Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin, ou comment accepter l’inacceptable ?

Mon ami, le grand militant de la lutte contre le sida, Grégory Bec, m’a gentiment offert ce roman de Valérie Perrin « Changer l’eau des fleurs » pour mon récent anniversaire.Il a fait un choix judicieux, car je me suis totalement immergé dans ce roman de … 667 pages. Pas une minute pendant laquelle je me suis ennuyé à sa lecture.J’ai ri, j’ai beaucoup pleuré, j’ai souvent été très ému.Je ne vous raconterai pas l’histoire – je vous laisse la découvrir. Juste un petit pitch pour vous donner envie d’acquérir ce livre qui est désormais disponible au Livre de poche.Madelaine Toussaint est garde d’un cimetière de province. Mais cette femme a vécu un drame, dont on ne se remet jamais, la perte d’un enfant.
Dans ce roman, fait de belles histoires parallèles qui s’entrecroisent, on y apprend comment accepter l’inacceptable… Comment survivre à un drame et continuer à vivre…
Une belle leçon de vie que je vous conseille particulièrement en cette fin d’été…

valérie perrin,jean luc  romero michel,mort,roman

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel