Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pensées pour celles et ceux qui souffrent en ce jour de Pâques : maladie et solitude ne font pas de pont !

En ce jour de Pâques si singulier où beaucoup d'entre nous sommes confinés, je voudrais d'abord penser aux victimes du Covid-19 et à leurs proches si éprouvés, à celles et ceux qui se battent contre ce virus. 
Ce pont de Pâques est d'autant plus violent que beaucoup d'entre nous sommes seuls. C'est un moment particulier et souvent difficile. Je pense en plus à celles et ceux qui ont des pathologies graves et qui cumulent leur maladie et la solitude.
Mais je voudrais aussi remercier les soignants bien sûr mais aussi toutes celles et tous ceux qui bossent pour nous permettre de vivre au mieux ce confinement indispensable. Mais si violent pour tant d'entre nous.
Restez chez vous et tenez bon !
L'avenir dure toujours et demain sera un jour meilleur. Forcèment...

954AA28F-28EF-48BD-8E74-FA8858CBFAEA.jpg

Commentaires

  • « Je desire exprimer ma proximite affectueuse a la communaute chretienne, touchee pendant qu'elle etait recueillie et en priere, et a toutes les victimes d'une si cruelle violence. Je confie au Seigneur ceux qui ont tragiquement disparu et je prie pour les blesses et tous ceux qui souffrent a cause de cet evenement dramatique », a ajoute le souverain pontife.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel