Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La demande d'Alain Cocq est légitime...

À 57 ans, Alain Cocq est atteint d'une maladie incurable qui le fait souffrir atrocement. Il souhaite qu'Emmanuel Macron autorise un médecin à l'aider à mourir

Commentaires

  • Brigitte MACRON ne serait-elle pas sensible à l'état de ce patient pour lequel la médecine ne veut agir ? Ce qui me fait également réagir : ce sont les "soit disant cathos bien pensants" : on n'a pas le droit de le faire mourir !!! "mais charité bien ordonnée commence par soi-même."
    L'aider à partir dans la sérénité : IL EST DEMANDEUR. Il faut abonder dans son sens....
    Je suis outrée, d'où mon adhésion à l'A D M D depuis plusieurs années.

  • Brigitte MACRON ne serait-elle pas sensible à l'état de ce patient pour lequel la médecine ne veut agir ? Ce qui me fait également réagir : ce sont les "soit disant cathos bien pensants" : on n'a pas le droit de le faire mourir !!! "mais charité bien ordonnée commence par soi-même."
    L'aider à partir dans la sérénité : IL EST DEMANDEUR. Il faut abonder dans son sens....
    Je suis outrée, d'où mon adhésion à l'A D M D depuis plusieurs années.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel