Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ivo & Jorge de Patrick Rotman, ou les désillusions du communisme stalinien pour les monstres sacrés Montand et Semprùn !

En publiant, il y a deux ans, Ivo & Jorge, l’écrivain Patrick Rotman s’est attaqué à deux mythes du siècle passé, Yves Montand et Jorge Semprùn. L’acteur et l’écrivain qui furent des compagnons de route du communisme au siècle dernier. Ils avaient la foi du charbonnier, le fils d’italien modeste communiste ayant dû fuir le fascisme italien de Mussolini et le fils du bourgeois espagnol progressiste fuyant de son côté le franquisme.Deux hommes, deux parcours. Une même amitié. Les mêmes convictions et les mêmes désillusions.Alors que le futur ministre de la Culture espagnole va vivre l’horreur du camp de Buchenwald, Montand réussit à éviter le STO et progresse dans sa carrière d’artiste au point d’être déjà, avant la fin de la deuxième guerre mondiale, une star de la chanson française.
Montand, comme le rappelle l’auteur s’en voudra d’être passé à côté de la résistance dont son père fut pourtant un des acteurs. Cette culpabilité ne le quittera jamais.
Toute la vie, ils vont tous les deux se battre contre les injustices pensant au départ que le salut des plus modestes passait par le communisme.
Jusque le rapport de Khrouchtchev reconnaissant les crimes contre l’humanité de Staline, ils ne peuvent admettre s’être trompés. Avant de faire face à l’évidence et de l’admettre publiquement. Un déchirement.
Ils vivront ensemble et solidaires cette terrible désillusion et mèneront une vie militante et engagée que seule la mort séparera.
En parcourant le livre de Rotman, on a la merveilleuse impression de vivre l’histoire en direct. Une histoire politique passionnante. Une histoire d’amitié indéfectible qu’on rêve toutes et tous de connaitre…

C913CDE1-0883-41C1-8970-3F22DE578E5F.jpeg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel