Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

moscou

  • La « propagande » de l’homosexualité pénalisée en Russie

    La Russie s’illustre depuis des années par une homophobie d’Etat qui va jusqu’à empêcher toute manifestation favorable à l’homosexualité. Ainsi, les Gay Pride ont toujours été interdites à Moscou.
    Récemment,la Douma a décidé d’aller plus loin en pénalisant la « propagande » de l’homosexualité aux mineurs.
    Sachant que rien ne définit la « propagande », cette loi est un moyen de museler les rares militants qui ont le courage de se battre pour la visibilité des homosexuels et contre l’homophobie.
    En évoquant les mineurs, la Douma sous-entend aussi que les enfants doivent être protégés de l’homosexualité…
    Seul un député a osé voter contre cette loi liberticide. Les autres ont voté d’un seul homme pour cette loi qui est une terrible attaque contre la liberté d’expression…
    Je souhaite bien du courage aux militants LGBT russes qu’il faut plus que jamais soutenir face à la haine homophobe de l’Etat russe.

  • L’homophobie a encore de beaux jours à Moscou…

    Comme tous les ans, la mairie de Moscou a interdit la Marche des Fiertés LGBT le week-end dernier. Comme tous les ans, les militants courageux se battent pour démontrer que cette décision est bien sûr discriminatoire et contraire aux conventions internationales notamment pour un pays membre du Conseil de l’Europe.
    Dans « Homopoliticus, comme ils disent » je consacre un chapitre aux luttes des LGBT à l’international et j’évoque longuement la 1ère Gay Pride de Moscou à laquelle je participais avec une délégation d’Elus Locaux Contre le Sida. Je ne suis pas prêt d’oublier ce jour et la violence des militants homophobes notamment des religieux. Sans oublier, le rôle ambigüe de la police qui plutôt que de protéger les militants des libertés les repoussaient vers les militants homophobes !

  • Arrestation du militant gay Nikolai Alekseev: la France doit le soutenir !

    Arrestation arbitraire de Nikolai Alekseev, président de l’association GayRussia :

    Jean-Luc Romero appelle à une intervention urgente du Quai d’Orsay !

     

     

     

    Jean-Luc Romero, président d’Elus Locaux Contre le Sida, se dit très choqué suite à l’arrestation de Nikolai Alekseev, président de l’association GayRussia et vice-président du Comité Idaho, arrestation arbitraire qui s‘est déroulée à l’aéroport de Moscou alors qu’il devait se rendre à Genève.

     

    Depuis plusieurs années, Nikolai Alekseev se bat courageusement en faveur des droits des homosexuels et contre les discriminations extrêmement fortes vécues par les gays en Russie. A ce titre, il subit de nombreuses pressions de la part des pouvoirs publics.

     

    Etant lui-même présent lors de la première Gay Pride russe en 2006, manifestation tour à tour injustement interdite et par la suite  émaillée de nombreux faits de violence, Jean-Luc Romero se dit très inquiet pour Nikolai Alekseev. Il appelle Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères et européennes à une intervention urgente auprès des autorités russes en faveur de Nikolai Alekseev.
    Lire la dépêche AFP (ici), France 24 (ici).