Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ile de france - Page 6

  • Mon intervention sur la lutte contre les dépôts sauvages à la région Ile-de-France

    Madame la Présidente, Madame la vice-Présidente,
    La gestion des déchets est un défi permanent pour la puissance publique tant le mode de vie et les habitudes de consommation des Français ont fait exploser la quantité de déchets émise par habitant. Face à cette situation les infrastructures, personnels, et réseau de collecte des déchets sont trop souvent saturés. Cela a pour conséquence principale une multiplication des dépôts sauvages, notamment en Ile-de-France.
    Ces dépôts sauvages causent de gros dommages à l’environnement notamment aux sols et contaminent même pour certains les nappes phréatiques. Vous proposez, à raison, des mesures diverses et variées pour contrer ce phénomène et notamment la création d’un fonds propreté. C’est là un point central dans la lutte contre les dépôts sauvages car dans bien des cas c’est le manque de moyens et non de volonté politique qui empêche les collectivités de créer suffisamment d’espace de stockage des déchets pour rendre inutile l’existence de zones de dépôts sauvages.
    Par ailleurs, le choix de déposer ces déchets dans des endroits non prévus est souvent lié, notamment pour les professionnels, à des coûts importants pour le dépôt de certains types de déchets. Ce fonds prend en compte certaines de ces réalités notamment en accompagnant financièrement les collectivités qui en auraient besoin et les professionnels, notamment les artisans. Mais plus encore, si nous voulons mettre un terme à ces dépôts sauvages, il faut renforcer le volet éducation et prévention qui est le nerf de la guerre en matière de gestion des déchets.
    Ainsi, les Franciliens doivent apprendre à trier davantage. Ils doivent accepter le coût que peut représenter le dépôt de déchets particulièrement délicats à traiter. Ils doivent changer leurs habitudes de consommation pour favoriser l’achat d’aliment sans emballage, la réparation ou la revente de leur matériel électronique et électroménager ou encore en payant le ramassage des ordures selon le poids des déchets déposés comme cela se fait déjà dans de nombreux pays.
    Votre plan pour une Région Île-de-France propre comporte donc des avancées certaines mais il doit davantage s’attaquer aux causes de l’augmentation des dépôts sauvages sur le territoire francilien plutôt que sur les actions visant à la rendre plus acceptable.
    Je vous remercie.

    ile de france,jean-luc romero,valérie pécresse

  • Session du conseil régional d'Ile-de-France

    Durant deux jours, le conseil régional d'Ile-de-France va se réunir en session sous la présidence de Valérie Pécresse. J'aurai l'occasion d'intervenir sur plusieurs dossiers durant cette session.

    ile de france,jean-lcu romero,valérie pécresse

  • Toutes et tous aux Solidays !

    Dernier jour des Solidays...
    Une foule considérable se presse sur les pelouses de Longchamp pour assister aux concerts, mais aussi aux débats et rencontrer les associations solidaires qui sont nombreuses à être représentées.
    Ce festival, soutenu fortement par la région Ile-de-France depuis longtemps, est un moment fort du calendrier annuel des manifestation françaises contre le sida.
    Toutes et tous aux Solidays !

    solidays,jean-luc romero,elcs,sida,ile de france

    solidays,jean-luc romero,elcs,sida,ile de france

    solidays,jean-luc romero,elcs,sida,ile de france

    solidays,jean-luc romero,elcs,sida,ile de france

    solidays,jean-luc romero,elcs,sida,ile de france

  • Mon intervention pour "Une Ile-de-France sans sida" au conseil régional

  • Mon intervention à la région sur la prévention santé pour les jeunes

    Orientations pour une politique régionale de prévention santé en faveur des jeunes

     

     

    Madame la présidente, madame la vice-présidente, mes chers collègues,

    Vouloir mener une ambitieuse politique de prévention santé à destination des jeunes est un objectif que, je crois, nous partageons toutes et tous sur ces bancs, quelque soit le groupe politique auquel nous appartenons.
    L'hygiène de vie, la nutrition, l'éducation à la vie sexuelle et affective, le mal être et les conduites addictives sont effectivement des questions déterminantes pour la santé des jeunes.
    Mais le plus difficile reste de définir vraiment cette politique et surtout de trouver les moyens financiers pour la mettre en œuvre.
    Avec ce seul rapport qui est à notre disposition, il nous est, vous en conviendrez, très difficile de nous positionner sur les thématiques, certes fort légitimes, mais nous n'avons pas une vision précise des besoins réels et surtout des actions que mènent déjà de nombreux acteurs dans ces domaines.
    En effet, nous n'arrivons pas sur un terrain en friche et ces questions sont portées par d'autres structures associatives ou par d'autres collectivités territoriales. D'où la nécessité d'avoir un diagnostic précis qui aurait dû être inséré avec ces orientations générales. Sincèrement, je ne pense pas que tous les acteurs, notamment associatifs, investis dans l'hygiène de vie fassent mal leur travail.
    Et ce qui questionne le plus : ce sont bien sûr les moyens financiers. Vous souhaitez, et en tant qu'ancien président du Crips je m'en réjouis, confier cette mission globale de prévention santé auprès des jeunes au Crips. C'est effectivement un acteur incontournable sur ces thématiques. Mais s'il doit augmenter ses moyens contre le sida - nous en parlerons dans la délibération suivante - et mener de nouvelles actions, ce n'est pas avec son budget actuel qu'il pourra le faire ! Vous le savez.
    Les personnels du Crips, auxquels je veux rendre ici hommage pour leur dévouement, sont particulièrement formés pour l'éducation à la vie affective et sexuelle et aux conduites addictives. Mais pas dans les autres domaines.
    Si on ne veut pas baisser les actions de sensibilisation dans les lycées dans ces deux domaines et ce serait contradictoire avec votre volonté ici affirmée, il va donc falloir augmenter considérablement les moyens humains du Crips. Pas sûr que notre collectivité puisse tenir aujourd'hui un tel engagement ! Et trouver des financements dans le secteur privé entrera en concurrence avec la politique de lutte contre le sida qui doit aussi trouver d'autres partenaires financiers pour être efficiente.
    Par ailleurs, je vous rappelle que le Crips doit s'occuper des populations vulnérables au VIH/sida, notamment les gays, les trans et les migrants. Il ne faudrait pas que cette nouvelle politique se fassent au détriment de ces catégories clés pour aboutir à la fin du sida en Île-de-France.
    Enfin, reste la question du nom du  Crips.
    J'ai déjà eu l'occasion de dire à la présidente que pour moi, ce serait un mauvais signal de retirer le mot sida qui est au cœur de l'action du Crips. Je sais que désormais, il nen est pas question et je men réjouis. Rajouter une lettre pourquoi pas, mais faisons attention à ne pas avoir un message contraire à ce que nous souhaitons. Car faire de la prévention santé chez les jeunes ne peut se faire au détriment de la lutte contre le sida. Je sais que vous en convenez.
    Je vous remercie.

  • Session de la région : une Ile-de-France sans sida

    Ce vendredi se déroule la session du conseil régional d'Ile-de-France.
    Plusieurs dossiers sur la santé et la prévention y seront discutés. Notamment, celui pour une Ile-de-France sans sida comme je l'avais proposé durant le débat budgétaire. Anne Hidalgo a déjà lancé un Paris sans sida et il est important que notre région qui a 40% des cas de VIH/sida soit à la pointe de ce combat pour qu'en 2030, le sida disparaisse enfin !

    ile de france, jean-luc romero, anne hidalgo

  • Groupe d'études sur le cannabis à la région Ile-de-France

    Je représenterai mon groupe au groupe d'études sur le cannabis qui se réunit pour la première fois ce jeudi à à la région Ile-de-France. J'espère que ce groupe en viendra à la conclusion que les tests salivaires imposés aux lycéens pour détecter leur consommation de cannabis est une très mauvaise idée et totalement contre-productive.

    cannabis,ile de france,jean-luc romero

  • Session du conseil régional d'Ile-de-France

    Après la commission permanente hier, ces jeudi et vendredi se déroulera la session plénière de la région Ile-de-France.
    De nombreux dossiers liés à l'éducation y seront délibérés, notamment le dossier controversé "Pour des lycées sans drogue et sans addiction."

    JLRPlacé.JPG

  • Commission permanente à la région Ile-de-France

    Ce mercredi se déroule la commission permanente de la région Ile-de-France sous la présidence de Valérie Pécresse.
    J'y participerai toute la journée.

    BannièreTwitterIdfsession.JPG

  • Commission internationale de la région Ile-de-France

    Ce jeudi, se déroule la commission internationale de la région Ile-de-France. Elle prépare les réunions de la semaine prochaine puisque nous aurons une commission permanente, mercredi et deux jours de session du conseil régional jeudi et vendredi. J'y reviendrai...

  • Vote du budget au conseil régional d'Ile-de-France

    A partir de ce mercredi et jusque vendredi, Valérie Pécresse, nouvelle présidente de la région Ile-de-France va présenter son budget pour 2016.
    Si après avoir perdu une élection, il est nécessaire de prendre un peu de recul avant de critiquer massivement celle qui a gagné, ce budget suscite néanmoins de grandes inquiétudes notamment pour le soutien aux associations franciliennes dont les crédits s'effondrent. Nous déposerons des amendements, qui je l'espère, amélioreront le budget présenté.

    JLRintervient17juin2010.JPG

  • Le légitime soutien aux Chrétiens d'orient à la session de la région Ile-de-France. Mais quid des LGBT persécutés ?

    Avec mon groupe à la région Ile-de-France, j'ai déposé un amendement pour étendre le soutien que la région veut légitimement apporter aux Chrétiens d'Orient qui subissent de terribles persécutions.
    En effet, dans ce rapport les homosexuels sont oubliés alors qu'ils sont dans une situation similaire de persécution. Ils n'ont rien commis de mal. Mais ils sont juste persécutés, torturés, tués parcequ'ils sont... homosexuels ou transsexuels.
    Ils doivent donc aussi béneficier de notre total soutien comme les Chrétiens d'Orient et c'est ce que je demande à Valérie Pécresse.

  • Session du conseil régional d'Ile-de-france

    Ce jeudi et vendredi se déroule la session du conseil régional d'Ile-de-France présidé par Valérie Pécresse.
    Ce matin, je poserai une question sur la lutte contre l'homophobie en Ile-de-France et demanderai si la région va continuer à subventionner la marche des Fiertés LGBT. ile de france,jean-luc romero,valérie pécresse
    Les propos ambigus des Républicains durant la campagne électorale régionale et la nomination d'une virulente anti mariage pour tous à la tête de la commission de la famille de la région nécessitent une clarification de la présidente de région. (ci dessous: photo aux côtés de mon voisin le ministre Jean-Vincent Placé).

    ile de france,jean-luc romero,valérie pécresse

  • 1ère commission permanente au conseil régional d'Ile-de-France

    Après la fin de la session du conseil régional d'Ile-de-France ce matin, se tiendra cet après-midi, la première commission permanente depuis l'élection de ce nouvel, exécutif.
    Cette commission permanente permet notamment d'individualiser certains dossiers et de voter les subventions. Un lieu sensible...

    ile de france, jean-luc romero

  • Session du conseil régional d’Ile-de-France

    A partir de ce jeudi et jusque vendredi se déroule la 1ère session du conseil régional depuis l'élection de Valérie Pécresse en décembre dernier.LogoIledeFrance.png
    Après avoir perdu une élection - même de peu -, on se doit à une période d'observation.
    Mais en même temps, quand l'un des premières mesures qui est présentée aux nouveaux élus, consiste à supprimer le remboursement transport aux étrangers titulaires de l'AME, il y a de quoi être inquiet.... Symboliquement et pratiquement.
    A noter que cette suppression va terriblement affecter les associations qui aident ces étrangers en difficulté...

    ile de france,jean-luc romero,ame,valérie pécresse

    ile de france,jean-luc romero,ame,valérie pécresse

  • Session du nouveau conseil régional d'Ile-de-France

    Ce vendredi, aura lieu la session du nouveau conseil régional d'Ile-de-France. Si j'ai été réélu conseiller régional, tout sera différent car je siégerai désormais dans l'opposition.
    J'adresse bien sûr mes félicitations républicaines à Valérie Pécresse qui devrait être élue présidente de la région. Je lui souhaite bonne chance ainsi qu'à notre région.
    J'aurai une pensée particulière pour mon ami Jean-Paul Huchon, président sortant qui n'a pas démérité et pour Claude Bartolone qui a mené une belle campagne et qui dans une région de 12 millions d'habitants n'a été battu que de... 60 000 voix. La loi de la démocratie ...

  • Grand meeting régional de Claude Bartolone à Pantin

    Ce mercredi 4 novembre, à 19h00, grand meeting régional de Claude Bartolone.
    On vous attend nombreuses et nombreux !

    Pantin.JPG

  • Réunion sur le sida en Ile-de-France

    Avec Marie-Pierre de la Gontrie, tête de la liste Bartolone à Paris pur les élections régionales, nous échangerons en fin d'après-midi avec des associations Franciliennes sur la question du VIH-sida en Ile-de-France qui concentre la moitié des cas de tout le pays.

  • Mobilisation sur le Pass Navigo avec Claude Bartolone !

    Ce jeudi matin, à travers toute la région Ile-de-France, nous serons mobilisés pour rappeller la grande avancée que constitue le pass Navigo à 70 euros.
    Cette mesure a été possible grâce à notre majorité à la région Ile-de-France. Ce sont pour certains usagers plusieurs centaines d'euros qui seront gagnés annuellement...
    Tous les soutiens de Claude Bartolone seront donc sur le pont ce matin pour renseigner nos concitoyens franciliens.
    Au moment où la droite s'est ralliée à ce Pass à prix unique, il est aussi important de rappler à quel point elle s'est battue contre son instauration !!!

    claude bartolone,jean-luc romeoi,pass navigo,ile de france

  • Visite-réunion au CTA de Dakar

    Une grande partie de la journée de ma mission à Dakar sera réservée à la visite du Centre de traitement ambulatoire de Dakar et à une réunion bilan-prospective sur ce que la région Ile-de-France y a fait.
    En effet, j’ai fait adopter à la région un amendement qui fait que dans nos accords de coopération avec les régions touchées par le VIH/sida, nous devons soutenir des opérations dans ce champ. J’ai été désigné au sein de la commission internationale pour suivre ce dossier.
    Depuis 5 ans, j’ai donc particulièrement suivi le CTA de Dakar. Nous avons beaucoup collaboré avec eux et nous avons notamment financé un appareil de charge virale, essentiel pour le suivi des patients VIH, l’agrandissement de leur laboratoire d’analyses biologiques comme le soutien aux militants de la lutte contre le sida.
    Je ferai le point aujourd’hui sur cette collaboration et évoquerai avec nos partenaires l’évolution de notre collaboration Dakar/Ile-de-France sur cette question essentielle du VIH/sida.

    dakar,jean-luc romero,ile de france,sida,aids