Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Soutiens - Page 9

  • Brigitte Lahaie appelle à signer la pétition pour les soins funéraires aux morts du sida


    Brigitte LAHAIE soutient la pétition pour les... par ElusLocauxContreleSida

  • Invité de Brigitte Lahaie à 14h00 sur RMC sur le mariage pour tous

    Près d'un an après le vote du mariage pour tous, je serai l'invité de Brigitte Lahaie ce jeudi à 14h00 sur RMC pour faire un petit bilan de cette grande réforme de société.
    L'année dernière, 7000 couples se sont mariés en 7 mois...

    brigitte lahaie,jean-luc romero,rmc,maraige pour tous,politique,france

  • 81 000 signataires pour autoriser les soins funéraires aux morts du VIH/sida et des hépatites

    Peu à peu, notre mobilisation pour autoriser les soins de conservation progresse.
    Vous êtes plus de 81 000 à avoir signé ma pétition pour que Marisol Touraine autorise enfin les soins de conservation aux personnes décédées porteuses du VIH/sida ou des hépatites.
    Pour mémoire, cette interdiction, contre laquelle nous sommes très mobilisés avec ELCS depuis plus de 7 ans, est aujourd’hui dénoncée par toutes las autorités sanitaires et éthiques compétentes.
    Le Conseil national du sida, le haut conseil de la santé publique, le défenseur des droits, l’Igas estiment que cette interdiction doit enfin être levée. Mais à ce jour, nous n’avons aucune garantie que le ministère suive ces recommandations de bon sens.
    C’est pourquoi, plus que jamais, je compte sur vous pour continuer la mobilisation et signer notre pétition (ici).

    sida,jean-luc romero,elcs,aids,politique,santé,france,marisol touraine

     

  • Rdv avec la ministre Dominique Bertinotti

    Ce vendredi, je rencontre la ministre de la famille Dominique Bertinotti.
    Ce sera d’abord l’occasion pour moi de la remercier doublement : d’une part pour son engagement sans failles pour le mariage pour tous, d’autre part pour le courage qu’elle a eu de parler de son cancer et ainsi d’aider à faire tomber le tabou du non dire quand on est atteint d’une maladie.
    Loin d’envahir quotidiennement les plateaux des télés, cette ministre aura fait bien plus que certains politiques qui parlent souvent pour ne rien dire ou n’ont aucune conviction…
    Il va de soi que nous parlerons de sa loi famille et que je lui redirai la nécessité que la PMA soit le plus rapidement possible autorisée aux lesbiennes.

    dominique bertinotti,jean-luc romero,pma,lesbienne

  • Galette du Refuge

    Ce soir, dans les différentes délégations du Refuge se déroule la traditionnelle galette des rois.
    Avec Catherine Baratti-Elbaz, candidate à la mairie du 12ème arrondissement de Paris, je me rendrai à la galette organisée par la délégation du Refuge de Paris-Ile-de-France.
    Cette association fait un travail remarquable en faveur des jeunes homosexuels rejetés par leurs familles.

    le refuge,jean-luc romero,catherine baratti-elbaz,paris,homophobie

    le refuge,jean-luc romero,catherine baratti-elbaz,paris,homophobie

     

  • Défendre les droits des femmes contre la régression

    La volonté du gouvernement espagnol de remettre en cause le droit à l’avortement a choqué bien des défenseurs des droits des femmes et bien au-delà de la péninsule ibérique.
    L’Espagne a montré, ces deux dernières décennies, le chemin à nos démocraties : elle fut notamment l’un des premiers pays européens à accorder le mariage aux conjoints de même sexe.
    C’est donc un coup de tonnerre qui secoue l’Europe avec la régression annoncée qui semble même et enfin poser problème au sein du parti conservateur au pouvoir en Espagne.
    En France, dimanche dernier, quelques milliers de militants anti choix et contre l’avortement ont défilé à Paris. Ce n’était pas un raz-de-marée, loin de là. Mais ce mouvement montre qu’en France, il a aussi un mouvement en faveur de la régression des droits des femmes, les mêmes qui se battent contre l’égalité des homosexuels ou encore contre l’euthanasie.
    Il faut donc être vigilant car le progrès n’est pas toujours linéaire. La loi sur l’égalité hommes-femmes que discutent actuellement les députés est un signe fort du gouvernement. A nous aussi de ne pas ménager notre militantisme contre toute forme de retour en arrière !

     

  • Mon message aux 76 000 signataires de ma pétition sur change.org

    Grâce à votre mobilisation autour de ma pétition, les lignes bougent pour la levée de l'interdiction des soins funéraires pour les séropositifs. Alors que des milliers de personnes comme vous signaient, de nombreuses personnalités ont elles aussi rejoint notre appel : Omar Sy, Johnny et Laetitia Halliday, Denis Brognard, Nikos Aliagas, et de nombreux hommes et femmes politiques. La presse s'est fait l'écho de notre mouvement : Le Nouvel Observateur m'a ouvert ses colonnes pour que je puisse écrire une tribune sur notre mobilisation, France Info a fait un reportage sur notre pétition et Le Monde a consacré un long article à celle-ci. Et ce n'est pas tout : en réponse à la journaliste du Monde, le cabinet de la ministre de la Santé Marisol Touraine a indiqué que celle-ci était favorable à la levée des restrictions, tout comme le gouvernement, "mais qu'il fallait définir les conditions pour assurer la sécurité des professionnels".
    Le ministère dit pour cela attendre les conclusions d'un rapport administratif... qui devait lui être remis il y a 9 mois déjà ! C'est un signal positif pour notre campagne, mais le temps est venu pour le gouvernement de prendre enfin les mesures pour que cesse cette discrimination.
    Pour que celui-ci passe des paroles aux actes, nous devons maintenir la pression : atteignons 90.000 signatures. Pouvez-vous envoyer ce message à 5 de vos amis par e-mail, ou partager la pétition sur Facebook ? Chaque signature compte pour faire reculer cette injustice qui n'a que trop duré. Merci encore pour votre aide.
    Jean-Luc Romero,
    Président d'Élus Locaux Contre le Sida - Conseiller régional d'Ile de France

  • Mon dernier vœu politique pour 2014 : qu’on respecte enfin et qu'on laisse en paix Valérie Trierweiler !

    Cela pourra surprendre certains d’entre vous, mais, vu les circonstances, je formulerai comme ultime vœu pour l’année 2014 que notre 1ère dame soit enfin respectée et même appréciée pour son incontestable dévouement à des causes humanitaires.
    J’ai connu Valérie Trierweiler alors que j’étais président du comité de soutien à Florence Cassez. Je lui ai simplement demandé si elle pouvait nous aider. Avec simplicité, elle me dit oui, mais rajouta : dîtes-moi comment. Je lui proposais, dans un premier temps, d’écrire à Flo et de lui envoyer des colis ce qu’elle fit immédiatement.
    Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir une énorme et odieuse polémique sur les réseaux sociaux qui lui reprochait violemment d’envoyer du …chocolat à Flo… J’avais personnellement suggéré cet envoi qui faisait plaisir à Florence. Moi-même, pendant plusieurs années, je lui en envoyai tous les lundis !
    Depuis, j’ai pu constater la haine que certains déploient contre elle notamment sur Twitter. Mais pas seulement. Des députés UMP osaient, dans des questions écrites, mettre en cause de statut de 1ère dame au motif qu’elle ne serait pas mariée au président de la République ! Un moralisme hallucinant quand on connaît les doubles ou triple vie de certains députés parmi les plus moralistes ! Et depuis l'article nauséabond de Closer, c'est pire !
    Cet acharnement est d’autant plus indigne que Valérie Trierweiler n’est pas élue : elle est, à ce jour, la première dame. Dans ma vie politique, j’ai toujours fait attention à ne pas mettre en cause la 1ère dame qui n’a pas choisi ce statut.
    Pour Valérie Trierweiler, c’est en plus très injuste car elle se donne sans compter contre les violences faites aux femmes et aux enfants en France et dans le monde.
    J’espère donc que cet acharnement malsain s’achèvera en 2014 et qu’on respectera enfin celle qui donne bénévolement tout son temps pour aider les plus vulnérables.


    valérie trierweiler,jean-luc romero,politique,france

  • Mon 2ème vœu politique pour 2014 : Anne Hidalgo élue maire de Paris !

    Depuis de nombreuses années, je milite aux côtés de Anne Hidalgo qui est aussi une amie chère – elle fut notre témoin de mariage. Années après années, j’ai appris à découvrir l’élue de terrain. Rarement, j’ai connu une élue aussi près des réalités et aussi proche et disponible pour ses administrés. Mère de famille, il est vrai qu’elle a plusieurs vies à gérer, sa vie de maman et celle d’élue.
    Elle montre une détermination exemplaire dans tout ce qu’elle entreprend. Elle a d’ailleurs réussi la prouesse de rassembler sur son nom, non  seulement tout le PS parisien, mais aussi le PC, le PRG, sans oublier de nombreuses personnalités d’ouverture - dont je fais partie - issues du gaullisme ou encore des écologistes. Une véritable prouesse qui tranche avec la cacophonie des listes de NKM qui suscite, partout où elle passe, dissidence et division.
    La force de rassemblement de Anne Hidalgo démontre un grand charisme ce qui est une qualité indispensable pour gérer une grande capitale comme Paris.
    Sans être en position d’être conseiller de Paris, j’ai accepté de figurer sur la liste que Catherine Barratti-Elbaz conduit dans le 12ème arrondissement, celui où je réside. A mon modeste niveau, ce sera ma manière à moi de soutenir la candidature d’Anne Hidalgo. Ce sera aussi, si Catherine gagne le 12ème arrondissement, l’opportunité de travailler aux côtés de cette autre élue de terrain efficace au service de cet arrondissement auquel je suis très attaché.
    Vous l’avez donc bien compris, mon 2ème vœu pour 2014 est que Anne Hidalgo soit élue maire de Paris. Ce serait la 1èrefemme à diriger notre capitale…Un magnifique défi !

    anne hidalgo,jean-luc romero,catherine barratti-elbaz,politique,paris,france

  • 49 000 signataires pour l’accès aux soins de conservation des morts du sida

    sida,jean-luc romero,elcs,aids,politique,santé,france

    En moins de 10 jours, plus de 49 000 citoyens se sont mobilisés sur le site change.org pour que les soins de conservation soient enfin autorisés aux personnes décédées porteuses du VIH/sida.
    Cette interdiction méconnue du grand public est infondée scientifiquement comme l’ont reconnu le Conseil national du sida et le Haut conseil de la santé publique. Les trois ministres de la santé qui se sont succédés depuis que j’ai posé ce problème et fais des recours ont tous reconnu que cette interdiction était discriminatoire. Pourtant, rien n’avance !
    Outre la mobilisation des associations de lutte contre le sida, il est donc important que le mouvement s’amplifie sur Internet. Déjà, à côté des citoyens, des personnalités se mobilisent comme la chanteuse Juliette, Brigitte Lahaie, Laurence Rossignol, Rémi Féraud ou encore Anne Hidalgo.
    Je compte donc sur vous pour signer cette pétition (ici) et surtout la diffuser sur vos blogs et les réseaux sociaux. Plus nous serons nombreux, plus nous serons entendus : je compte vraiment sur vous !

     

  • Mon édito dans le journal de l’ADMD : Encore un peu de patience…

    admd,jean-luc romero,euthanasie

    De nouveaux états généraux – préalables légaux à toute révision des lois de bioéthiques – débutent. Cette fois-ci, de nombreuses personnalités seront auditionnées par un jury citoyen, choisies selon la méthode des quotas par l’institut de sondage Ifop qui a remporté l’appel d’offre. Rappelons qu’auparavant, le professeur Sicard avait refusé d’auditionner les représentants de l’ADMD, arguant qu’il connaissait nos positions, et avait organisé des rencontres citoyennes – en fait un dialogue complice entre militants anti-euthanasie : soignants d’un côté, militants prolife de l’autre – qui avait débouché sur le plus bel exemple d’immobilisme qui soit : « La loi Leonetti est remarquable ».
    L’expérience nous montre que nous devons être prudents. Les précédentes consultations ne nous ont pas permis d’être suivis dans nos revendications. Néanmoins, les conditions ne nous ont jamais été aussi favorables : le pouvoir exécutif comme le pouvoir législatif sont plutôt en accord avec notre revendication. Le Comité consultatif national d’éthique, renouvelé, ne fait plus la place à des membres du clergé dont l’opinion, certes respectable, n’a pas à primer dans notre société laïque. Gageons néanmoins que les insultes essuyées lors des grands débats de société que notre pays a connus, depuis le droit de vote accordé aux femmes en 1944 jusqu’au mariage pour tous en 2013, nous serons adressées avec la même virulence et la même détestation de cette liberté – pourtant naturelle – que nous demandons pour être maîtres de notre propre destinée.
    Plus que jamais, nous devons être forts, soudés, mobilisés, pour empêcher les Voleurs de Liberté de nous priver de notre Ultime Liberté et pour dire au président de la République : « Monsieur le Président, laissez-nous mourir dans la dignité ! ».
    Cette fin d’année est l’occasion, traditionnellement, de vous adresser des vœux chaleureux de bonheur et de santé. J’ai une pensée particulière pour ceux qui souffrent, qui sont seuls, qui sont dans le dénuement.
    Amicalement.
    Jean-Luc Romero,
    président de l’ADMD, délégué pour le 12ème arrondissement de Paris 
    @JeanLucRomero

     

  • Signez l’appel pour l’ouverture des soins de conservation aux personnes décédées du sida : déjà 40 000 signataires !

    sida,jean-luc romero,santé,aids,discriminations

    Aujourd'hui encore, les soins funéraires sont refusés aux personnes séropositives au VIH/Sida ou à une hépatite virale.
    Ne pouvant rendre un dernier hommage à leurs proches décédés, des familles ne peuvent faire leur deuil comme les autres, ajoutant à la peine de perdre un être cher, le traumatisme de ne pouvoir préserver le corps de ceux-ci.
    En 2013, ce n’est pas acceptable et pourtant rien n’avance  sur cette question.
    Avec ELCS, j’ai lancé cette semaine une pétition sur change.org et je compte sur vous pour la, signer et la faire connaître notamment sur les réseaux sociaux !
    Déjà, sans aune médiatisation, plus de 40 000 internautes l’ont signé en quatre jours...
    Signez l’appel : (ici)

    sida,jean-luc romero,santé,aids,discriminations

     

  • Présentation du programme d’Anne Hidalgo

    Ce matin, Anne Hidalgo présente son programme pour les élections municipales de Paris.
    Ce programme est le fruit d’un très long travail citoyen qui a commencé en septembre 2012… loin des programmes imposés d’en haut par les responsables des partis !
    Je suis heureux de participer modestement à cette campagne d’Anne et de figurer sur la liste de mon amie Catherine Barrati-Elbaz afin de l’aider modestement et simplement dans notre 12ème arrondissement où je pourrai, si nous gagnons, être élu d’arrondissement, un élu de terrain...

     

  • Pour moi : pour le 12ème c’est Catherine ! Evidemment…

    8mai.jpg

    Habitant du 12ème arrondissement de Paris depuis 30 ans, je connais bien Catherine Baratti-Elbaz.
    C’est une jeune femme de notre arrondissement qui a décidé de donner depuis longtemps une grande partie de son temps, de son intelligence et de son énergie au service des habitants du 12ème arrondissement.
    Jeune mère de famille, elle sait l’importance de l’environnement, d’avoir des écoles accueillantes.
    Très impliquée en qualité de maire adjointe sur les questions d’aménagement, j’ai pu constater à quel point Catherine a suivi, au quotidien, l’avancée des travaux du tramway. Habitant à la Porte Dorée, je l’ai souvent rencontrée rassurant commerçants et riverains durant la période des travaux. Elle a su les convaincre de l’utilité de cet aménagement. Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui lui sont reconnaissants d’avoir su amoindrir les inconvénients inhérents à la construction d’un équipement si important et dont tous les résidents des Maréchaux se réjouissent aujourd’hui.
    Président du comité de soutien de Sandrine Mazetier durant les dernières élections législatives, j’ai pu apprécier la force de conviction et l’énergie citoyenne de Catherine qui était la suppléante de Sandrine.
    Femme de conviction et de cœur, humaniste, Catherine sera une maire du 12ème arrondissement à notre écoute et réactive, et c’est pour cela que je lui donne mon entier soutien et vous encourage à la soutenir.
    Pour moi : pour le 12ème, c’est Catherine. Evidemment… 

  • Hawaï, 15ème Etat des Etats-Unis à autoriser le mariage pour tous !

    L’égalité des droits poursuit son chemin sans faiblir.
    Hier, Hawaï est devenu le 15ème Etat à l’égaliser le mariage des conjoints de même sexe. La semaine dernière le Sénat de cet Etat avait voté cette mesure avec une très grande majorité. La chambre des Représentants a adopté aussi ce texte.
    C’est une excellente nouvelle pour les militants de l’égalité !

     

  • Solidarité avec le peuple Philippin

    La Philippine a subi, la semaine dernière, un typhon d’une intensité inédite faisant sûrement bien plus de 10 000 victimes. Un drame humain terrible pour cet archipel asiatique.
    Plus que jamais, ce pays a besoin de la solidarité internationale pour reconstruire, mais d’abord pour aider les populations qui ont tout perdu, qui n’ont pas de nourriture et pour éviter la survenue de terribles épidémies..
    La solidarité des Etats et, elle semble s’organiser.
    La solidarité de chacun d’entre nous qui pouvons soutenir les ONG humanitaires qui se sont mobilisées dès la survenance de ce terrible drame. C’est dire à quel point ces ONG ont besoin de nous car la seule intervention des Etats n’y suffira pas !

     

  • Invité du « Livre France » dimanche sur RFI à 7h44 sur 89FM

    Je serai l’invité de l’émission hebdomadaire de RFI consacrée aux livres politiques " LIVRE France" ce dimanche 10 novembre à 7h44 sur 89FM en Ile-de-France. Ce sera à 7h45 sur l'antenne Monde et à 8h16 sur l'antenne Afrique.
    Je répondrai aux questions de la journaliste Anna Rzeczyka-Piekarec sur mon livre « Monsieur le Président, laissez-nous mourir dans la dignité » et bien sûr le combat pour l’euthanasie au sein de l’ADMD.
    L'interview dans une version plus longue sera aussi publiée sur la page Internet de RFI (ici).

    rfi,jean-luc romero,euthanasie,admd,politique,france,santé

     

  • Nos animaux de compagnie ne sont pas des « meubles » !

    30millionsamis.gifLa « Fondation 30 millions d’amis » a lancé une grande pétitionpour un nouveau statut juridique de l’animal. A juste titre, la Fondation dénonce le statut juridique des animaux  qui sont toujours considérés comme des biens meubles !
    Pour les Français, leurs animaux domestiques font partie de leur famille et il devient urgent que le statut juridique évolue et qu’aux cotés des personnes et de biens il y ait une nouvelle catégorie : les animaux.
    Je ne peux donc que vous inciter à signer cette pétition (ici).

     

  • 63 000€ des militants ADMD pour Marie Humbert

    Mardi dernier, j’ai remis à mon amie Marie Humbert les 63 000 euros que les adhérents ADMD ont envoyés pour répondre à l’appel que j’avais lancé en faveur de Marie qui se retrouve aujourd’hui dans une grande difficulté.
    Comme Marie, j’étais très ému de l’immense mouvement de solidarité de la « famille ADMD » comme Marie l’a écrit affectueusement dans son mot de remerciement aux centaines de donateurs.
    Vincent et Marie Humbert, par leur histoire, par leur cri ont beaucoup aidé à faire prendre conscience qu’il fallait une autre loi sur la fin de vie. L’ADMD a toujours été à ses côtés et c’est la deuxième fois qu’elle est amenée à soutenir Marie. Personnellement, j’ai toujours gardé un contact permanent et affectueux avec Marie qui est, en plus, une figure incontestable du combat pour l’Ultime Liberté.

    marie humbert,jean-luc romero,admd,euthanasie,france

    marie humbert,jean-luc romero,admd,euthanasie,france

    marie humbert,jean-luc romero,admd,euthanasie,france

     

  • Valérie Trierweiler, ambassadrice des droits de l’homme (Tribune LePlusNouvelObs)

    Récemment, Valérie Trierweiler s’est rendue en voyage officiel avec le Président de la République en Afrique du Sud. Je dis bien « rendue » et pas uniquement « accompagnée ». Car c’est bien de cela dont il s’agit : Valérie Trierweiler a décidé d’être dans l’action au plus près des populations et, une nouvelle fois, comme elle l’avait publiquement annoncée, suite à un voyage l’année dernière au Congo, elle souhaite s’engager dans des causes humanitaires. Elle a montré qu’avec discrétion mais détermination qu’elle voulait utiliser son rôle de First Lady pour servir les plus vulnérables.
    Cela s’est encore confirmé lors de ce voyage où elle a souhaité, entre autre, mettre la lumière sur un problème extrêmement grave en Afrique du Sud : la vie des personnes LGBTI, notamment les lesbiennes, qui sont soumises à de dramatiques violences. Ainsi, après avoir déjeuné avec des associations LGBTI, Valérie Trierweiler a rencontré des lesbiennes dans une township.
    La réalité que les associations ont pu lui décrire a sûrement fait référence au niveau alarmant de violences faites aux femmes en Afrique du sud: ainsi ce sont près de 7 femmes, en moyenne, qui sont assassinées chaque jour. 154 viols sont déclarés chaque jour à la police sachant que, selon les associations, seul 1 viol sur 9 serait déclaré … Ces chiffres sont tout simplement terribles. Et la montée dans l’horreur n’est pas finie puisque en déjeunant avec des lesbiennes, c’est bel et bien la monstruosité que constitue le viol correctif que la Première dame a voulu mettre en lumière. Ce phénomène, en hausse selon les acteurs sud-africains, est terrible : les lesbiennes sont violées car leurs agresseurs veulent les guérir ou les remettre dans le droit chemin.
    En choisissant ce sujet grave et non politiquement correct tant l’Afrique du Sud est souvent définie comme la nation « arc-en-ciel », la Première dame montre, une fois encore, qu’elle est une ambassadrice efficace des droits de l’homme … et de la femme… Elle représente une France telle qu’on l’aime : ouverte, progressiste, tolérante et engagée. En somme, tout le contraire de celle que défendent les professionnels de la haine, les Civitas, les Frigide Barjot. J’imagine leur tête quand la Première Dame a annoncé avoir vouloir rencontrer les associations LGBT … ils ont du ravaler leur bile haineuse !
    Qu’on ne se méprenne pas sur mes intentions : ma volonté n’est pas de comparer telle ou telle action de telle ou telle Première Dame. Mais, alors que le débat sur le statut de la Première dame n’est pas clos, que les mauvaises langues aiment à s’appesantir sur son statut de concubinage avec le Président de la République (comme si le mariage était la seule façon d’aimer), nul doute que, faisant fi des commérages, elle a su, non pas trouver mais se créer là la plus belle des fonctions, en dehors des ors de la République une fonction qui porte haut les valeurs humanistes, nos valeurs : les droits de l’homme.
    Alors que les magazines aiment plus à commenter les tenues vestimentaires que le fond des choses, elle a réussi là à se draper de la plus belle des tenues : celles des droits de l’homme.

    valérie trierweiler,jean-luc romero,france,lesbiennes