Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

suède

  • « N’essuie jamais de larmes sans gants » de Jonas Gardell, un chef d‘œuvre !

    Juste avant de partir en vacances, j’ai reçu dans mon courrier un pavé de 591 pages intitulé « N’essuie jamais de larmes sans gants » du suédois Jonas Gardell.
    En le soupesant, j’ai tout de suite pensé que ce ne serait pas une lecture de vacances car je ne pouvais emmener un livre aussi grand et lourd dans mes bagages. Mais la curiosité – heureusement ! – sera plus forte et en lisant le dossier de presse, j’ai tout de suite compris que ce livre devait m’accompagner. Absolument !
    Ce livre est bien plus qu’un roman c’est l’histoire de l’apparition du sida en Suède à travers l’histoire singulière et émouvante des premiers cas.
    En prenant connaissance du sujet, certains d’entre vous, ne vont pas vouloir lire le livre. Ils auront tort car ce roman est bien rythmé et même s’il raconte une histoire terrible, il est l’exemple rare d’un livre certes émouvant mais surtout un témoignage d’espoir.
    Je ne vous raconterai pas l’intrigue ni l’histoire de ses héros Rasmus, Benjamin ou Paul. Ce serait trahir ce beau récit.
    Je ne peux que vous inciter à le lire.
    C’est un véritable chef d’œuvre !

    jonas gardell,jean-luc romero,sida,suède

  • Escapade à Stockholm

    Escapade à Stockholm pour revoir la comédie musicale « Priscilla, reine du désert » ! Exceptionnellement, ce week-end, je ne serai donc pas sur les routes pour le droit de mourir dans la dignité ou mon combat contre le sida.stockholm,jean-luc romero,suède
    Fan de comédies musicales, je le suis particulièrement de « Priscilla » que j’ai déjà vue en anglais et en italien. Je pense qu’en suédois, ça va être original : je ne comprendrai pas la langue mais comme je connais la pièce par cœur, ce ne sera pas un problème … Ne riez pas ! Bon week-end !

     

  • La France, pas très gay-friendly !

    Récemment, « Rainbow Europe Country Index » a présenté son classement des pays européens en fonction de leur ouverture aux personnes LGBT. Sans vraiment de surprise, c’est la Suède qui est considérée comme le pays le plus gay-friendly en Europe avec une note de 10 sur 10 !

    La France n’obtient qu’une petite moyenne avec 5 sur 10, loin derrière la Belgique, les Pays-Bas, la Norvège ou l’Espagne qui font presque carton plein avec 9/10. Il faut dire que même le très catholique Portugal a marié son 1er couple de lesbiennes le 7 juin dernier alors que la France ne songe même pas à légaliser l’extension du mariage aux conjoints de même sexe ! On pourra quand même se consoler avec le classement de la Russie qui obtient moins 2…

  • Podcast de mon interview sur Europe 1

    J’étais l’invité du JT de midi d’Europe 1, mardi 27 avril, de 12h50 à 13 heures. Vous pouvez retrouver l’intégralité de mon interview en cliquant ici. L’interview commence à Logo_Europe1_2005 2.jpgla 15ème minute du podcast qui reprend l’intégralité du journal et notamment le débat qui s’est poursuivi avec les auditeurs sur l’euthanasie.

  • Communiqué de l’ADMD du 27 avril 2010

    La Suède légitime l’euthanasie passive et condamne, comme en France, ses citoyens à la mort lente par étouffement

     

    Encore une fois, dans le monde, c’est l’hypocrisie qui est érigée en mode de gestion de la fin de vie.

    La Société de médecine suédoise semble se féliciter qu’une jeune femme, paralysée et dépendante d’un appareil respiratoire depuis 26 ans, puisse, pour mettre fin à une vie qui lui est insupportable, être condamnée à la mort par étouffement. Ce qui, compte tenu de la jeunesse de son cœur, est la pire mort.

    Ces médecins, dans cette hypocrisie qui caractérise également la législation française, propose de débrancher le respirateur de cette très jeune femme durant son sommeil et de la bourrer de morphine pour atténuer les souffrances.

    La question de l’humanisme doit se poser : ne serait-il pas plus humain de fournir à cette patiente, parfaitement consciente et déterminée, le produit létal qui lui procurerait une mort douce et apaisée et qui ne plongerait pas ses proches dans l’angoisse d’une fin atroce ?

    Plus que jamais, l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité est déterminée à obtenir, pour ceux qui le demandent et pour eux-mêmes seulement, la légalisation d’une aide active à mourir.

  • Invité du JT d’Europe 1 à 12h50

    Je serai l’invité du JT d’Europe 1, ce mardi à 12h50, pour évoquer la décision du bureau national pour la santé de Suède d’autoriser l’interruption du dispositif de maintien en vie à la demande d’un patient. Une jeune femme de 32 ans, totalement paralysée et dépendant d’un appareil respiratoire depuis l’âge de 6 ans, a, en effet, demandé qu’on arrête de la faire « souffrir ou pourrir plus longtemps » selon ses propres termes.logo europe 1.jpg

    L’appareil respiratoire, qui la maintient en vie, sera débranché dans la nuit après qu’on ait administré des somnifères et de la morphine à cette jeune patiente. Même si on répond enfin à la demande expresse de cette personne d’être libérée de ses souffrances, on ne peut que regretter la cruauté et l’hypocrisie de la procédure retenue, car on préfère, comme en France, prendre le risque que cette malade se réveille et meurt étouffée plutôt que de lui administrer un produit qui lui permettra de partir sans souffrances…

  • Mariage homo en Suède

    Jusqu’à ces derniers jours, la Suède autorisait le partenariat des couples de même sexe et cela depuis 1995. Le 1er avril – ce n’est pas un poisson d’avril – a autorisé le mariage aux conjoints de même sexe. Un pays de plus en Europe… Et en France, toujours pas de loi en vue !