Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pacs

  • Toujours pas de pension de réversion pour les Pacsés !

    Alors que l’actuelle majorité n’a même pas tenu les deux petites promesses faites durant la campagne des présidentielle de créer un partenariat qui donnerait aux homosexuels tous les droits du mariage aini qu’un statut de beau parent, le conseil constitutionnel, à la fin du mois de juillet, a refusé d’étendre la pension de réversion aux coupes pacsés évoquant l’argument étonnant de « protection de la famille ».
    La majorité, comme le conseil constitutionnel, ne doivent pas vivre dans la même société que les Français. Les familles homoparentales ne sont pas un débat virtuel mais une réalité. Il est inacceptable qu’en 2011, ces familles et donc les enfants de ces familles homoparentales, n’aient pas les mêmes droits que ceux des familles ayant leurs parents mariés. Comme les homosexuels n’ont toujours pas cette possibilité, leur refuser cette pension de réversion c’est les discriminer comme l’a reconnula Halde en mai 2008. Il est vrai qu’entre temps, cette haute autorité a été supprimée…

  • 175.000 PaCS signés en 2009 !

    A celles et ceux qui prédisaient la fin de notre société traditionnelle avec le PaCS, qu’ils se rassurent : le PaCS n’a jamais autant séduit et pourtant la France reste la France…

    175.000 PaCS ont été signés en 2009 contre 146.000 en 2008.

    Aujourd’hui deux PaCS sont célébrés pour 3 mariages ; en 2008 ce n’était que 2 pour 4. On constate donc que le PaCS séduit de plus en plus, notamment les hétérosexuels avec 95% des PaCS conclus. Une raison de plus pour améliorer cette nouvelle manière de vivre sa conjugalité qui séduit de plus en plus les Français…

  • A Paris, on se Pacse beaucoup !

    Alors que le Pacs fête ses 10 ans, plus de 530.000 personnes s’étaient déjà pacsés à fin décembre 2008. A Paris, ce sont 33.678 Pacs qui ont été conclus dont 17,3% par des homosexuels.

    Le PaCS est un tel succès dans la capitale qu’il rejoint le nombre des mariages : 9379 mariages contre 7427 PaCS en 2008. Mieux, depuis début 2009, a-t-on appris dans Le Parisien, le 11ème arrondissement célèbre plus de PaCS (583) que de mariages (521).

    Ces chiffres montrent que le Pacs est désormais un mode d’union largement plébiscité par les Français. C’est une réponse cinglante à celles et à ceux qui l’ont combattu violemment. Dommage qu’à Paris, une partie des élus de droite refusent toujours que des cérémonies aient lieu en mairie ! Car se pacser au tribunal, ce n’est pas très glamour. Surtout dans la ville lumière !

  • Les 10 ans du PaCS

    Le PaCS, qui fête cette année ses 10 ans, est un énorme succès. Preuve qu’il répondait, n’en déplaise à Mme Boutin, à un vrai besoin et à une réelle demande de nos concitoyens. Des hétéros comme des homos… Rien qu’en 2008, 140.000 Pacs ont été signé - 30% de plus que l’année précédente.pacs.jpg
    Le médiateur de la République a rendu lundi des propositions d’amélioration du PaCS notamment le droit à pension de réversion aux partenaires pacsés depuis deux ans. Une mesure réclamée depuis longtemps et qui existe dans les autres pays ayant crée un type similaire de partenariat.
    Espérons plus globalement que cet anniversaire sera l’occasion pour le gouvernement d’améliorer ce texte et surtout d’avancer sur la question de l’égalité entre homosexuels et hétérosexuels. Les homos n’ont pas vocation à rester des sous-citoyens !