13/01/2012

Sarkozy et le mariage gay : Le ballon d’essai et le coup politique !

La « Une » de Libé de ce vendredi accréditerait l’idée que Nicolas Sarkozy va s’engager sur le mariage gay durant la prochaine campagne présidentielle.
A peine cette annonce faite, une partie de la presse s’emballe oubliant que, lors de la dernière élection présidentielle, le candidat Sarkozy s’était formellement engagé à faire voter un partenariat qui permettrait aux homosexuels d’avoir tous les droits du mariage sans cependant accéder à la même institution que les hétérosexuels. Avant de quitter le secrétariat général de l’UMP, Xavier Bertrand reconnaissait pourtant que cette mesure ne pouvait être votée car il n’y avait aucune majorité parlementaire prête à l’adopter.
L’annonce de sa candidature approchant, le président sortant essaie à la fois de lancer un ballon d’essai et de faire un coup politique.
Lancer un ballon d’essai pour voir si promettre une nouvelle fois « un mariage gay light » ne va pas faire réagir trop vivement ses partisans et notamment les parlementaires le soutenant.
Faire un coup politique car, en fin connaisseur de l’opinion, il sait qu’aujourd’hui les Français sont favorables au mariage gay et il espère qu’une partie de l’électorat homosexuel, qui l’a soutenu en 2007, peut mordre, une nouvelle fois, à l’hameçon.
Mais, ce coup ne pourra faire oublier les propos homophobes tenus ces derniers mois par des élus UMP sans aucune réaction de leurs instances, la présence de Christian Vanneste que le président saluait hier encore très chaleureusement à Lille et le cimetière des promesses non tenues sur l’égalité homos/hétéros du candidat Sarkozy.
Cette fois-ci, les homosexuels ne seront plus dupes car, avec cette majorité conservatrice et décalée par rapport à son électorat, un gay qui vote pour la droite, c’est comme une dinde qui vote pour Noël.
Lire aussi sur Europe 1 (ici), TF1/LCI (ici), Yagg (ici).

BFMjlrsarkogay.JPG

Commentaires

J'allais me jeter sur les touches de mon clavier pour écrire à chaud, et puis quinze secondes de réflexion plus tard, je me suis dit que Jean-Luc avait parfaitement résumé ce que j'allais écrire, avec juste les parfaites proportions d'acide lucidité et d'humour caustique : "un gay qui vote pour la droite, c’est comme une dinde qui vote pour Noël".

Merci Jean-Luc, et bonne route !

Écrit par : Sven | 13/01/2012

FAUX !
Je suis gay et je voterai pour Sarkozy. Il faut tout de même faire la différence entre Sarkozy, l'ump et la majorité parlementaire. Si les 2 derniers sont conservateurs, Sarkozy a montré à de nombreuses reprises qu'il est progressiste (bien plus que hollande et bayrou qui, eux, n'agissent que par electoralisme) et le fait qu'il ait rompu contact avec boutin renforce ma position.

"un gay qui vote pour la droite, c’est comme une dinde qui vote pour Noël" => FAUX
Etre de droite signifie privilégier l'individu au groupe, et la droite met en avant les spécificité et la différence de chacun, n'est-ce pas l'essence même de l'homosexualité ? être différent et réussir à se construire soi-même

Écrit par : alexcom | 13/01/2012

Non seulement Sarkozy fait de l'homophobie d'Etat en refusant l'EGALITE complète ( mariage et adoption )mais il prend en plus les homos pour des gogos ! C'est insultant pour les lgbt . L'ump persiste à considérer les homos comme des sous citoyens et elle espère en plus avoir ses suffrages ! Quel culot !
J'ai encore en mémoire les paroles de Doc Gynéco qui devant les élus UMP pendant un meeting de campagne en 2007 avait dit que toutes les voix devaient aller à Sarkozy y compris celles de ceux qui n'aiment pas les homosexuels ( sous entendu les homophobes ) . Aucun élu UMP n'a protesté ! A l'ump , l'homophobie c'est normal ....

Écrit par : Têtuniçois | 13/01/2012

En 2007 Sarkozy avait promis l'union civile et on a eu Boutin au gouvernement . A l'UMP on prend vraiment les homos pour des gogos .

Écrit par : Têtuniçois | 13/01/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.