion de relancer le débat sur la dépénalisation universelle de l’homosexualité qui avance beuin trop longuement à l’ONU…

     

  • Belle fête aux mamans !

    C’est une fête qui a toujours marqué les enfants. Qui n’a pas fait des colliers de coquillages pour sa maman à l’école ?
    C’est une belle fête familiale et je veux souhaiter une très belle fête des mères à toutes les mamans en commençant par la mienne qui a déjà … 85 ans.
    Bonne fête maman !

     

  • Remise du Prix du Refuge contre l’homophobie et la transphobie

    Ce vendredi, en fin d’après-midi, seront remis les prix du Refuge sur les initiatives contre l’homophobie et la transphobie à la mairie du 12ème arrondissement. Le Refuge Ile-de-France a en effet son siège dans notre arrondissement.
    Ce jury dont je fais partie est présidé par la courageuse Christiane Taubira.

     

  • Session du conseil régional sur les JO et l’aide au Népal

    LogoIledeFrance.pngCe jeudi 7 mai, le conseil régional d’Ile-de-France se réunit pour une session spéciale consacrée à la candidature de Paris aux jeux olympiques et paralympiques mais aussi pour assurer notre solidarité avec le Népal violemment frappé par un terrible tremblement de terre.

    ile de france,jean-luc romero,népal