Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2008

Les propos indignes de C. Boutin sur Chantal

230065897.jpgDans l’indifférence générale, Christine Boutin a tenu hier sur l’antenne de RMC des propos scandaleux sur Chantal Sébire. Après avoir osé prétendre qu’on « est en train d’instrumentaliser la détresse légitime de cette femme », la ministre a poursuivi : « Je suis scandalisée qu’on puisse envisager de donner la mort à cette femme parce qu’elle souffre et qu’elle est difforme. » Elle continue alors qu’elle ne connaît absolument pas le dossier médical de Chantal « qu’elle n’est pas suffisamment entourée de médecins qui l’aident à ne pas souffrir. Aujourd’hui , nous avons les moyens, les médicaments qui peuvent permettre d’atténuer cette souffrance et la supprimer. » Et ose même affirmer : « La dignité d’une personne va au-delà de l’esthétique , et donner la mort c’est un non-respect de la dignité de toute personne. » Et enfin de nous promettre « une société barbare «  si on légalise l’euthanasie. La passionaria anti-PaCS nous avait annoncé le même cataclysme si le PaCS était adopté !
Oser qualifier Chantal de personne « difforme » est indigne de la part d’un ministre de la République, comme d’oser prétendre que « l’esthétique » de Chantal la pousse à demander la mort est aussi scandaleux que mensonger.
Je me demande comment le Premier ministre peut accepter qu’une membre du gouvernement tienne des propos aussi infamants pour une femme dont la survie n’est plus que souffrance ? Il devrait la congédier...

Télécharger la Dépêche reprise par l'AFP en format pdf : Dépêche AFP - 14-03-08.pdf

Commentaires

C'est une honte!!!
personne n'est à l'abri de la maladie et de la souffrance !!!
ces politiques me choquent !!!

Écrit par : Anne Marie Engler | 14/03/2008

Christine Boutin est une femme sans coeur , avant de juger , elle ferait mieux de rencontrer chantal sébire au lieu de dire des conneries ..
On ne juge pas les gens sans les connaître ..elle est saoulante cette christine , j'espére qu'elle va quitter le gouvernement ....prochaînement , elle n'a pas sa place ....bon courage à chantal sébire , c'est un calvaire ce qu'elle vit ....en france , nous sommes très en retard ...sur ce sujet ..dommage , on devrait laisser le choix aux patients ..c'est la moindre des choses ...!

Écrit par : nathalie | 14/03/2008

Vlà dans le flan ! bien dis. C'est vrai que celle-ci devrait mieux nous laisser un peu tranquille. Merci bien.

Écrit par : Christophe | 14/03/2008

Tu t'indignes Jean-Luc, mais Nicolas Sarkozy a-t-il vraiment changé entre le moment où tu le soutenais haut et fort, entre le moment où tu as appelé à voter pour lui, et aujourd'hui ? J'en doute.
On peut toujours s'indigner maintenant, il fallait réfléchir avant !
Pour ses opposants de toujours, rien n'est une surprise. Hélas !

Écrit par : Olivier Autissier | 14/03/2008

J'ai entendu cet intervention ce matin... et quand on ajoute les sorties de Rachida Dati et François Fillon, on sait déjà que le sujet et clos.
C'est tout simplement incroyable d'être aussi buté et de refuser n'en serait-ce que d'en débattre réellement. Et comme le parlement, grâce au quinquennats est totalement inféodé au gouvernement on ne touchera à rien.
On avait, grace à Jacques Chirac, surtout quand Jean-Pierre Raffarin était premier ministre, un executif plutôt libéral et la droite faisait de la place à ses libéraux. Désormais ce sont les conservateurs qui sont aux commandes...

J'ai bien du mal à voir comme faire évoluer cette droite archaïque sur les questions de société qui soignent un partie d'électorat réactionnaire qui est pourtant ridicule par rapport à celui, qui a porté Nicolas Sarkozy à la présidence!

Écrit par : Richard PICHET | 14/03/2008

Il est odieux de dire « tiens bon Rachida » sans prononcer le moindre mot de soutien pour Chantal. Les principes ont plus de valeur que le vivant ?
Il est purement scandaleux d'oser faire le lien avec les méthodes des nazis. Chantal exprime le souhait de mourir ; Anne Franck l'avait-elle fait ? Vincent voulait quitter son monde de souffrance ; les handicapés de Berlin avaient ils demander qu'on abrège leur vie ? Vous
insultez les médecins et soignants en les comparants à des Mengele ou autres ; mais pire vous attenter à la mémoire de ces millions de victimes de la barbaries nazie en comparant leur condition à celle de Chantal. Barbarie nazie oui. Barbarie suisse, luxembourgeoise, néerlandaise … ? Ces sociétés sont donc barbares au sens de Mme Boutin. La diplomatie parlera. Mme Boutin grande inquisitrice de la
morale n'a pas jugé « barbares » en leur tems ces braves gens qui hurlaient « les PD au bûcher » et là pourtant le lien avec le triangle rose semble plus évident que dans le cas des personnes qui ne veulent plus souffrir et ceux qui les entendent.
Malraux, me semble t-il, disait que pour juger il fallait comprendre mais que lorsqu'on avait compris l'envie de juger disparaissait. Tant que vous n'aurez pas été dans la position d'un docteur Chaussoy, d'une Marie, d'un Vincent ou d'une Chantal gardez vous bien de juger.

Rabatel

Écrit par : rabatel | 14/03/2008

Merci pour cette prise de position
et merci au figaro ,-) d'avoir relayé votre communiqué de presse

Écrit par : pop | 14/03/2008

Bravo pour votre combat et votre désengagement de l'UMP. Du coup, j'en parle sur mon blog : http://www.mylittlebuzz.com/?post/Jean-Luc-Romero-a-une-dent-contre-Christine-Boutin-et-lUMP-688 !

Écrit par : Buzzy | 14/03/2008

Olivier, la question: Sarko a-t-il toujours été un méchant? n'a pas lieu d'être sur ce post en tout cas.
D'ailleurs ces "opposants de toujours" ne sont pas crédible car toujours opposants.
Je vous renvoi au lire de François Léotard... cela vous éclairera sans doute!

Écrit par : Richard PICHET | 14/03/2008

Ce qui me scandalise, c'est bien la réaction de Jean-Luc dont le comportement est de plus en plus critiquable. Il serait temps qu'il démissionne de son mandat de conseiller régional que nous, électeurs du centre et de la droite, lui avons confié en 2004. Mme Boutin a parfaitement raison de parler de difformité. C'est une réalité et dire ça ne signifie pas l'absence de compassion. Personne ne nie la souffrance indicible de Mme Sébire. Certainement pas Christine Boutin dont je n'approuve pas forcément tous les avis mais dont je ne doute pas de l'humanité. Mais, face à cette situation, imposer à la société une obligation d'aide au suicide va bien au delà de l'aide à mourir pour ceux qui sont en fin de vie. Et la mort n'est pas une liberté.

Écrit par : Saturnin | 14/03/2008

Jean-Paul II "On doit dire de l’euthanasie qu’elle est une fausse pitié, et plus encore une importante perversion de la pitié ; en effet, la vraie compassion rend solidaire de la souffrance d’autrui, mais elle ne supprime pas celui dont on ne peut supporter la souffrance.”

Écrit par : michaël | 14/03/2008

Vous mettez en évidence les dérives dangereuses de ce gouvernement. Après les dérives anti-laïques et pro sectes de Sarkozy et son entourage, voici qu'une autre passionaria du retour au moyen âge pousse ses pions en utilisant cette malheureuse femme torturée par la maladie. Fillon et Dati ont au moins une justification électorale, même si elle est ignoble, à leurs déclarations, Boutin n'a rien de tout cela. Quand la bêtise atteint de tels sommets à un tel niveau de gouvernance, on ne peut que se désoler.

Écrit par : jean | 14/03/2008

Ce qui m'a le plus choqué, c'est la condescendance dont Mme Boutin a fait preuve à l'égard de cette femme qui, bien que malade, semble tout à fait lucide et responsable.

« La dignité d’une personne va au-delà de l’esthétique , et donner la mort c’est un non-respect de la dignité de toute personne. »

En gros, "désolé Madame, on comprend votre douleur, mais il faut accepter encore de souffrir un peu ! Amen !"

Écrit par : Titem | 14/03/2008

Quelqu'un peut m'expliquer ce qu'il y a d'indigne dans les propos de Mme Boutin ? J'en perds mon latin...

Écrit par : Larigodière | 14/03/2008

Et le Figaro en remet une couche... on sent bien l'esprit catho de l'auteur...
http://www.lefigaro.fr/debats/2008/03/14/01005-20080314ARTFIG00605-l-affaire-chantal-sebire-l-analyse-de-martine-perez-.php

Écrit par : Richard PICHET | 14/03/2008

Roland Pichet, je crois que Jean-Luc est assez grand et responsable pour me dire lui-même si mes propos ont à voir ou non avec le post.

Écrit par : Olivier Autissier | 14/03/2008

je suis choquée par les propos tenus par Mme Boutin. Mme Chantal Sébire demande de finir sa vie dignement entourée des siens, avec beaucoup de lucidité; il faut la soutenir et l'aider dans ce sens. Quand la France vôtera enfin
une loi.

Écrit par : odette viacroze | 15/03/2008

Je suis choquée par les propos de Christine Boutin qui sont indignes d'une Ministre et qui prouvent qu'elle parle sans connaître la situation de Chantal Sébire.

Je suis d'accord avec ce que vous avez écrit sur votre post, mon cher Jean-Luc.

J'ai lu sur le site de RMC ce qu'elle a dit et je l'ai écouté aujourd'hui.

Christine Boutin dit sur RMC en plus de ses propos choquants (à lire et à écouter sur le site de RMC) en parlant de Chantal Sébire « ......vous la voyez dans le Parisien, assise, cette femme, mis à part son visage qui est bouleversant, elle semble en parfait état physique. »
Avant de tenir ces propos choquants et indignes d’une Ministre, elle aurait dû aller voir les reportages diffusés sur les différentes chaînes de télévision (il n’est d’ailleurs pas trop tard pour qu’elle le fasse).

Elle dit aussi : « il y a les médicaments qui peuvent empêcher cette souffrance »
J’espère qu’elle ne croit pas ce qu’elle dit, car dans le cas contraire, devant la souffrance intolérable non supprimée de toutes les personnes qui vivent en France, ces propos voudraient dire que les médecins ne sont que des incompétents puisqu’ils ne savent pas prescrire les médicaments permettant de supprimer toutes les douleurs.

Non, toutes les souffrances ne sont pas soulagées bien au contraire, et si les médecins ne prescrivent pas des médicaments permettant de le faire c’est qu’il n’en existe pas.

Je vous embrasse.

Écrit par : Danièle | 15/03/2008

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.