Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

égalité

  • Journée internationale des droits des femmes

    Comme tous les ans, le 8 mars est une date célébrée dans le monde entier, la journée internationale des droits des femmes...
    En 2017, dans certains pays, les femmes ne sont pas des citoyennes à part entière. Comment l'imaginer et le comprendre ? En 2017...
    Mais ne regardons pas si loin. Dans notre propre pays, l'inégalité entre hommes et femmes persiste. Combien de femmes aux plus hautes fonctions politiques ou d'entreprises du CAC40 ?
    Au quotidien, c'est l'inégalité salariale. Bref, bien des chantiers pour le  (la ?) prochain chef de l'Etat ! Mais, en aura t-il la volonté ?
    En tous cas, cette journée revêt donc toujours une grande importante. Célébrons là donc tout en espérant qu'un jour, elle finira enfin par devenir totalement inutile !

  • La politique de lutte contre les discriminations en discussion à la région Ile-de-France

    La politique de lutte contre les discriminations sera en discussion à la région Ile-de-France ce vendredi. Outre les bonnes intentions, il faudra adopter des mesures concrètes...

  • L'ONU pour l'égalité LGBT. Mais où en est la dépénalisation universelle de l'homosexualité ?

    Récemment, l'ONU a publié un timbre pour promouvoir l'égalité pour les LGBT: c'est bien sûr une excellente nouvelle et un très beau symbole
    Mais les symboles ne sont pas suffisants s'ils en sont pas suivis d'actes.
    Aujourd'hui, encore 80 pays pénalisent l'homosexualité. Il devient urgent que l'ONU vote enfin la dépénalisation universelle de l'homosexualité ! Cela devient urgent !

    Timbre ONU.JPG

  • Marche des fiertés LGBT à Paris : le gouvernement soit tenir ses engagements !

    A Paris, le dernier samedi de juin rime toujours avec défense de l’égalité LGBT. En effet, aujourd’hui se déroule la marche des Fiertés LGBT de Paris dans un climat morose car beaucoup d’homosexuels estiment que l’égalité réelle n’est toujours pas au rendez-vous. La PMA n’était certes pas dans les 60 propositions du candidat Hollande mais bien dans les engagements qu’il avait pris auprès des associations.
    Beaucoup de manifestants seront là pour rappeler cette légitime demande.
    Comme tous les ans, je serais heureux de manifester, notamment avec le CRIPS Ile-de-France et la région capitale, qui seront, une nouvelle fois, présents au grand rendez-vous de l’égalité.

  • Journée de la femme : encore des combats pour l’égalité et contre les violences !

    Ce 8 novembre est la journée de la femme. Une telle journée, est-ce encore utile ?
    La réponse est positive, plutôt même évidente. Malgré les progrès faits dans le monde politique – encore bien insuffisants d’ailleurs ! -, l’égalité professionnelle reste un grand défi… Comment peut-on accepter que si peu de femmes accèdent aux postes de haut niveau et surtout pour une compétence égale aient près de moins de 20% de salaire ! Un des chantiers du gouvernement mais aussi… des mentalités à encore et toujours faire évoluer en France !
    Autre dossier, celui de la violence faite aux femmes. Un dossier urgent et des solutions toujours pas à la hauteur.
    Le 8 mars, un moment indispensable pour faire le point et rappeler l’urgence d’agir !

     

  • Journée de la femme : le combat continue !

    Ce 8 mars, c’est la journée internationale de la femme.
    On pourrait légitimement penser qu’en 2012, le combat pour l’égalité hommes-femmes serait gagné. Il n’en est rien : dans la vie privée, professionnelle ou politique, les femmes ne sont pas les égales des hommes.
    En France, le Parlement est l’un de ceux en Europe qui fait le moins de place à la représentation des femmes. Les femmes dans les conseils d’administration de grandes entreprises sont très peu représentées. Et les salaires de femmes, pour un poste équivalent à un homme, sont de 20% inférieurs…
    Le combat doit donc continuer car rien ne justifie que la moitié de l’humanité n’ait pas les mêmes droits que l’autre moitié.

  • Mariage annulé à Lille : une régression pour les femmes

    2105408063.jpg

    La décision d’une juge de Lille - une femme… - d’annuler le mariage d’un couple, dont l’épouse aurait caché qu’elle n’était pas vierge, est inquiétante. Avec une telle décision, on a l’impression de revenir bien en arrière pour les droits des femmes. En effet, si pour les femmes la virginité peut se constater, il n’en est rien pour les hommes. Les femmes vont-elles devoir être les seules à subir le retour à un certain ordre moral ? C’est là tout l’enjeu d’une telle décision. Au moment où la garde des sceaux, Rachida Dati, s’est opposée – heureusement en vain pour l’instant - à l’Assemblée nationale au vote de l’égalité professionnelle homme/femme, on sent que le débat pour l’égalité est loin d’être terminé !