Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fabien azoulay

  • Transfert de Fabien Azoulay en France...

    Quelques mois après l'adoption du vœu de soutien à Fabien Azoulay au Conseil de Paris, détenu depuis 4 ans en Turquie, nous sommes soulagés d'apprendre son transfert en France.
    Merci à ses avocats et à tous ceux qui se sont mobilisés pour les Droits Humains...

    IMG_2293.JPG

  • Entretien avec Me François Zimeray

    Entretien avec Me François Zimeray pour faire le point sur la situation de Fabien Azoulay incarcéré en Turquie . Paris reste attentif à ce qu’une issue soit trouvée le plus rapidement possible pour ce jeune français.

    IMG_0138.JPG

    IMG_0150.JPG

  • Mon intervention sur la demande de transfèrement de Fabien AZOULAY, emprisonné en Turquie

    Vœu de l’exécutif relatif aux violations des droits fondamentaux en détention et à la demande de transfèrement de Fabien AZOULAY, citoyen français emprisonné en Turquie

     

    Merci Madame la Maire, Mes chers collègues,
    Aujourd’hui, c’est de la situation particulièrement alarmante d’un ressortissant français, en détention en Turquie, que nous avons souhaité vous parler avec mon collègue Arnaud Ngatcha.
    Parisien d’origine, Fabien Azoulay a été interpellé en Turquie en 2017 pour l’achat, via internet, de GBL. Ce solvant, précurseur du GHB, utilisé notamment dans le cadre du chemsex, avait été rendu interdit dans ce  pays neuf mois auparavant.
    Accusé de trafic de drogues, Fabien Azoulay a été d’abord condamné à 20 ans de prison en 2018, peine ramenée en appel à 16 ans et 8 mois en 2019.
    Depuis, c’est un cauchemar éveillé que nous rapportent ses proches et ses avocats. Nous sommes alertés sur sa détention très difficile et, surtout, sur de nombreuses violences et violations des droits fondamentaux dont serait victime ce citoyen français.
    Fabien Azoulay, de confession juive et homosexuel assumé, est exposé aujourd’hui à des risques graves, mettant ses jours en danger.
    En novembre 2019, il a été brûlé par un co-détenu, un calvaire qui a conduit à son transfert dans une autre prison en Turquie.
    D’autre part, il nous est rapporté qu’il fait l’objet d’intimidations et de harcèlement, en vue, notamment de sa conversion à l’islam.
    Face à cette situation alarmante, la famille de Fabien Azoulay a demandé son transfèrement en France pour qu’il puisse venir y purger sa peine.
    Ils déclarent que sa santé mentale et physique se détériore rapidement et dramatiquement.
    Une forte mobilisation, prenant notamment la forme de pétitions en ligne ayant recueilli des milliers de signatures en quelques heures, a émergé ces derniers jours pour demander au Président de la République le transfèrement de cet homme en danger.
    C’est pourquoi, mes chers collègues, il nous est apparu indispensable, avec Arnaud Ngatcha, que la voix de Paris se joigne à celles-ci.
    Peu importe les actes commis par un détenu, il est inadmissible qu'il soit victime de sévices et menacé de mauvais traitements et de viol.
    Notre ville, capitale des droits humains, se doit d’appuyer la demande de transfèrement de ce ressortissant français.
    Sans ignorer le principe de respect des lois nationales, cette décision permettrait d’offrir à Fabien Azoulay une détention plus adaptée et plus sûre. C’est ce que nous voulons.
    Je vous remercie.