Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

shams

  • Mon intervention sur le soutien au LGBTQI tunisiens à la région Ile-de-France

    Intervention sur la délibération CP 2017-346

    Mercredi 5 juillet 2017

     

    Madame la présidente,

    Monsieur le vice-président,

     

    Nous avons eu l’occasion d’évoquer la situation des droits des personnes LGBTI en Tunisie en commission internationale comme en séance lors du vote de l’accord de coopération avec Tunis.

    Depuis un an, avec le groupe RCDEC, nous demandons qu’on soutienne l’association Shams, qui au risque de la vie de ses membres, défend les droits des gays en Tunisie et se bat contre cette torture moyenâgeuse qu’est le test anal qui est pratiqué de plus en plus dans ce pays sur toute personne simplement suspectée d’homosexualité. La Tunisie est un des 8 pays à encore pratiquer cette torture.

    L’an passé, j’avais fait une question écrite suggérant qu’on invite Shams et qu’on les soutienne.

    La semaine dernière, j’ai donc demandé au vice président où en était ce dossier à l’occasion de la discussion de cette première individualisation de notre coopération avec Tunis. Vous m’avez répondu, monsieur le vice président, que Shams a bien été reçue mais qu’aucun dossier n’a été déposé par cette association.

    Comme vous l’imaginez, j’ai immédiatement demandé au Président de Shams Tunisie pourquoi il n’avait pas déposer de demande. Voilà ce qu’il m’a répondu et qui ne correspond pas avec ce que vous avez dit jeudi dernier en commission.

    Je le cite et je vous donnerai bien sûr ce mail : « J’ai déjà envoyé une demande de subvention pour la production du film sur la cause LGBT en Tunisie à la région Ile-de-France. J’ai reçu un appel téléphonique de la part de Monsieur F…, chargé de l’international à la région, qui m’a dit qu’il était trop tôt pour accorder une subvention à Shams car la région venait de signer un accord avec les 4 gouverneurs du Grand Tunis et qu’il serait mal vu de commencer la collaboration sur le sujet LGBT. Nous avons énormément besoin de subventions pour héberger des LGBTI SDF. Je compte sur toi pour nous dire ce qu’il faut faire pour obtenir un soutien de l’Ile-de-France…signé Mounir Baatour »

    J’espère donc que vous allez enfin soutenir cette association que la mairie de Paris a récemment honorée en lui attribuant la principale décoration de la ville, la médaille Vermeil de Paris.

    Il ne s’agit évidemment pas de provoquer qui que ce soit, mais on ne peut oublier nos valeurs humanistes et laisser tomber les rares militants qui osent, à visages découverts, défendre la dignité humaine. C’est d’ailleurs ce que faisait le précédent exécutif en soutenant notamment les LGBT du Sénégal, via notamment, le CRIPS alors que nous avions un accord avec la feu région de Dakar et avec des élus totalement opposés à la dépénalisation de l’homosexualité.

    Je souhaiterai donc savoir si nous allons enfin soutenir symboliquement d’abord, puis financièrement cette association qui entre dans notre politique de soutien aux populations persécutées. C’est bien d faire de belles déclarations. Il est temps d’agir !

  • Visite de la maison refuge LGBTQI de Tunis

    Ce jeudi soi, je profiterai de mon voyage privé en Tunisie pour visiter la maison refuge LGBTQI fondée, à Tunis, par Amina SBOUI, militante très active de l'association Shams, et cela depuis presque deux ans. Vu la situation des LGBTQI dans ce pays, cette initiative répond au nécessaire besoin de protection pour les jeunes LGBTQI souffrant d'exclusions familiale, professionnelle et sociale, voire victimes d'agressions LGBTQIphobes de tous genres.

    shams,jean-luc romero,lgbtqi phobies,tunis,tunisie

  • Escapade en Tunisie...

    Quelques jours de repos en Tunisie. Nous en avons bien besoin.
    Je continue à aller dans ce pays qu'il faut encourager dans sa démocratisation.
    Mais, je profiterai bien sûr de ce séjour priver pour continuer à plaider pour mes amis de Shams qui luttent avec courage pour la dépénalisation de l'homosexualité dans ce pays alors que récemment encore un réalisateur a été arrêté et qu'on a voulu le soumettre à un test anal, ce qui est considéré comme une torture !

  • Rencontre avec les militants LGBTI de Shams à Tunis

    Je rencontrerai en tout début de semaine les militants LGBTI de Shams, qui essaient, en Tunisie, de se battre contre la pénalisation de l'homosexualité qui sévit toujours dans ce pays. Si la révolution a permis de réelles avancées démocratiques, les homosexuels sont toujours exclus de ces progrès. J'irai donc rencontrer ces militants très courageux qui, souvent au risque de leur vie, se battent pour une vraie société tunisienne inclusive.

    shams,jean-luc romero,homphobie

  • Escapade à Tunis !

    Après le vote du budget à la région Ile-de-France, nous partons quelques jours près de Tunis. C'est un choix militant car il faut soutenir ce pays qui essaie sa transition démocratique. C'est si rare dans cette partie du monde. Il reste beaucoup à faire et c'est pour cela que je rencontrerai des militants de Shams, l'association qui se bat pour le respect des homosexuels. Leur travail est important et il faut les soutenir !