Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Mon autre famille » de Armistead Maupin, c’est aussi notre histoire collective !

Les Chroniques de San Francisco ont rythmé la vie des gays de ma génération. Mais aussi les précédentes générations et même celles qui nous ont suivi. Finalement, elles ont fédéré les générations successives de LGBTQI.
Le succès littéraire de Maupin n’est pas un hasard.
Il a vécu la libération de la fin des années 60, la terrible épidémie de sida et l’avènement de l’égalité des droits.
San Francisco est, avec New York, l’une des capitales de la libération des homosexuels. La ville du premier élu ouvertement homosexuel Harvey Milk ...
Les mémoires de Maupin, « Mon autre famille », sont bien sûr l’histoire de ce grand écrivain mais aussi celle d’un militant qui, avec ses livres, a fait peut-être bien plus avancer la cause LGBTQI que de nombreuses manifestations.
Je retiens de ce livre le rapport émouvant et ambigu de l’auteur avec ses parents ultra conservateurs.
La lettre qu’il envoie à sa mère pour lui dire son identité aura inspiré le coming out de son héros des chroniques. Cette lettre aura été reproduite par bien des générations de gays. Elle aura été beaucoup d’entre nous le début du chemin de l’acceptation !
Ce livre que tout homosexuel devrait lire est plus que les mémoires d’un écrivain engagé, c’est aussi notre histoire collective...

MémoiresAmirsteadM.JPG

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel