Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cinéma

  • Mamma Mia - here we go again, un film plein d'émotion et de joie !

    En fait quand trop de critiques d’un film convergent pour le démolir, il faut toujours se méfier.
    La suite de  Mamma Mia - Here we go again - est, comme le 1er, un excellent film plein d’émotion et de joie. Un vrai Musical ! Sans oublier une Cher royale : l’extravagance lui va si bien !
    Par les jours de canicule, n'hésitez donc pas à vous immerger dans cet univers d'Abba, un univers léger, à l'image de ce que doit être un été...⁠

    MammaMia.JPG

  • 70% des films tournés en France le sont en … Ile-de-France

    De 60 à 70% des films qui sont tournés en France le sont, chaque année, dans notre belle région capitale, en Ile-de-France. Cette activité permet de faire travailler plus de 140.000 personnes dans notre région et réunit près de 1000 entreprises dans ce secteur. 1000 postes ont même été créés en 2008.logo ile de france 2.png

    Cet attrait de notre région est dû à la beauté et à la diversité de nos sites et à l’attrait incontestable de notre belle ville lumière, Paris. Mais, il faut aussi rappeler le soutien de la région mis en œuvre depuis plusieurs années par Jean-Paul Huchon. Ainsi, en 2010, ce sont encore 14 millions d’euros qui seront apportés par le conseil régional à la production cinématographique. De quoi séduire bien des professionnels en 2010 !

  • Brunö, le film : le pire et le … meilleur

    Comme je l’ai posté sur mon Twitter, juste après avoir vu Brunö, ce film est le pire et le… meilleur.

    bruno_cover.jpg

    Drôle de sentiment quand vous sortez de votre cinéma. J’ai ris aux éclats et j’ai été gêné pour ne pas dire choqué par certains scènes si trash que je me demande encore ce qu’elles apportent à ce film. D’ailleurs, c’est plus une succession de sketches qu’un film avec une histoire construite et dans lequel le spectateur se laisse prendre. Là des gens se font prendre, si je peux me permettre cette vulgarité, mais c’est rarement le spectateur. J’ai lu que ce film aiderait à la tolérance vis-à-vis des gays. Je n’en suis pas sûr après avoir entendu mes voisins qui parlaient avec écœurement à la sortie du film des gays  qui sont je répète : « des hommes qui ne sont pas des hommes. »

    En même temps, Brunö réussit à nous faire mourir de rire et même à nous émouvoir. Je ne regrette pas d’avoir vu ce film, mais n’y emmenez pas des homophobes qui seront confortés dans leur mauvais instinct, ni des militants gays qui crieront à la vulgaire caricature. Vous pouvez y emmener des amis pas coincés qui ont envie d’une comédie décalée, vulgaire et second degré dans lequel ils y trouveront le pire mais aussi, soyons justes, le meilleur.

  • Débat autour du film « Alumbramiento » ce soir

    110024792.JPGJe participe ce soir à la soirée « Espagnolas en Passy… quatrième » au Cinéma Majestic Passy à 20h30.
    J’interviendrai avec le réalisateur du court métrage « Alumbramiento » vers 21 heures sur la question de l’euthanasie.